Alimentationfeatured

Le cynorrhodon : un faux fruit riche en vitamine C

Fruit de l’églantier aussi appelé vulgairement « gratte-cul », le cynorrhodon a des bienfaits intéressants sur la santé. Très charnu et de forme ovale, ce faux fruit est de couleur rouge ou orange une fois arrivé à maturité.

Si le cynorrhodon vous intrigue, voici tout ce qu’il faut savoir sur ce fruit facile à trouver, mais difficile à ramasser !

Définition et présentation

Utilisé pour ses vertus médicinales, le cynorrhodon est donc le fruit de l’églantier. Considéré comme un faux fruit (qui correspond à une transformation du réceptacle floral), il est de forme ovale allongée et est plus ou moins globuleux selon son espèce.

Les cynorrhodons se cueillent à partir de l’automne et sur une petite partie de la période hivernale. Ils peuvent se cultiver sur des plants non traités ou être récoltés dans la nature.

presentation cynorrhodon
Cynorrhodons : qui sont-ils ?

Valeurs nutritionnelles

Voici les valeurs pour 100 grammes de cynorrhodons : 

Au niveau des nutriments :

Ils renferment également une importante quantité de vitamine C : 426 mg.

Les bienfaits

Le cynorrhodon est réputé pour renforcer les défenses immunitaires. Il permet également de lutter contre les diarrhées et de prévenir les rhumes.

Les cynorrhodons sont aussi un excellent cardio protecteur. Cet effet est dû à plusieurs de ses constituants : au bêta-carotène qui inactive les radicaux libres et neutralise l’oxygène et au tocophérol, dont une seule molécule est en mesure de protéger des milliers de molécules d’acides gras insaturés essentiels au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire.



Cynorrhodon et arthrose

La poudre du fruit de cynorrhodons est très efficace pour soulager les douleurs liées à l’arthrose.

Au Danemark, des chercheurs ont mené une étude sur 30 patients ayant des problèmes d’arthrose. Résultat : dans plus de 90% des cas, la poudre de cynorrhodons s’est révélée efficace pour diminuer les douleurs de l’arthrose.

Cynorrhodon : les bienfaits sur la peau

En cosmétiques, les graines de cynorrhodons sont très utilisées pour fabriquer une huile intéressante pour ses vertus anti-oxydantes et anti-âge sur la peau.

Cynorrhodon et vitamine C

L’une des particularités du cynorrhodon est sa richesse en vitamine C. Selon les préparations, il renferme une teneur en vitamine C 50, voire 100 fois supérieure à celles des agrumes.

bienfaits cynorrhodon
Tous les bienfaits du cynorrhodon

Cynorrhodon : ses contre-indications

Cynorrhodon et grossesse

Durant les deux dernières guerres mondiales, les cynorrhodons étaient utilisés en période de grossesse et d’allaitement pour leur richesse en vitamine C et pour combattre la plupart des maladies infectieuses.

Mais comme toutes les autres plantes médicinales, l’avis d’un médecin est nécessaire avant d’utiliser des cynorrhodons durant la grossesse.

Cynorrhodon et allergie

Comme pour les autres plantes, si vous êtes allergique aux cynorrhodons, leur consommation est à éviter.

Consommation et utilisations

Selon vos préférences, vous pouvez consommer les cynorrhodons sous diverses formes :

Cynorrhodon sous forme de gélules

Si vous souhaitez utiliser le cynorrhodon en gélules, vous pouvez en trouver sur internet ou en pharmacie.

Cynorrhodon en poudre

Pour en trouver facilement, vous pouvez également utiliser internet où de nombreux sites en commercialisent. Attention à vous assurer de la qualité.

Cynorrhodon en tisane

Entre juin et septembre, vous pouvez trouver des cynorrhodons dans votre jardin ou en vous baladant. Les cynorrhodons seront ainsi frais. Vous pourrez ensuite les faire sécher pendant l’hiver.

Sinon, vous pouvez en trouver dans les herboristeries, pharmacies, dans des magasins diététiques et biologiques et sur internet.

Pour la préparation de votre tisane, voici la recette :

  • Portez à ébullition 200 ml d’eau
  • Ajoutez 3 grammes de cynorrhodons
  • Laissez infuser une dizaine de minutes
  • Buvez votre tisane bien chaude plusieurs fois par jour.

Cynorrhodon : nos recettes de grand-mère

Plusieurs recettes de grand-mère peuvent être préparées avec du cynorrhodon. Il y a par exemple la tisane pour lutter contre la grippe ou encore la confiture.

Pour votre tisane, les étapes de préparation sont :

  • Versez dans une tasse d’eau bouillante 2 grammes de cynorrhodon
  • Laissez infuser 10 minutes, puis filtrez votre préparation.
  • Buvez cette tisane à raison de quatre fois par jour.

Cynorrhodon en confiture

Voici une recette délicieuse et originale. Les ingrédients nécessaires sont :

  • Environ 1,3 kg de cynorrhodons
  • 600 grammes de sucre
  • 300 ml d’eau
  • Un citron

Préparation. En premier, mettez vos cynorrhodons dans une casserole, puis recouvrez-les d’eau. Mettez à cuire 30 minutes (vos cynorrhodons doivent être tendres). Passez-les ensuite au presse-purée à grille fine. Pour plus de facilité, prenez une petite louche à la fois et ajoutez l’eau de cuisson. Passez ensuite votre purée au chinois.

Mettez votre purée dans une casserole à fond épais avec le jus de citron et le sucre (vous pouvez verser un peu d’eau pour plus de fluidité). Laissez cuire 15 minutes sur feu doux et tout en mélangeant régulièrement. Votre confiture doit être bien rouge et sa texture doit ressembler à une crème.

Mettez votre confiture en pots stérilisés (retournez-les jusqu’à refroidissement).

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

  • Plantes médicinales : bien les connaître pur bien les utiliser
  • La bardane : une plante médicinale au-delà des apparences.
  • Séné : une plante médicinale laxative incontournable.
  • Le prunellier : une plante médicinale efficace contre les troubles digestifs.
  • L’absinthe : une vraie plante médicinale.
  • Astragale : une plante médicinale pour se protéger de nombreuses affections.
  • Chardon, une plante qui ne manque pas de piquant !

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer