Calendula officinalis : proprietés et recettes bien-être à base de fleurs de souci

Calendula officinalis : découvrez les nombreuses propriétés du souci des jardins, ainsi que 5 recettes bien-être : anti-inflammatoires, lénifiantes et calmantes.


Origine

Le souci des jardins est une plante herbacée au feuillage touffu, très répandue dans le sud de l’Europe. Connue pour ses propriétés lénifiantes, cette plante est également cultivée dans les jardins pour son aspect ornemental.

Au printemps et en été, ses fleurs se teintent d’une vive et intense couleur jaune orangé. A pleine maturité, elle peut atteindre un mètre de hauteur.

 A LIRE AUSSI : Plantes veinotoniques, elles améliorent notre circulation sanguine

Culture et histoire

Son nom vient du latin calendae et signifie « premier jour du mois ». Ce terme pourrait avoir été choisi en référence à sa floraison survenant en début de mois ou à cause de son rythme diurne particulier, s’ouvrant à l’aube et se refermant au coucher du soleil.




Une légende voit un signe de pluie au fait que les fleurs de cette plante restent closes de bon matin.

Jusqu’à l’Antiquité, cette plante était associée à l’univers féminin, de par ses propriétés apaisantes au moment des douleurs menstruelles : c’est pourquoi cette plante est encore appelée « la fiancée du soleil ».

souci des jardins

Propriétés pour la santé

L’action antispasmodique du souci des jardins permet de soulager les douleurs menstruelles et abdominales.




Sa forte teneur en mucilage explique qu’il soit préconisé en cas de :

En usage externe, ses propriétés anti-inflammatoires le rendent particulièrement efficace dans le soin des affections cutanées, telles que les rougeurs, les petites blessures, les brûlures et les irritations.

huile calendula
L’huile de calendula

Les fleurs de souci des jardins, aux teintes jaune et orange brillant, non seulement illuminent nos jardins l’été mais sont de précieuses alliées en matière de beauté et de bien-être corporel.

Teinture mère

La teinture mère de calendula est un médicament homéopathique reconnu pour ses vertus apaisantes et anti-septiques des lésions cutanées superficielles.




Le teinture mère est idéal pour soulager les démangeaisons et piqûres d’insectes et traiter les gerçures, crevasses, écorchures ou encore certaines mycoses.

Cette teinture mère peut aussi aider à soigner les maux de gorge ou de bouche. Il faudra alors en faire des gargarismes.

Dans tous les cas, cette préparation s’utilise à raison une ou deux cuillères à café diluée(s) dans un verre d’eau.

En homéopathie

Le souci des jardins est fréquemment utilisé en homéopathie tout comme la teinture mère pour ses propriétés dermatologiques. Cependant il a bien d’autres applications :

  • ophtalmologiques : il atténue les gênes et irritations oculaires
  • dentaires : il peut alors traiter la douleur et est aussi efficace en cas de gingivite
  • gynécologiques : il soulage les douleurs du cycle menstruel et aide aussi à une meilleure récupération du périnée après l’accouchement

Nos recettes bien-être à base de fleurs de souci

Voici nos recettes à faire soi-même, à base de souci des jardins, parfaites pour soigner la peau et pour le bien-être.




Nous avons déjà eu l’occasion de vanter leurs propriétés curatives, voyons maintenant comment transformer ces vertus en 5 recettes simples à base de fleurs de souci, à faire chez soi, avec peu d’ingrédients.

4 recettes bien-être à base de fleurs de souci (Calendula officinalis)

Tisane de fleurs de souci

Pour la préparer, une poignée de fleurs de cette plante séchées suffit. Durant la bonne saison (du début de l’été jusqu’à l’automne avancé), ramassez quelques fleurs et faites-les sécher chez vous.

Pour ce faire, placez les fleurs entières en un lieu abrité du soleil et de l’humidité. Les pétales commenceront alors à sécher au bout de 2 jours et à tomber naturellement.

Il est bien sûr possible de se procurer des préparations toutes faites chez un herboriste. Mais le calendula y est cependant souvent mélangé à d’autres plantes.




Or, seules les fleurs de calendula développent une action renforçant le système immunitaire et constituent une panacée contre les maux de tête et les troubles du sommeil.

Vous aurez besoin de :

  • 1 poignée de pétales de calendula séchés
  • 1 tasse d’eau

Préparation : placez vos pétales de calendula séchés directement dans la tasse. Versez l’eau déjà chaude et laissez infuser 10 minutes environ. Filtrez à l’aide d’une passoire et buvez votre tisane encore chaude.

Pour enrichir votre tisane et amplifier ses vertus, ajoutez un peu de menthe poivrée, de mélisse, de fleur de tilleul, de camomille et de mauve.

Pommade de fleurs de souci

Petites lésions, coupures, contusions ? La pommade de calendula est sans aucun doute un remède naturel très efficace.




La préparer soi-même est un véritable jeu d’enfants. Vous aurez cette fois-ci besoin de :

  • 30 gr de pétales de calendula frais, de préférence tout juste cueilli
  • 100 gr de lanoline (cire de laine, se trouve en pharmacie)
  • 1 tasse d’eau

Préparation : placez les pétales et l’eau dans une casserole, faites cuire à feu doux, en mélangeant de temps à autre, jusqu’à ce que l’eau se soit complètement évaporée. Ensuite ajoutez la lanoline, tout en continuant à bien mélanger.

Le mélange doit devenir moelleux et homogène. Vous pouvez alors le poser sur un torchon en coton. Enroulez-le, laissez-le refroidir à température ambiante puis pressez-le énergiquement.

Votre pommade de calendula faite maison est prête à être utilisée. Conservez-la dans un récipient en verre, hermétiquement clos.

4 recettes bien-être à base de fleurs de souci (Calendula officinalis)




Macérats huileux

Vous pouvez utiliser le macérât huileux de calendula pour soigner, soulager et protéger la peau en profondeur, grâce à ses innombrables principes actifs.

Sa préparation ne demande que peu de temps et des ingrédients faciles à trouver. Vous aurez besoin de :

  • 2 poignées de fleurs séchées de cette plante
  • de l’huile d’olive en quantité suffisante pour remplir un flacon
  • 1 filtre à café

Préparation : placez les pétales dans un flacon en verre, avec un bouchon à vis, et laissez-les sécher légèrement pendant 2 heures. Versez alors l’huile d’olive jusqu’à recouvrir totalement les fleurs.

Fermez le flacon et laissez reposer pendant 2-3 semaines. Puis, filtrez le tout à l’aide du filtre à café.

Versez l’huile en un récipient foncé, de manière à conserver votre huile de calendula au mieux, i.e. en protégeant ses propriétés bénéfiques et son parfum si caractéristique.




Recette de l’huile de calendula calmante

Le souci des jardins est l’une des plantes les plus utilisées en phytothérapie, pour ses propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires. Voici une autre recette bien-être de l‘huile de calendula pour lénifier la peau. Il vous faudra :

  • 100 gr de fleurs séchées de cette plante
  • ½ l d’huile d’amande

Préparation : mettez les fleurs séchées à macérer dans de l’huile d’amande et laissez reposer la préparation pendant 30 jours, dans un récipient en verre hermétiquement clos. Une fois par jour, agitez le flacon.

Au bout d’un mois, filtrez l’huile avec une gaze, pressez les résidus et conservez le macérât dans une bouteille en verre foncé, dans un lieu frais et peu exposé aux rayons du soleil.

Parfait pour régénérer la peau, cette huile est également préconisée en cas d’irritations dues aux couches culottes.

4 recettes bien-être à base de fleurs de souci (Calendula officinalis)




Voici des offres en ligne cette huile  :

Sels de bain au souci des jardins

Quoi de plus agréable qu’un bain chaud, parfumé et relaxant, à l’arôme de calendula ? Préparez ses sels de bain avec des fleurs séchées de souci des jardins est réellement d’une grande simplicité et une excellente idée cadeau.

Pour ce faire, il vous faut :

  • 100 gr de gros sel (ou de sel marin)
  • 2 cuillerées de jaune de tagète
  • 5 gouttes d’essence de citron (facultatif)
  • 2 cuillerées de fleurs de calendula séchées

Préparation : mélangez dans un plat le sel avec « le jaune de tagète » et laissez sécher quelques heures, en n’oubliant pas de mélanger de temps en temps. Ajoutez ensuite vos pétales et l’essence de citron, et le tour est joué !

Pour mémoire : le jaune de tagète peut également être confectionné à la maison. Faites cuire une tasse de pétales d’œillets d’Inde dans une casserole d’eau, filtrez le tout puis conservez-le au réfrigérateur dans un récipient en verre hermétiquement clos.

shutterstock_234563485-e1417519655465-378x2481-378x248

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :




Outbrain

Comments

  1. christine says

    bonsoir

    j’aimerai savoir si il est possible de faire chauffer une huile végétale avec les fleurs afin d’obtenir un macérât de cette façon.

    durant combien de temps l’huile doit elle chauffer ?

    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *