Bien-être et santé

L’allaitement, du bien-être pour la mère et l’enfant

L’allaitement est l’alimentation du nourrisson par le lait maternel. Un geste ancestral hautement bénéfique : les bébés nourris au sein seraient nettement plus intelligents que les autres.

Allaitement maternel : définition

En fin de grossesse, l’organisme maternel se prépare : il fabrique du « colostrum », le premier lait maternel très épais et de couleur orangée, qui peut alors suinter des mamelons. Mais c’est au moment de l’accouchement que se déclenche la lactogénèse : la chute de la progestérone due à l’expulsion du placenta déclenche l’action de la prolactine.

Allaitement : le colostrum

Ce premier lait maternel n’est pas une simple alimentation : il l’arme littéralement pour le passage de la vie intra-utérine au monde extérieur : anticorps à haute dose, concentré de protéines et acides aminés, oligosaccharides et sels minéraux, le tout extrêmement digeste. C’est « la » substance pour la transition d’un monde à l’autre.

Au point qu’il est conseillé d’en faire la première tétée, même chez les femmes qui ne souhaitent pas allaiter : anti-infectieux, il favorise les premières digestions et les premières selles.

Allaitement : le colostral

Trois à quatre jours après l’accouchement, le lait maternel se transforme : plus fluide et aussi plus volumineux, il devient du colostral, un mixe de colostrum et de lait mature. Son gros avantage est qu’il s’adapte totalement aux besoins du nourrisson.

Ce lait maternel contient jusqu’à deux cents substances : des protéines qui présentent l’intérêt de ne pas être allergènes, des sucres et acides gras, des enzymes, des hormones, des vitamines et minéraux.

Non seulement le nourrisson se nourrit, mais il continue de se construire : les bébés nourris au lait maternel deviennent des adultes moins sujets à certaines pathologies inflammatoires, au diabète de type 1, aux allergies (asthme, allergies alimentaires) et même à l’obésité.

Mais avant cela, ils sont bien moins touchés par les fameuses gastros et diarrhées du nourrisson, et les bronchiolites. Les bébés nourris au sein seraient aussi moins concernés par la mort subite du nourrisson.

Des tests d’intelligence ont démontré que le bébé nourri au sein faisait preuve d’un développement cognitif supérieur aux autres. Supériorité qui, néanmoins, s’estompe ensuite.

Allaitement du nouveau né, le contact avec la peau maternelle

Face à l’inconnu, le contact avec la chaleur et l’odeur maternelle rassure le nourrisson. Et renforce le lien entre la mère et l’enfant.



Allaitement, pour bon départ
Allaitement, pour bon départ

Allaitement, bon pour la mère

L’allaitement réduit l’exposition à un cancer du sein. Et il n’est pas impossible qu’il intervienne dans la protection contre le cancer des ovaires. Il retarde, en tous les cas, le retour des menstruations et aide la mère à perdre du poids.

Allaitement : les positions

Il n’y a pas une position unique pour allaiter : au contraire, il faut varier les positions pour bien drainer vos seins. A la condition que la corps de bébé soit toujours bien droit et qu’il n’ait pas à tourner la tête sur le côté.

Pour ce faire, il y a trois grandes positions : celle de la Madone inversée, celle de la Madone, et celle du ballon de rugby.

En Madone inversée, vous êtes assise sur une chaise à accoudoirs, le dos bien droit : prenez votre bébé face à vous, ventre contre ventre, et tenez son corps dans le creux de votre bras, du côté du sein avec lequel vous allez l’allaiter. De l’autre main, soutenez sa tête avec une prise en forme de U. La Madone inversée est la meilleure position pour débuter, pour vous comme pour votre bébé.

Avec la position de la Madone, vous soutenez votre bébé par le bras du même côté que le sein avec lequel vous l’allaitez. Là, sa tête repose au creux de votre bras. Attention à ce que son corps reste aligné. Soutenez-vous éventuellement les genoux avec un coussin en-dessous.

La position en ballon de rugby permet de faire reposer bébé sans vous appuyer sur l’abdomen, ce qui est plus confortable si vous avez eu une césarienne. Tenez bébé dans votre coude replié et allongé au niveau de votre taille, et maintenez sa tête avec votre autre main.

Vous pouvez aussi le nourrir en position allongée : étendez-vous sur le côté, bébé calé contre vous en lui maintenant la tête à l’aide de votre main. Une très bonne position si vous vous sentez fatiguée. Attention simplement à ne pas vous endormir sur lui.

Allaitement : quelle alimentation ?

Pour bien alimenter votre bébé, mangez sain et équilibré : sans restrictions particulières. Vous pouvez même manger du fromage non pasteurisé, déconseillé pendant la grossesse.

Il n’est pas nécessaire de prendre des compléments alimentaires. Quant au lait de vache, il n’augmente évidemment pas la production de lait maternel.

En revanche, si allaiter votre enfant vous ouvre l’appétit, n’hésitez pas à pendre des collations : fruits, yaourt, etc. Et faites attention à boire : si votre urine est foncée, c’est le signe que vous ne buvez pas assez.

Allaitement, pour bon départ
Allaitement, pour bon départ

Allaitement : alcool, tabac, caféine

Ce sont les deux seuls ingrédients qui passent directement dans le lait maternel. Notez que vous devriez avoir mis un terme à ces addictions lorsque vous étiez enceinte. Si une cigarette vous fait envie, votre bébé ingérera directement de la nicotine. Pareil pour un verre d’alcool, que l’organisme met environ trois heures à éliminer.

La caféine passe également dans le lait maternel : café, thé, mais aussi Coca Cola et autres boissons énergisantes doivent être consommés avec extrême modération.

L’allaitement mixte

Toute la question est d’habituer votre bébé à passer de l’un à l’autre : le sein délivre son lait par flux et l’oblige à téter, ce qui lui fait faire des pauses. Tout un rituel ! Le biberon a quelque chose de facile : le lait coule tout seul, sans effort. Sauf qu’il ne remplace pas les avantages du sein.

Un bon mixte est, par exemple, de donner à votre bébé le sein matin et soir, et le biberon pendant la journée.

Allaitement, combien de temps ?

L’Organisation Mondiale de la Santé préconise de nourrir un bébé exclusivement au lait maternel, pendant les six premiers mois de sa vie. Plus l’allaitement est long, plus un bébé est protégé de certaines maladies : et, dans bien des pays, de bien des carences.

Au-delà de six mois, l’allaitement jusqu’à l’âge de deux ans doit être complété par une alimentation introduite progressivement.

Allaitement et sevrage

Sevrez graduellement votre bébé : pour lui et pour vous. En moyenne, un sevrage progressif s’effectue sans encombre en un mois : ne supprimez jamais deux tétées de suite, et en dernier celles du matin et du soir, ses préférées.

Pour votre propre confort, n’hésitez pas à rétablir occasionnellement une tétée pour désengorgez vos seins. Après le sevrage complet de votre bébé, vos seins peuvent encore produire du lait. Pas d’inquiétude, c’est normal.

Allaitement : quels vêtements choisir ?

Allaiter en public sans avoir le sein à l’air, et ne pas être trempée par les montées de lait : les vêtements ne manquent pas. Tout dépend de votre budget, du tee-shirt à la robe. Sans oublier le tee-shirt à coussinet, qui représente un réel confort pour la maman.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous propose ces autres sujets :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer