Berger Blanc Suisse : un chien élégant, dévoué à son maître

Sauveteur hors pair et compagnon idéal, le Berger Blanc Suisse se distingue par son pelage immaculé et par son élégance. Un chien magnifique, dont les aptitudes en font le « Victorinox » canin.


L’histoire : quand l’esthétique force la reconnaissance

C’est à sa reconnaissance par la confédération helvétique, que le Berger Blanc Suisse doit son nom : alors que c’est l’Allemagne qui l’a fait naître.

Au XIXe siècle, l’éleveur germanique Max von Stephanitz voulut créer le chien de berger parfait : le quadrupède en arbora un poil blanc immaculé. Or, dans les années 1930, ses pathologies non avérées furent attribuées à cette blancheur : exit le Berger Blanc Suisse du LOF !

Pour aller plus en avant : race de chien : tout savoir sur nos compagnons

Mais sa blancheur séduisante perpétua la race aux États-Unis et au Canada : d’abord en tant que race non officielle mais distincte du berger allemand, jusqu’à sa reconnaissance en 1967.




Le Berger Blanc Suisse ainsi reconnu outre-Atlantique revint en Europe, où il obtint sa paternité helvétique : en 2002, dans la foulée son inscription par la Fédération Cynologique Internationale.

Berger Blanc Suisse : caractère, besoins et conseils
caractère, besoins et conseils

Son aspect : tout simplement magnifique

Pour blanc, le Berger Suisse a un air de famille avec son cousin foncé. Il en est ainsi de sa silhouette. Mais il dépasse nettement son cousin allemand : massif, qu’il soit mâle (60 cm au garrot) ou femelle (55 cm), le Berger Blanc Suisse n’est pas anguleux et son dos est parfaitement à l’horizontal.

Quant à son fameux pelage, il est dru et soyeux. De quoi le comparer non plus à un loup, mais à un nounours ! Sa queue est elle-même différente : touffue, elle se lève lorsqu’il est en éveil, mais jamais plus haut que la hauteur de son dos.




De l’élégance en toute chose, que le Berger Blanc Suisse !

A faire : Anti-douleur pour chien : les remèdes naturels pour nos compagnons à 4 pattes

Son caractère : dévoué à son maître

Il sait tout faire : un vrai couteau suisse ! Il a été adopté par les sapeurs pompiers comme chien de recherche dans les décombres. Chien de sauvetage (en mer, en montagne en cas d’avalanches) et d’enquête (recherches d’explosifs ou de stupéfiants) mais aussi chien d’aveugle, il est à la fois puissant et agile. Un vrai « Vitorinox » (le célèbre couteau !).

Mais il est, par-dessus tout, fidèle à son maître : c’est pour lui, que le Berger Blanc Suisse se jette à l’eau et fouille sans relâche des décombres. Infailliblement à son écoute, il est une excellente compagnie : ce chien est tout sauf un solitaire, qui a un faible pour l’être humain, en particulier les enfants. Il n’est jamais agressif et se révèle très patient.

Berger Blanc Suisse : caractère, besoins et conseils




Élevage , comment bien chien choisir son Berger Blanc Suisse ?

Intelligent, un chiot de Berger Blanc Suisse comprend vite. Très affectueux, il a besoin de douceur et de fermeté. Ne soyez jamais brutal !

Appliquez-vous à lui faire découvrir votre environnement, y compris la rue et les lieux publics. Et ne le laissez pas seul, sans vous laisser envahir.

Quant à ses poils, pas d’inquiétude, ils sont autonettoyants. Brossez-les en période de mue, mais ne les lavez pas à tort et à travers. Deux toilettages par an suffisent.

Où acquérir un chiot ? De préférence auprès de professionnels, en vous rendant sur place et en vérifiant les papiers bien en règle :

  • Certains chiots sont de parents LOF, mais ne sont pas inscrits au LOF : demandez à consulter la déclaration de saillie au LOF
  • Demandez également la radio des hanches, coudes et le test MDR1 des parents : le Berger Suisse peut souffrir de la dysplasie des hanches et des coudes et de Mrd1 (anomalie génétique ne supportant pas certains médicaments, dont l’antiparasitaire qu’est l’ivermectine)
  • Il doit être vermifugé, tatoué, puçé

Et aussi : Akita Inu : découvrez cette race de chien japonais !

Et côté prix ?

Pour ce chien de race, il vous en coutera environ 600 euros.

Les autres chiens de berger et de bouvier




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *