Huile de calendula : apaiser la peau des plus jeunes et des adultes

Un macérât huileux à toujours avoir chez soi

By Sophie Neveu

huile de calendula

L’huile de calendula est l’alliée des peaux sensibles. Adaptée à toute la famille, elle apaise aussi bien les peaux de bébé que les peaux plus mâtures. Cette huile végétale est en réalité un macérât huileux. Autrement dit, la plante de calendula a infusé pendant un temps conséquent (souvent un mois) dans une huile neutre. Ce procédé permet de conserver et de bénéficier au mieux des bienfaits de certaines plantes. Et la calendula regorge de qualités. Voici ce qu’il faut savoir sur l’huile de calendula.

Qu’est-ce que l’huile de calendula ?

Plutôt que de parler d’huile, il est plus juste de parler de macérât huileux. En effet, lesdites huiles de calendula vendues dans le commerce résultent du procédé de macération des fleurs de souci dans une huile végétale.

Il est employé dans la préparation de pommades et de crèmes, mais elle peut également être utilisée seule sur la peau. Cette huile est préparée à froid.

Quels sont les bienfaits de l’huile de calendula ?

Cette huile est une excellente huile végétale à usage cosmétique pour le bien-être de la peau. En particulier elle a ses :

  • propriétés apaisantes et régénérantes, elle est indiquée comme huile adoucissante et rafraîchissante pour la peau des enfants et des personnes âgées et comme aide pour calmer les rougeurs et les irritations. idéal pour les peaux sensibles, irritées, rougies, gercées, il est utilisé dans les dermatoses des fesses chez l’enfant
  • propriértés anti-inflammatoires et cicatrisantes, elle favorise les processus de régénération de la peau et la formation de tissus sains
  • propriértés régénératrices des tissus, elle est indiquée pour le traitement des plaies et des coups de soleil, y compris les coups de soleil. Grace aux caroténoïdes contenus dans les fleurs de calendula elle stimulent la production de nouvelles cellules cutanées, en s’opposant à l’action des radicaux libres
  • propriértés nourrissantes et émollientes du calendula combinée à celle de l’huile, elle est  efficaces pour les peaux sèches. C’est de l’huile végétale que vont dépendre l’efficacité des propriétés de la calendula.

A quoi sert l’huile de calendula ?

Utilisée en macérât, la calendula apaise les peaux et elle est idéale pour les peaux sensibles. Elle convient à tous types de peaux : très sèches, sèches, grasses et acnéiques.

L’huile peut aider à :

  • Apaiser la peau des adultes et des bébés. Utilisée en macérât, la calendula apaise les peaux. Idéale pour les peaux sensibles, cette huile atténue les rougeurs des peaux de bébé. Aussi, elle vient soulager les irritations et gerçures. Elle sera efficace sur les psoriasis, l’eczéma, l’urticaire et même certaines brûlures cutanées.
  • réparer et cicatriser. Toute seule elle est une plante à qui l’on associe des vertus cicatrisantes et antibactériennes. C’est pourquoi son macérât peut être appliqué, si elle a macéré dans une huile végétale adaptée, sur une peau acnéique. En effet, l’huile viendra ainsi hydrater le visage.
  • la beauté des cheveux blonds. Un masque de cette huile va raviver les cheveux blonds. Ils retrouveront ainsi leur couleur dorée tout en renforçant la fibre capillaire. N’hésitez pas à la mélanger avec de l’huile d’argan pour hydrater en même temps votre cuir chevelu.

fleurs de calendual dans un bocal en verre

Quelles contre-indications à l’utilisation de l’huile de calendula ?

L’huile de calendula est certes adaptée à tous, pour autant point trop n’en faut. En effet, une utilisation quotidienne n’est pas particulièrement recommandée, bien qu’elle ne présente aucun danger pour la santé. En plus, elle est légèrement teintée ce qui pourrait au quotidien colorer quelque peu votre peau.

Il existe une contre-indication importante quant à l’utilisation de l’huile de calendula qui s’adresse aux personnes allergiques aux astéracées (marguerites, pâquerettes, dents-de-lion, tournesol, etc.).

Il est fortement déconseillé d’ingérer de cette huile. Son usage est réservé à une application externe.

Est-il sûr d’utiliser de l’huile de calendula pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Bien que l’efficacité et la sécurité d’utilisation de la fleur séchée de calendula chez les enfants de moins de 12 ans et chez les femmes enceintes ou allaitantes ne soient pas encore décrites, l’huile de calendula est sûre.

En effet, la concentration en principes actifs est beaucoup plus faible que dans la fleur séchée ou l’extrait sec.

En période d’allaitement, elle est utilisée pour masser la zone autour des mamelons, et pour prévenir la formation de fissures cutanées pour la tétée du nouveau-né.

Pendant la grossesse également, elle peut être utilisée sur les vergetures et pour redonner de l’élasticité à la peau du ventre et des seins, des zones sollicitées par l’augmentation de volume qui peuvent perdre de leur tonicité.

Comment bien utiliser l’huile de calendula

Ainsi, elle sera particulièrement efficace appliquée ponctuellement.

Par exemple, une fin de journée d’hiver où la peau de votre visage est irritée, nous vous proposons cette douce routine de soin.

Nettoyez bien votre visage avec un savon doux que vous rincez à l’eau claire. Ensuite, appliquez de l’eau de rose de Damas. Cette dernière retire les traces de calcaire et parfait le nettoyage tout en luttant contre le vieillissement cellulaire.

Puis, lorsque votre visage est encore humide, appliquez quelques gouttes de macérât huileux de calendula. Massez délicatement sur les zones sèches. Terminez en appliquant votre soin hydratant habituel.

cosmétiques naturels

Comment bien choisir une huile de calendula

Vous trouverez cette huile dans de nombreux commerces. Nous vous conseillons grandement d’opter pour une huile labellisée bio. Assurez-vous toujours de la qualité des produits que vous appliquez sur votre peau.

Regardez bien la composition afin d’éviter les cosmétiques contenant des perturbateurs endocriniens. En somme, il ne devrait figurer sur la liste des ingrédients que le nom de l’huile végétale qui a servi au macérât, la calendula et parfois de la vitamine E (tocophérol) qui évite l’oxydation du produit.

Où peut-on acheter de l’huile de calendula de qualité ?

Vous pouvez retrouver l’huile pure, à utiliser localement pour diverses affections cutanées et la peau sèche, en pharmacie et herboristerie, également sous forme de préparation galénique, ou comme ingrédient des crèmes et lotions apaisantes dans les parfumeries.

Vous pouvez également l’acheter en ligne.

Pour acheter une huile de qualité, il faut regarder l’INCI du produit. Il ne doit y avoir que le type d’huile végétale, de l’eau distillée, du souci, et quelques conservateurs naturels comme la vitamine C (acide ascorbique) ou la vitamine E (tocophérol) et, au maximum, de la glycérine végétale, rien d’autre.

Comment conserver l’huile de calendula et combien de temps peut-elle être conservée ?

Conservez-la dans un flacon en verre foncé, dans un endroit frais et sec. Elle se conserve pendant une année dans son récipient hermétique bien fermé.

Comment fabrique-t-on de l’huile de calendula ?

Réaliser chez soi son macérât huileux de calendula n’est pas difficile. Voici notre recette maison, si vous préférez choisir l’huile végétale qui servira de base à votre macérât huileux.

Le rapport médicament/huile solvant est variable, mais la proportion de 10 gr de médicament pour 100 ml d’huile (1:10) est recommandée.

  • 1 l d’huile végétale d’olive ou d’amande douce ou de tournesol
  • 100 gr de fleurs de calendula séchées

Préparation. Avant de commencer, munissez-vous d’un bocal hermétique propre. Choisissez-le de préférence transparent.

Dedans, y placer les fleurs de calendula sèches et fragmentées. Les couvrir avec de l’huile d’amande douce ou de l’huile de tournesol, qui n’ont pas de parfum, ou de l’huile d’olive, qui est apaisante, hydratante, réparatrice et anti-âge. Mélanger, boucher, et placer le bocal au soleil, si la région et la saison le permettent. Sinon à la lumière. Remuer bien la mixture. Mélangez tous les jours le contenu pendant au moins trois semaines. Après 30 jours, on obtient une oléolithe d’une couleur jaune-orange intense.

Une fois ce délai écoulé, filtrez votre préparation à l’aide d’un tissu léger et placez-la dans un récipient propre. Conservez votre huile à l’abri de la lumière dans un endroit sec jusqu’à un an. Pour une conservation plus longue, ajoutez le contenu d’une capsule molle de vitamine E.

baume au calendula fait maison

Comment utiliser l’huile de calendula pour traiter l’eczéma

Si vous souffrez d’eczéma, vous pouvez masser sur la peau l’huile de souci pure directement sur les lésions pour apaiser le rougeur. Avant toute application et tout traitement, consulter votre médecin ou votre pharmacien.

Pour hydrater appliquez l’huile émollient qui a une fonction anti-grattage. Idéal le soir pour apaiser la peau, et favoriser la cicatrisation. Vous pouvez appliquer 10 à 15 gouttes d’huile directement sur la peau, 2 à 3 fois par jour. Massez doucement. L’huile aide à restaurer le film lipidique de l’épiderme érythémateux. L’huile est encore plus efficace si elle est appliquée après le bain ou la douche, afin d’enfermer l’humidité dans la peau.

Vous pouvez suivre cette recette maison d’un baume apaisant pour lutter contre l’eczéma. Il peut être utilisé aussi chez l’enfant.

Dans un récipient hermétique et très propre, mélanger à part égale de l’huile d’avocat et de l’huile de souci. Une fois obtenue une texture homogène, vous pouvez l’appliquer sur la peau de votre enfant.

Massez délicatement les zones atteintes d’eczéma et laissez pénétrer le produit. Votre baume maison se conserve à l’abri de la lumière et dans un endroit frais et sec.

Pour en savoir plus sur les huiles végétales

Nous vous conseillons de lire ces articles sur les huiles anti-âge et les huiles à utiliser en cuisine et en cosmétiques :

Laisser un commentaire