La vitamine C, tellement plus qu’un tonifiant

La vitamine C est celle qui nous est la plus familière : hiver, rhume, fatigue, nous l’associons au tonus. C’est aussi la vitamine la plus prescrite, voire celle que nous allons de nous-même chercher chez le pharmacien.


En réalité, la vitamine C est bien plus qu’un tonifiant. Elle participe à une centaine de processus de l’organisme.

Les bienfaits de la vitamine C

D’abord antioxydante

La vitamine C a en particulier une action antioxydante : non seulement elle est antioxydante en elle-même, mais surtout, elle « booste » la vitamine E, le principal antioxydant de l’organisme. Une neutralisation des radicaux libres qui freine le vieillissement cellulaire, et entre dans la prévention des pathologies cardiovasculaires, de la cataracte, de certains cancers et de maladies neurodégénératives.

Par ailleurs, la vitamine C intervient dans la fabrication du collagène, la protéine du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os. Le tissu « conjonctif » protège les organes qu’il entoure et est particulièrement présent dans la peau. La vitamine C favorise aussi la production de la carnitine, qui transforme les graisses en énergie musculaire. Quelques notions bien connues des sportifs.




Alliée du système immunitaire

La vitamine C est l’alliée de notre système immunitaire : contre les microbes, par sa présence dans les globules blancs, mais aussi par la « synthèse des anticorps », réponse du système immunitaire pour neutraliser un agent microbien.

En outre, cette vitamine est antivirale : elle favorise en l’occurrence, la fabrication de l’interféron, protéine fabriquée par le système immunitaire en présence d’un virus. L’interféron, qui joue également contre les rhumatismes, et des maladies graves, telles que la leucémie.

Enfin, la vitamine C favorise l’assimilation du fer par l’organisme, et par là-même le renouvellement des globules rouges. Et intervient dans celle du calcium et dans sa fixation dans les os.

A quel dosage ?

L’alimentation est « la » source de vitamine C de l’organisme. De quoi se convaincre du bienfait des cinq fruits et légumes par jour, qui correspondent à 200 mg de vitamine C par jour : si l’apport journaliser recommandé a été fixé à 60 mg par jour, un fumeur laisse un quart de cet apport dans chaque cigarette, et un sportif doit également augmenter son apport en vitamine C, en raison de l’augmentation de toxines dans ses muscles.



Dans quels aliments la trouver ?

Kiwi, persil, pomme de terre, un trio gagnant à portée de toutes les bourses

Si l’orange du matin est devenue le symbole de  la vitamine C, bien d’autres fruits et légumes en sont, en réalité nettement plus riches : ainsi le saisonnier cassis, les exotiques mangues et goyaves, mais surtout le kiwi, bien présents sur les étals. N’oubliez pas non plus le pamplemousse et le citron.

Dans les agrumes, mais pas seulement...
Dans les agrumes, mais pas seulement…

Le persil est associé au calcium : lui aussi, est une très riche source de vitamine C.

Côté légumes, le poivron rouge, cru comme cuit, est très riche en vitamine C. La pomme de terre, le brocoli et le chou de Bruxelles aussi.

Et en compléments alimentaires ?

Un rhume, de la fatigue, un entraînement sportif : les supplémentations en vitamine C se présentent sous le nom d’acide ascorbique ou encore d’ascorbate. Elles sont vantées contenir des flavonoïdes (la substance qui donne sa pigmentation aux fruits et légumes et qui est antioxydante), qui activent l’assimilation de la vitamine C : il faut vérifier à ce que la présence de flavonoïde soit de 60mg par comprimé, afin d’être réellement active.

En complément alimentaire ?
En complément alimentaire ?

Attention également à l’excès de vitamine C : elle se traduit de façon bénigne, par une diarrhée. Chez le sportif, en revanche, il peut avoir l’effet inverse, l’accumulation de toxines dans l’organisme.

Pour en savoir plus

La rédaction de toutvert.fr vous propose de découvrir d’autres articles sur les sujets connexes :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *