Alimentation

L’huile de lin, le must des acides gras pour l’organisme

Avant même d’apprécier les bienfaits de l’huile de lin, demandons-nous pourquoi nous la connaissons si peu.

Cette huile, toujours extraite à froid des graines du lin juste avant sa floraison, est reconnue pour sa très haute teneur en graisses polyinsaturées et en oméga 3.

L’huile de lin est, en quelque sorte, le « gras parfait » pour le corps humain : polyinsaturé et riche en oméga 3, quand la plaie de notre alimentation sont les graisses saturées, mais aussi, rappelons-le, les graisses insaturées trop riches en oméga 6.

L’huile de lin, pas seulement pour les pinceaux et l’huile de térébenthine

Au pays de l’huile d’olive au sud de la Loire, de l’huile de colza et de chanvre au nord, l’huile de lin a longtemps eu un rôle uniquement « technique ».

Reconnue excellent pour nourrir le mobilier, elle a été interdite comme denrée alimentaire en France, de 1908 à 2008. Un siècle à entretenir le bois et servir de liant aux peintures à huile et aux vernis, quand elle est si bonne pour la santé !

 

Huile de lin bio
Huile de lin bio

Il aura fallu deux avis successifs de l’AFSSA, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments – en 2004 et 2009 – pour réintroduire l’huile de lin dan nos cuisines, d’abord en mélange à d’autres denrées – huiles d’assaisonnement – puis enfin pure.

Plutôt au nord de la Loire

Connue de la médecine ayurvédique, la graine de lin reste pour bonne part cultivée en Asie – en Inde, en Chine, au Kazakhstan – mais aussi au Canada et au États-Unis. En Europe, c’est surtout le lin à fibre longue, qui est prisé : jamais l’Allemagne n’a interdit l’huile de lin !

Requérant un sol limoneux profond et des températures inférieures à 25 degrés, la culture du lin a été réintroduite en France par des agriculteurs des Flandres, dans les régions aussi propices que la Haute Normandie – en Seine maritime et dans l’Eure – et la Basse-Normandie – plaine de Caen

La Normandie concentre, du reste, plus de la moitié de la culture française du lin.

Huile Végétale de Lin Vierge - 250ml
Huile de Lin Vierge – 250ml
Prix conseillé EUR 6,39
Prix EUR 6,39
Économisez N/A

Intérêt écologique de la culture du lin ?



Elle est résolument une culture de terroir, qui entre dans la rotation des cultures et implique un savoir-faire agricole non-mécanisable des « liniculteurs ».

Les ancestrales opérations de « rouissage » et de « teillage » pour séparer, par l’humidité puis de façon artisanale, la fibre de la tige, restent actuelles.

L'huile de lin, le must des acides gras pour l'organisme
L’huile de lin, le must des acides gras pour l’organisme

Dans notre organisme, mieux qu’à la cave

Le regain d’intérêt pour cette huile à la teinte plus jaune encore que l’huile d’olive ? Elle s’avère efficace contre les processus de dégénérescence cellulaire.

Mieux encore que l’huile d’olive, celle-là même qui a donné son nom à l’acide oléique, le plus abondant des acides gras mono-insaturés dans notre organisme ?

Oui, à la différence qu’elle est cultivée en moindre quantité, et reste, il est vrai, plus fragile à la conservation : une fois ouverte, une bouteille rancit au-delà de trois mois.

Cauvin Huile de Lin Bio 25 cl - Lot de 3
Cauvin Huile de Lin Bio 25 cl – Lot de 3
Prix conseillé EUR 13,38
Prix EUR 16,05
Économisez N/A

En simple assaisonnement – un remède vraiment simple – l’huile de lin agit favorablement sur:

  • le transit – constipation – ,
  • les ulcères d’estomac,
  • régule le système hormonal post-ménopause,
  • lubrifie les articulations
  • et stabilise même les effets du diabète.

De quoi la redécouvrir : sa place est donc bien dans notre organisme – jamais en friture.

Mais, tant qu’à admirer la beauté de nos meubles grâce à ses vertus, autant la faire remonter de la cave à la cuisine.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer