L’huile de noix : l’équilibre parfait omégas 3 / omégas 6

Voici les bienfaits et les propriétés de l’huile de noix.

Nous connaissons la noix du Périgord et la noix de Grenoble, celle-ci est l’une des plus anciennes Appellations d’Origine Contrôlée et réputée au point que les québécois appellent « noix de Grenoble » leur production locale.


L‘huile de noix est aussi connue à la fois pour sa saveur et ses bienfaits.

Au demeurant, la noix est, avec le kiwi, le seul fruit dont la production a, en dix ans, augmenté dans les vergers français.

Nous savons que la noix est, par exemple, excellente pour la vision : des cerneaux de noix dans une salade sont une délicieuse façon de penser à en consommer. N’hésitez plus à assaisonner vos crudités et d’autres mets d’huile de noix, vous en aurez tous les bienfaits.




Bienfaits : Omégas 3 ou 6 ?

Pourquoi l’huile de noix ? Nous savons que les omégas 3 sont excellents pour la santé. Mais nous ignorons souvent l’équilibre nécessaire entre omégas 3 et omégas 6, pour en retirer les réels bénéfices.

Les omégas 3 et 6 font partie des acides aminés essentiels à l’organisme et qu’il ne fabrique pas : seule l’alimentation les fournit. Ils sont indispensables à la fabrication de nos tissus cellulaires et à notre bonne santé cardiovasculaire.

Les omégas 6 entrent, pour leur part, également dans le bon fonctionnement de notre système cardiovasculaire, mais aussi de notre système immunitaire et notre système nerveux.

Les bienfaits de l'huile de noix
Les bienfaits de l’huile de noix



Or, notre alimentation n’apporte pas toujours le bon équilibre entre les deux. Celui-ci devrait être un rapport de 1 oméga 6 pour 4 omégas 3 : il est souvent de 1 pour 10, voire de plus encore.

Résultat, les omégas 6 entrent en compétition au moment de leur absorption par l’organisme, toujours au détriment des omégas 3.

En cas de déséquilibre entre les deux, cela revient à ne pas avoir pris d’omégas 3 ! Un déséquilibre source de maladies cardiovasculaires et d’inflammation.

La recette pour cesser de se tromper ? L’huile de noix est tout simplement au parfait équilibre omégas 3 /omégas 6 dont l’organisme a besoin. De surcroît, la dose quotidienne de ce duo omégas 3 /omégas 6 est contenue dans deux seules cuillers à soupe d’huile de noix.

Huile de noix : un des plus puissants anti-oxydants

En outre, l’huile de noix est riche en protéines, particulièrement en arginine qui maintient nos vaisseaux sanguins bien élastiques




Elle est aussi riche en vitamine E qui protège des radicaux libres et en minéraux (magnésium, phosphore et potassium) tout en étant pauvre en sel !

La noix est le deuxième fruit reconnu pour son plus haut pouvoir anti-oxydant, après la noix de pécan. Il en va autant de l’huile de noix. Par ailleurs, l’huile de noix associée à de l’huile d’amande douce aide à la dissolution des calculs rénaux.

Huile de noix & omégas
Huile de noix & omégas

La graisse du pauvre

De teinte claire et au goût très parfumé, l’huile de noix résiste mal à la chaleur. Sa conservation est facile au réfrigérateur. Quant à son usage culinaire, sa mauvaise résistance à la chaleur est une vraie garantie, c’est hors de question de la faire frire.

L’huile de noix se sert en assaisonnement, mais aussi avec du fromage.




Dans l’Antiquité, l’huile de noix était appelée la « graisse du pauvre ». Et pour cause, elle est bien moins grasse que d’autres !

Découvrez des autres huiles

La rédaction vous présente :




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *