Animaux

Canari : ce joli petit oiseau jaune

Il est important de bien le connaître pour prendre correctement soin de lui

La version domestique de ce joli petit oiseau de la famille des Fringilles a donné son nom à la couleur éponyme : le canari d’élevage ou serin (Serinus Canari) a le plumage jaune avec parfois les extrémités blanches.

Présentation de ce petit oiseau jaune

Le canari ne mesure que douze à vingt centimètres pour un poids de quinze à trente grammes. De tempérament joyeux, il est un compagnon facile car autonome, à l’espérance de vie pouvant aller jusqu’à une belle quinzaine d’années, pourvu que vous preniez soin de lui.

Les origines du canari

Le serin des Canaries est le symbole de l’archipel situé au large du Maroc : Ténérife, la Grande Canarie, la Palma, El Hierro, mais attention, il n’est ni présent à Fuerteventura, ni à Lanzarote.

Plus généralement, il est tout de même endémique de la Macaronésie, soit également des archipels plus au nord et plus au milieu de l’Atlantique des Açores et de Madère.

A l’état sauvage, cet oiseau n’a pas le plumage jaune, mais d’un brun-vert qui lui sert de camouflage : le mâle ayant un plumage à dominante plus verte que la femelle. Il vit en bordure de forêt et dans les régions boisées, plus accessoirement en bordure de mer.

C’est parce que les Espagnols l’ont découvert au XVIe siècle, que le canari connaît aujourd’hui sa version domestiquée jaune, voire rouge, fruit des sélections successives selon les critères de sa couleur, de son chant, mais aussi de sa posture.

Tout savoir sur les canaris

C’est un oiseau facile : une compagne canari, un habitat équipé d’une petite baignoire, de perchoirs, d’un os de seiche et d’une mangeoire emplie de graines. Il se débrouille !

Canari : oiseau mâle ou femelle ?

Chez le canari, le mâle a le plumage d’un jaune plus soutenu et c’est lui qui chante : il le fait le bec grand ouvert, alors que la femelle gazouille le bec fermé.

Mais la technique infaillible est de le prendre au creux de la main, de le retourner et de lui souffler sur le croupion : le mâle a le cloaque moins bombé et qui se termine par une excroissance. La femelle a le cloaque qui se termine dans le prolongement du corps, et de forme arrondie pour laisser passer les œufs.

La reproduction du canari

Il se reproduit à partir d’une certaine température (15 degrés) et surtout d’une certaine luminosité qui agit sur son hypophyse : en-dehors des élevages où l’on augmente celle-ci, il se reproduit de la mi-mars jusqu’au mois de juin.



Le mâle séduit la femelle depuis l’un des perchoirs (d’où la nécessité de ces derniers) : l’accouplement se fait par l’entrée en contact des cloaques du mâle et de la femelle. La position étant périlleuse, l’exercice ne dure que quelques secondes, quitte à la renouveler plusieurs fois par jour.

La femelle a un seul ovaire de fonctionnel, à l’intérieur duquel se situent les follicules, ou jaune d’œuf. Lorsqu’un follicule est prêt, il est évacué de l’ovaire : la rencontre avec le sperme se fait dans le pavillon de celle-ci.

Dans l’oviducte, le jaune d’œuf s’entoure du blanc entouré d’une membrane. Une fois dans l’utérus, il se recouvre de sa coquille calcaire.

Il faut quarante-huit heures pour la formation de cet œuf : au total, quatre œufs par portée, et deux à trois portées par an. La couvaison dure alors douze à treize jours.

Attention à prévoir un nid il en existe en plastique, mais aussi en matériaux naturels, fibre de coco, de jute, sisal, moussé séchée, etc.

A sa naissance, le petit canari a une tête disproportionnée par rapport à son corps et un petit duvet sur son corps rose.

Pour qu’il devienne autonome en trois semaines, c’est un véritable estomac : approvisionnez bien la mangeoire en pâte d’œufs humides, pour que ses parents le nourrissent.

Le chant du canari

C’est le mâle qui chante : sous l’effet de ses hormones, pour appeler la femelle. Il chante donc surtout au printemps. En revanche, il ne chante pas lorsqu’il mue.

Il chante quand il se sent bien : votre canari est alors en bonne santé et dans une cage confortable.

Pour chanter, cet oiseau a besoin d‘un relatif silence : il ne chante pas lorsqu’il y a trop de bruit. Sauf s’il s’agit du chant d’autres canaris : là, il se joint au concert.

Les races de canaris

Les races le sont selon trois critères : le canari de chant, de couleur et de posture. Avant d’en adopter un, renseignez-vous sur le type de canari que vous adoptez.

Notez qu’il est sensible à la musique : faites-lui écouter du Mozart sans hésitation, il appréciera.

Canari : un oiseau bleu

Les canaris sont majoritairement jaunes : s’ils sont d’une autre couleur (rouge, vert et bleu) ! il peut d’agir d’un croisement, ou de l’alimentation.

Là, attention, votre canari a été nourri par l’éleveur avec un surcroît d’aliments colorants, pour vous le vendre plus cher. Lorsque vous-même le nourrissez de façon équilibrée, il retrouve sa teinte jaune d’origine, ce qui est bon signe.

Alors bien sûr, il existe des canaris bleus, issus du croisement d’un canari noir-blanc et d’un noir-jaune. Mais ne fantasmez pas outre-mesure sur cette exception, préférez des canaris en bonne santé.

Si je peux vous donner un conseil, laissez votre canari avec sa couleur naturelle. Il est jaune de naissance, laissez le jaune. Pour mon compte, j’ai des canaris verts et des bleus.

Conseil sur les canaris

L’espérance de vie moyenne des canaris est comprise entre 6 et 10 ans. Ces oiseaux peuvent être sensibles à la calvitie, aux kystes folliculaires et à l’hyperkératose des pattes.

Combien mettre de canaris dans une cage ?

Adoptez au minimum un couple de canaris : un tout seul sera malheureux. En revanche, un canari mâle fera très bon ménage avec plusieurs femelles. Le nombre de canaris dépend des dimensions de la cage.

Celle-ci doit être assez grande pour qu’ils puissent voler et circuler à leur aise. Elle doit être plus longue que large, car les canaris volent en longueur. Et avoir les barreaux à la verticales, car ils ont le bec droit.

Idéalement, ouvrez la cage une fois par jour, porte fermée, afin que vos canaris aient un moment de la journée pour voler.

Quel entretien pour un canari ?

Le canari est un oiseau autonome : pour ce faire, l’entretien de leur cage est important. Nettoyez-là deux fois par semaine. Et veillez à ce que sa petite baignoire soit toujours approvisionnée avec de l’eau propre : cet oiseau a besoin de laver chaque jour son le plumage.

Pour nourrir vos canaris, donnez-leur un mélange de graines pour canaris (ormes, de chanvre, de colza et d’avoine), agrémenté d’un morceau de fruits (poire, pomme, rondelle de banane, quartier d’orange) ou de légumes (feuille de laitue, de pissenlit, carottes râpées, radis). Attention, renseignez-vous avant de lui donner des végétaux, certains lui sont toxiques.

Enfin, il a besoin d’un apport en calcium : os de seiche ou coquille d’huîtres ne sont pas une décoration de la cage, mais un apport indispensable à son équilibre.

Attention à bien choisir sa cage
Attention à bien choisir sa cage

Sa mue

Une fois l’an, le canari mue : pendant huit semaines en moyenne. Une période au cours de laquelle vous devez particulièrement prendre soin de lui. Remplissez sa baignoire d’eau tiède deux fois par jour, pour l’aider à renouveler son plumage. Il sera alors mouillé : évitez les courants d’air, pour qu’il ne prenne pas froid.

Toujours au cours de cette période, soignez son alimentation, qui devra être bien variée.

Au cours de cette mue, non seulement le plumage de votre canari, mais les écailles ou scutelles de ses pattes se renouvellent. Pour faciliter cette mue, faites-lui prendre des bains de pattes bien chauds : les anciennes écailles s’amolliront et se détacheront.

Quant à ses griffes, elles ont besoin d’être régulièrement coupées : surtout en période de reproduction, pour que le canari ne crève pas ses œufs quand il les couve.

Pour ce faire, maintenez votre oiseau dans une main, et tirez du pouce l’une des deux pattes. Faites cela près d’une source lumineuse : vous distinguerez la zone sans vaisseaux sanguins, à couper sans le blesser.

Où acheter un oiseau ?

Le canari représente une vraie filière : vous en trouvez sur les sites de vente entre particulier et en animalerie. A savoir que celles-ci se font une bonne marge sur la vente de canaris, qui ne leur ont coûté en moyenne que cinq à dix euros à l’achat.

Bien sûr, vous payez aussi les frais de l’animalerie (stockage, nourriture, électricité, eau), mais il peut s’agir d’invendus d’élevages. Si vous le pouvez, tournez-vous directement vers ces derniers pour acquérir des canaris.

N’oublions pas non plus que les oiseaux d’animalerie sont des « invendus » d’élevage c’est à dire des oiseaux que l’éleveur n’a pas retenu pour son propre élevage et qu’il n’est pas arrivé à vendre par sa propre filière.




Le prix d’un canari

Le canari jaune se vend en moyenne à vingt euros, sachant que les prix affichés vont de dix à soixante-dix euros, sans grande différence entre les mâles et les femelles.

La couleur fait la différence : un rouge ou bleu coûtera toujours plus cher. A savoir si cette distinction vous apporte une réelle satisfaction.

Pour en savoir plus

Découvrez les oiseaux et la nature :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer