Alimentationfeatured

Huile végétale : notre guide aux extraites des fruits et graines de plantes oléagineuses

Aucune huile végétale n’est plus légère qu’une autre ou nutritionnellement idéale. Il faut donc les combiner.
Seules celles extraites par pression à froid recèlent de nutriments tels que la vitamine E, les bêtacarotènes, les polyphénols.

Huile végétale en cuisine : qu’en est-il ?

Une huile de qualité est extraite par pression à froid, à partir de graines bio.

  • Sensible à la lumière, elle doit être vendue dans un flacon opaque ou de verre foncé.
  • Fragile, elle doit être conservée à l’abri de la lumière, à température ambiante, loin d’une source de chaleur.

L’huile de colza et l’huile d’olive, les plus équilibrées et abordables, doivent constituer la base de l’alimentation.

L’huile d’olive

Elle présente un goût légèrement amer, fruité et est pauvre en oméga-3 et en oméga-6, donc neutre.

L’huile d’olive doit ses effets bénéfiques sur le cœur aux nutriments antioxydants présents dans l’olive et que l’on retrouve dans les huiles de première pression à froid, et non, comme on l’a longtemps cru, aux acides gras mono-insaturés (oméga-9), dont elle est riche. On peut l’utiliser pour tout y compris la friture.

L’huile de colza

Peu chère, équilibrée et d’un goût neutre, l’huile de colza est parfaitement équilibrée, car elle apporte à peine 2 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3.

Il est recommandé d’en consommer tous les jours. Elle convient pour l’assaisonnement, mais aussi pour la cuisson douce, à la poêle ou au four, et déconseillée pour la friture.

Elle contient des acides gras mono-insaturés, comme l’huile d’olive, qui la rendent résistante à la chaleur. A marier à l’huile d’olive, pour donner plus du goût.



L’huile de pépins de raisin

Elle présente un goût neutre et a longtemps été recommandée par les cardiologues sous prétexte qu’elle diminuait le taux de cholestérol. Mais elle ne doit pas être consommée quotidiennement car c’est l’une des huiles les plus déséquilibrées.

L’huile de pépins de raisin contient 217 fois plus d’oméga 6 que d’oméga-3. Elle est réservée à l’assaisonnement.

L’huile de noix

Elle a le goût prononcé du fruit. Une huile est équilibrée lorsque le rapport entre les oméga-6 et les oméga-3 ne dépasse pas cinq. C’est son cas, car l’huile de noix apporte à peine 5 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3.

On peut donc la consommer tous les jours. Comme elle rancit facilement, mieux vaut l’acheter en petite quantité. D’autant qu’elle coûte cher. Elle convient pour l’assaisonnement. Elle s’utilise à froid pour assaisonner ou en pâtisserie.

L’huile d’arachide

Elle est déséquilibrée car elle apporte 125 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3. Elle ne doit pas être consommée quotidiennement

L’huile d’arachide convient pour les fritures car elle est riche en acides gras mono-insaturés et supporte les hautes températures.

L’huile de tournesol

Cette huile au goût neutre est la plus consommée en France. Elle est déséquilibrée car elle apporte 574 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3.

L’huile de tournesol convient pour l’assaisonnement et la cuisson douce (ni poêle ni friture), mais elle ne doit pas être consommée quotidiennement.

L’huile de soja

Extraite de la fève de soja, l’huile de soja est la plus consommée dans le monde :

  • légèrement déséquilibrée
  • contient des oméga-3, mais 7 fois plus d’oméga-6

Pour la consommation quotidienne, mieux vaut lui préférer des huiles avec davantage d’oméga-3.

Elle convient pour l‘assaisonnement et la confection de pâtisseries, car est riche en lécithine de soja, un émulsifiant et liant naturel.

L’huile de lin

 Elle est très riche en oméga-3 et  a un léger goût de noisette. L’huile de lin est l’une des seules huiles, avec celle de cameline, qui apporte plus d’oméga 3 que d’oméga-6, presque 4 fois plus. C’est pourquoi les nutritionnistes conseillent d’en consommer chaque jour.

Autorisée pour la consommation humaine depuis 2009, elle est déconseillée, faute d’études scientifiques, aux enfants âgés de moins de 3 ans. Elle rancit assez facilement, il faut donc l’acheter en petite quantité et la conserver dans le réfrigérateur.

A utiliser dans les trois mois qui suivent son ouverture. Elle convient pour l’assaisonnement.

L’huile de noisette

Elle est très parfumée mais c’est la plus chère. C’est une huile déséquilibrée, car elle apporte 16 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3. Elle ne doit pas être consommée tous les jours.

L’huile de noisette convient pour l’assaisonnement.

L’huile de macadamia

L’huile de macadamia est parfaite pour pour les cuissons douce, pour vos vinaigrettes, marinades, la friture et la cuisson, car elle n’est pas thermolabile.
Mais elle est de plus en plus utilisée dans les cosmétiques bio et écologiques.

La forte teneur en acide palmitoléique, qui possède de propriétés antioxydantes, favorise les échange cellulaires et permet de lutter contre les radicaux libres.

Reconnue pour ces propriétés émollientes et régénérantes, elle hydrate la peau et maintient une bonne élasticité. Elle peut être utilisée pour prévenir les vergetures et pour bien guérir les cicatrices et les irritations cutanées.

Comme elle est non-comédogène, on peut également s’utiliser pour peaux grasses ou mixtes.

Elle dégage une légère odeur de noix : ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle pour le couvrir.

L’huile de chanvre

L’huile de chanvre peut être employée en cuisine. On peut l’acheter en pharmacie, parapharmacie, herboristerie, magasins d’aliments naturels. On doit l’utiliser à cru, en assaisonnement d’une salade ou d’un carpaccio. Elle a un goût prononcé, qui rappelle les noix.

Cette huile n’est pas psychotrope contrairement à la plant.

Il faut la protéger de la lumière, car elle rancit très vite. Pour éviter l’oxydation, il est recommandé de le conserver au réfrigérateur.

L’huile de chanvre est naturellement riche en acide alphalinoléique. Elle possède un excellent équilibre entre  oméga 3 et oméga 6 (le rapport est de 3 pour 1) qui correspond aux proportions idéales recommandées pour l’humain. Les graines sont de sources d’acides aminés, de protéines, de vitamines, de minéraux et de phytostérols.




L’huile de chanvre a des propriétés anti-inflammatoires.

Huile végétale

L’huile de palme

L’huile de palme est la plus utilisée au monde dans l’industrie alimentaire, mais sa composition en acides gras saturés est aujourd’hui pointée du doigt.

Elle contient environ 50% d’acides gras saturés et en effet, ces gras sont reconnus comme ayant de mauvais impacts sur la santé cardiovasculaire.

L’huile de sésame

L’huile de sèsame est très présente dans la cuisine asiatique :

  • très déséquilibrée, car elle apporte très peu d’oméqa-3 et une grande quantité d’oméga-6 : 99 fois plus.
  • Elle ne doit pas être consommée quotidiennement.
  • On peut l’utiliser pour l’assaisonnement et la cuisson douce (ni poêle ni friture).

L’huile de coco

Cette huile apporte à vos plats une petite touche d’exotisme et à votre corps de nombreux bienfaits. Tout d’abord elle est bactéricide, c’est pour cela qu’elle peut aussi être utilisée en cosmétiques.

D’un point de vue nutritionnel, l’acide laurique qu’elle contient est une source importante d’énergie pour l’organisme et en particulier le cerveau.

L’huile de coco se consomme à chaud et elle résiste à de hautes températures.




L’idéal pour les huiles végétales est de varier leurs utilisations et d’en avoir toujours plusieurs dans sa cuisine. Il est préférable de les acheter bio, de bonne qualité et pures.

Quelle huile végétale pour préparer un gâteau ?

En cuisine, l’huile d’olive peut remplacer le beurre sans problème. Mais d’autres huiles végétales peuvent également être ajoutées dans des gâteaux. Parmi elles, il y a l’huile de coco ou de tournesol.

Huile végétale en cosmétiques

Les huiles végétales sont des ingrédients essentiels en cosmétiques. Riches en nutriments et en vitamines, ces dernières ont de nombreux bénéfices pour la peau.

Huile végétale

Dans une routine beauté, elles sont donc des alliées incontournables ! Mais comment les utiliser ? Quelle huile végétale convient à quelle utilisation ?

Huile végétale pour le soin du corps et des cheveux

Les huiles végétales sont très riches en nutriments et vitamines. Extraites des fruits et graines de plantes oléagineuses, ces huiles sont efficaces pour se sentir bien et avoir bonne mine.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses huiles végétales à utiliser en cosmétique, comme :

Pour aller plus loin, voici quelques explications sur quelques huiles végétales pour les traitements de beauté.




Huile végétale d’amande douce

L’huile végétale d’amande douce est fortifiante et nourrissante. Très utilisée sur les cheveux et la peau, cette huile a de nombreuses vertus.

Sur la peau, elle soulage en cas de démangeaisons et d’irritations. Sur une peau sèche, ses propriétés nourrissantes sont aussi excellentes. En plus, elle est un très bon anti-rides naturel.

Sur tous types de cheveux, l’huile d’amande douce a aussi des bienfaits. En plus de les nourrir en profondeur, elle est également efficace pour éliminer les impuretés et pour lutter contre les pellicules. Et en cas de démangeaisons du cuir chevelu, cette huile soulage.

Toutes ses vertus sont dues à la richesse nutritionnelle de cette huile végétale : elle renferme des vitamines A et E, des acides gras (oméga-6 et 9), des oligo-éléments et des minéraux.

Huile végétale de calophylle

L’huile végétale de calophylle est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires et ses vertus anti-âge. Parmi ses principaux bienfaits, nous pouvons citer :

  • Cicatrisante
  • Adoucissante
  • Anti-oxydante
  • Anti-inflammatoire
  • Anti-douleur
  • Nourrissante
  • Antiseptique

Conseil d’achat : pour s’assurer d’une huile végétale de qualité, il est conseillé d’en choisir une vierge extra obtenue via une pression à froid.

Huile végétale pour un massage

Pour les massages, les huiles végétales sont l’idéal ! Parmi les plus intéressantes, vous pouvez retrouver l’huile de coco efficace sur les peaux sèches, l’huile de colza qui représente une excellente base pour les huiles de massages, lhuile de jojoba reconnue pour ses propriétés calmantes, nourrissantes et adoucissantes et l’huile de noisettes efficace sur les peaux grasses.

Huile végétale pour le visage

Les huiles végétales sont également bénéfiques pour la peau de votre visage. Voici celles à utiliser en fonction de votre épiderme :

  • Peaux sèches : huile végétale d’avocat, de germe de blé et d’amande douce.
  • Peaux grasses et mixtes : huile végétale de noisettes et de jojoba.

Si vous avez quelques rides, l’huile végétale d’argan vous aidera à les atténuer. Sur une peau acnéique, l’huile végétale de nigelle, de noisettes et de pépins de raisin sera efficace.




Et pour un effet bonne mine, essayez l’huile végétale d’argousier !

Quelle huile végétale pour quel type de peau ?

  • Peaux sèches et fines : huile végétale d’avocat, d’amande douce et de germe de blé.
  • Peaux normales : huile végétale de macadamia.
  • Peaux mixtes et grasses : huile végétale de jojoba et de noisettes.
  • Peaux matures : huile végétale de bourrache.

Huile végétale pour les cheveux

Sur les chevelures, les huiles végétales sont aussi bénéfiques ! Pour les cheveux secs et normaux, l’huile végétale d’abricot, de germe de blé, de pépins de raisin, de jojoba ou encore de ricin est efficace pour les rendre plus éclatants et les embellir.

Si vous avez les cheveux afro ou crépus, appliquez de l’huile végétale d’amande douce et de coco pour les discipliner. Pour les cheveux abîmés par les colorations, permanentes et lissages, les huiles végétales de coco, macadamia, d’argan et de germe de blé sont celles à utiliser.

Vous souhaitez une chevelure soyeuse ? Optez pour l’huile végétale de bourrache ou de nigelle.

Huile végétale et huile essentielle

Si les huiles essentielles et végétales sont souvent confondues, ces dernières sont pourtant totalement différentes. En effet, une huile végétale est extraite de graines, fruits secs ou encore de fleurs.

Ces huiles contiennent des vitamines et ont des propriétés nutritives, nourrissantes, adoucissantes et protectrices bénéfiques à la santé et à la peau. Les huiles végétales peuvent également s’utiliser en cuisine pour assaisonner des salades, par exemple.

Une huile essentielle est quant à elle un concentré de substances volatiles provenant de plantes, fleurs, racines… Elles ont des vertus thérapeutiques reconnues qui varient selon leur origine. Avant toute inhalation, les huiles essentielles doivent être diluées dans une huile végétale, par exemple. Attention aussi à leurs contre-indications !

Huile végétale : quel est son prix ?

Le prix d’une huile végétale varie selon son type. Celui-ci reste cependant abordable.

Huile végétale bio

Pour acheter une huile végétale bio, vous pouvez vous rendre dans un magasin biologique.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à lire ces autres articles :

Nous vous conseillons aussi

Bouton retour en haut de la page
Fermer