Animauxfeatured

Chiens XXL : comment bien prendre son d’un gros chien ?

Ils pèsent facilement une centaine de kilos et dépassent un mètre au garrot. Les chiens XXL sont souvent sauveteurs en mer ou en montagne. Et animaux de compagnie : en dépit de leurs mensurations, ils ne font pas de mal à une mouche. C’est juste une question de place. Focus sur le gros chien.

Le plus gros chien au monde

En 2017, ce fut au tour de Freddy, un dogue allemand de quatre ans, de devenir le plus grand et gros chien du monde. Près de 2,24 mètres de long pour 92 kilos ! Freddy vit en Grande-Bretagne et s’enorgueillit de 3000 abonnés sur Instagram.

Freddy a remplacé le bien-nommé Hercules, un mastiff de 127 kilos pour 95 centimètres au garrot qui, en 2001, avait lui-même supplanté un dogue de 134 kilos. Le Guinness avait même méticuleusement noté qu’Hercules pesait plus lourd que son maître, un certain Joe Flynn, qui atteignait tout de même les 122 kilos.

Mais aucun chien XXL n’a encore dépassé le plus gros chien du monde qui n’ait jamais existé : Zorba, 155 kilos, aujourd’hui décédé. Serez-vous le maître du chien qui fera tomber ce record ? Il ne vous reste plus qu’à choisir.

Gros chien : comment en prendre soin ?
Gros chien : comment en prendre soin ?

Gros chien : quelles races ?

Le trio des sauveteurs : Terre Neuve, Léonberg, Saint Bernard

Le Terre-Neuve, le Saint-Bernard, le Léonberg plongent dans une eau glacée ou une mer déchaînée, ou bien récupèrent dans des conditions extrêmes, un alpiniste en perdition.

Équipé de pattes palmées, d’une fourrure huilée de façon imperméable mieux qu’un anorak avec une doublure de sous-poils, le Terre-Neuve est leste comme un chat une fois à l’eau. Sur la balance, il fait tranquillement osciller l’aiguille vers les 95 kilos. Loyal et doux comme un agneau, il est tout sauf un chien de garde. Il ne surveille pas les gens, il les sauve.

Pareil pour Saint-Bernard, version montagne : le chien représenté avec un tonnelet de schnaps autour du cou, c’est lui. Il repère les personnes ensevelies dans une avalanche. Entre 60 et 100 kilos en moyenne, et 90 cm au garrot pour ce chien des Alpes suisses, que des moines de l’hospice du Grand-Saint-Bernard sélectionnèrent pour le secours en montagne et la garde.

Quant au Léonberg, allez savoir s’il n’est pas un croisement des deux premiers. Un Terre-Neuve et un Saint-Bernard, cela donne un chien de sauvetage en mer et en montagne.

Pour d’autres, son ancêtre serait le Dogue du Tibet. Le Léonberg est un chien calme, doux et très affectueux avec sa famille, se montrant naturellement protecteur envers les enfants. Comme le Terre-Neuve et le Saint-Bernard, le Léonberg est respectivement un très bon chien de sauvetage en mer et en montagne. En un poil plus léger : 60 kilos et 80 centimètres au garrot.



Le Patou, le made-in-France et enfance

Lui, c’est “Belle est Sébastien” de Cécile Aubry. Le chien de Montagne des Pyrénées ou Patou se vit décerner le titre de « chien royal de France » par Louis XIV. Il est vrai qu’il gardait les troupeaux et les châteaux. Il a retrouvé du service depuis la réapparition du loup dans les Alpes et de l’ours dans les Pyrénées. De caractère bien affirmé, il protège son maître, du haut de ses 80 centimètres au garrot pour 60 kilos.

“L’Apollon des races canines”

C’est l’un des chiens les plus prisés au monde : le Dogue allemand ou Grand Danois est, au contraire, un excellent chien de garde. Ce qui ne l’empêche pas d’être doux avec les enfants. Plus d’un Dogue allemand a figuré au Guinness des records, répondant aux noms de Zeus et de Georges, Zeus mesurait 1,11 mètre au garrot ! Un chien très élancé, élégant au possible.

Gros chien : comment en prendre soin ?
Gros chien : comment en prendre soin ?

Autre chien de garde, le chien de berger d’Anatolie ou Kangal : c’est le gardien des troupeaux de cette région de la Turquie. Il descend des puissants chiens de chasse de l’ancienne Mésopotamie. Son courage n’a d’égal que sa fidélité à son maître et son caractère équilibré. Ses petites mensurations ? 80 cm au garrot pour plus de 60 kilos.

Le Mastiff, le symbole de puissance

Il ne fut pas toujours traité à sa juste valeur : il descendrait des molosses que l’on faisait combattre les fauves et les ours dans les arènes, en raison de sa musculature. Il fut ensuite injustement abaissé au rôle de bête de cirque, alors qu’il est très prévenant avec les enfants et les personnes âgées. Une véritable compagnie.

Comment prendre soin de son gros chien ?

Un caractère doux et facile à vivre

Rares sont les mauvaises surprises de caractère. Placides, intelligents, équilibrés, les grands et gros chiens n’ont que des qualités. Un chien XXL ne passe pas non plus ses journées à aboyer, ce qui est plutôt plaisant, et n’éprouve pas automatiquement le besoin de courir pendant des heures.

Une gamelle bien remplie

Ce qui peut vous arrêter est frappé au sceau du bon sens : la loi de l’encombrement maximal, chez vous, en voiture ou bien pour prendre le train ou l’avion, son acceptation à l’hôtel ou tout simplement chez des amis. Et, bien sûr, un budget-croquettes plus important que pour un chien « toy ».

Côté santé, pas toujours la panacée

Autre faiblesse, il souffre plus facilement de pathologies telles que la dysplasie de la hanche, la torsion-dilatation de l’estomac et la cardiomyopathie. Son espérance de vie est moindre que celle des chiens plus petits.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer