Maison & Jardin

Le chardon, une plante qui ne manque pas de piquant

Le chardon est une plante épineuse bien connue en France, surtout dans la région de la Méditerranée. Considérée comme une mauvaise herbe par certain, elle est également appréciée pour son côté décoratif.

Chardon : présentation et description

Il désigne une diversité d’espèces de plantes épineuses appartenant majoritairement à la famille des Asteraceae. Cette plante, souvent considérée comme une mauvaise herbe, peut être utilisée comme plante ornementale et décorative.

Chardon, sa signification

Cette plante a plusieurs significations. Elle peut être synonyme d’austérité et d’agressivité. Mais elle représente également la souffrance de la Vierge et du Christ.

Elle est aussi l’emblème de l’Écosse (cf. ci-dessous : chardon aux ânes/ chardon Écosse).

Le saviez-vous ? Le chardon et la devise « qui s’y frotte, s’y pique » sont des symboles de la Lorraine.

Plantation et entretien

Les chardons aiment généralement les terrains riches en azote. Ils peuvent se développer dans des terrains difficiles et arides (terre sèche, terrain inculte, sol caillouteux…), mais préfèrent des sols frais. Ces plantes ne nécessitent pas d’entretien particulier.

Étant donné la grande variété de chardons qui existent, il est préférable de demander conseil à sa jardinerie pour avoir de bonnes recommandations pour la plantation et l’entretien.

Les variétés

Il existe de nombreuses variétés de chardons parmi lesquelles nous pouvons citer : chardon à aiguilles, bardane, crépu, d’été, des Alpes, de Sardaigne, à petites fleurs, des vignes, des potagers, béni, laineux…

De nombreuses variétés pour une seule plante
De nombreuses variétés pour une seule plante

La rédaction de Toutvert vous propose de découvrir plus en détail certaines variétés.



Chardon comestible

Attention : tous les chardons ne sont pas comestibles. D’autres, à l’instar du Chardon-Marie, peuvent être consommés.

On attribue à ce dernier des propriétés bénéfiques pour le corps humain : il traite les maladies du foie, les troubles digestifs, les troubles de la vésicule biliaire…

Chardon aux ânes ou dit d’Écosse

Le chardon aux ânes, ou à feuilles d’acanthe ou d’Écosse, est une plante aux fleurs rouge/ violet clair.

Il est l’emblème de l’Écosse car selon la légende cette plante a sauvé les Écossais d’une invasion des Vikings. Au Moyen-Âge, des guerriers vikings avaient retiré leurs souliers afin d’attaquer en silence et par surprise une citadelle détenue par les Écossais. Mais les Écossais ont été avertis de cette attaque imminente par les cris des guerriers nordiques qui marchaient pieds nus dans le champ de chardons et ont ainsi pu repousser l’ennemi.

Emblème de l’Écosse
Emblème de l’Écosse

Chardon jaune

Le Scolyme d’Espagne, ou encore d’Espagne ou cardouille, est une plante dont les fleurs sont jaunes. En France, on le trouve surtout dans la région de la Méditerranée (jusqu’en Ardèche et dans la Drôme).

Si c’est une très belle fleur ornementale, ses racines (cuites) et ses jeunes pousses sont également comestibles.

Les plantes comestibles vous intéressent ? Découvrez l’oxalis !

Chardon bleu

Le chardon bleu, ou encore Echinops ritro, est une plante originaire du bassin méditerranéen dont les fleurs sont bleues/ violettes. Cette plante ornementale se mariera très bien avec des delphiniums et de la lavande dans vos massifs et vos bordures.

Achat et prix

Vous pouvez trouver des chardons dans la plupart des jardineries. Vous pouvez vous en procurer pour moins d’une dizaine d’euros.

Le chardon interdit dans les jardins ?

Un arrêté du 31 juillet 2000 classe le chardon des champs dans la liste des organismes nuisibles aux végétaux. Si leur propagation représente un danger, leur destruction peut être rendue obligatoire, soyez-en avertis !

Pour en savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de Toutvert vous recommande également la lecture de ces autres articles :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer