Chiens

Bouvier bernois : une grosse dose d’affection que cette boule de poils !

Un fidèle compagnon

Le Bouvier Bernois est un chien d’origine suisse : affectueux compagnon, mais aussi utile comme chien de garde.

Autrefois, il tirait de lourdes charges et sauvait les skieurs des dangers de la montagne. Aujourd’hui, le bouvier bernois est un excellent compagnon : placide et poilu comme une peluche. Voici tout ce que vous avez besoin de savoir avant de l’adopter.

L’histoire du bouvier est indissociable des Alpages

Le bouvier bernois est aujourd’hui en Suisse typiquement le chien de la protection civile.

Il est aussi guide d’aveugles. Il garde encore l’image du chien qui secourt les skieurs. Il fut longtemps surnommé le « cheval du pauvre », car il tirait les attelages de bidons de lait.

Synonyme de « chien de refuges », le bouvier bernois fait partie des quatre bouviers (« gardien de bovins ») suisses, lesquels comprennent deux catégories : les bouviers suisses et les bouviers non-suisses ! Le bouvier bernois est aussi classé parmi les « molossoïdes » en raison de ses proportions, et parmi les « chiens d’utilité » à cause de son rôle.

Bouvier bernois
Bouvier bernois

Une certitude : cette race ancienne est née à Düurbäch près de Berne, d’où son appellation de « Berner Sennenhund » (« chien alpin de vacher de Berne »).

Son origine commune avec les bouviers comme le Dogue tibétain est incontestée. Son croisement avec un Terre-Neuve pour adoucir son caractère est plus hypothétique.

L’aspect du bouvier, un beau poil tricolore

Le bouvier bernois a le poil mi-long : c’est le seul bouvier suisse a l’avoir ainsi. Un très beau poil ondulé mêlé de noir et de feu, avec son large poitrail blanc. Une blancheur qui se poursuit en une bande jusqu’au sommet de la tête !

Le bouvier est très bien proportionné, de taille moyenne pouvant tout de même atteindre les 70 cm pour le mâle. Quant à ses oreilles, elles sont aussi caractéristiques que son pelage : le bouvier bernois a l‘oreille en V tombante, qui lui donnent cet air tellement attendrissant, avec ses yeux en amande.



Chiot de Bouvier bernois
Chiot de Bouvier bernois

Les chiots du bouvier bernois

Vous avez trouvé votre chiot bouvier bernois ? N’hésitez pas à demander les documents suivants à l’éleveur :

  • Le pedigree des parents ;
  •  Les radios relatives au dépistage de la dysplasie du coude et des hanches ;
  • L’étude de durée de vie si celle-ci a été réalisée.

L’éleveur devra également vous donner un dossier complet sur votre chiot. Parmi les documents à retrouver à l’intérieur, vous pouvez retrouver :

  • Une attestation ou un certificat de vente signé par les deux parties (le vendeur et l’acheteur) ;
  • La carte permettent d’identifier le chiot ;
  • Le pedigree de ses parents ;
  • Le certificat de santé avec tous les examens réalisés par le vétérinaire et le carnet de santé du bouvier bernois que vous avez acheté (les vaccinations à jour doivent être mentionnées) ;
  • Une copie de tous les tests effectués sur le chiot ;
  • Une notice d’élevage.

Vous avez récupéré votre chiot ? N’oubliez pas de prendre rendez-vous au vétérinaire pour faire examiner votre chiot. Pensez aussi à son éducation (adaptation à la vie de famille, respect des règles d’hygiène…).

Femelle du bouvier bernois

A la différence d’un bouvier bernois mâle, la femelle est moins brusque et dominante. Néanmoins, les femelles bouvier bernois ne sont pas toutes les mêmes. Chacune à son propre caractère.

D’un point de vue morphologie, les femelles bouvier bernois pèsent entre 40 et 50 kgs et mesurent entre 60 et 66 cm. A titre de comparaison, les mâles pèsent quant à eux entre 50 et 60 kgs pour 64 cm, voire 70 cm.

Mais que choisir ? Un bouvier bernois mâle ou femelle ? En réalité, il n’y a pas de grandes différences entre les deux. Comme pour les autres races, les femelles bouvier bernois seront plus affectueuses, plus dociles et plus calmes. Les mâles sont quant à eux plus dominants et fugueurs.

Le caractère : un vrai placide

S’il « sert » encore, le bouvier est désormais principalement un animal de compagnie. Voilà qui n’est pas un hasard : son instinct de prédateur est très peu développé. S’il a fait office de chien de ferme, le bouvier bernois n’est pas vraiment un chien de garde. Il se fait même taxer de peureux !

Ses traits de caractère sont ailleurs : placide et dénué d’agressivité, le bouvier bernois est affectueux. Au point de se faire parfois taxer de « pot de colle ». Il est également très gourmand. Mettez-le en présence de l’être humain et de croquettes, et ce chien sera comblé !

Petit avantage : il aboie peu, pas pour n’importe quel motif en tous les cas !

Pourquoi prendre un bouvier bernois ?

Le bouvier bernois est un chien agréable à vivre. Il s’adapte à la vie de famille avec enfants. Mais il peut également être le fidèle compagnon d’une personne âgée. Cette race n’aime pas trop être seule. Elle aime être avec ses maîtres plusieurs heures par jour.

Par ailleurs, le bouvier bernois est un chien fidèle envers ses propriétaires. Il est affectueux, gentil et non agressif. Il n’aboie pas beaucoup et n’a pas un caractère de prédateur.

En ce qui concerne son espace de vie, le bouvier bernois apprécie les grands espaces. Il peut s’adapter à une vie en appartement, à condition de lui proposer des activités variées.

Comment éduquer un chiot bouvier bernois ?

Le bouvier bernois est un chien intelligent qui aime apprendre. D’ailleurs, à chaque fois qu’il réussit quelque chose, il aime être félicité. A l’inverse, il n’aime pas la brutalité et la violence.

Son éducation doit commencer dès que vous l’avez adopté. Malgré son jeune âge, n’hésitez pas à l’appeler par son petit nom afin qu’il le mémorise. Donnez-lui également quelques ordres, assez faciles : indiquez-lui où est son panier pour dormir, apprenez-lui à marcher en laisse, faites-le aller chercher un jouet, apprenez-lui à être propre.

Si éduquer votre bouvier bernois est essentiel, l’éducation doit se faire en douceur. Pour cela :

  • Ne le tapez pas ;
  • Ne lui criez pas dessus ;
  • Gardez votre calme ;
  • Donnez-lui des ordres clairement accompagné de caresses et d’une friandise ;
  • Demandez à toute votre famille de participer à son éducation afin qu’il obéisse à tout le monde ;
  • Organisez des cours d’éducation assez courts (10 minutes) ;
  • Terminez les leçons par un ordre que votre chien à bien réalisé.

Autre point essentiel : la sociabilisation de votre bouvier bernois. Dès que votre chien est vacciné, prévoyez des balades dans des parcs et dans d’autres lieux fréquentés par des chiens. S’il souhaite partir à la rencontre d’autres chiens, laissez-le faire tout en le surveillant. Attention : vos promenades doivent être de courte durée pour éviter qu’elles ne deviennent trop éprouvantes pour votre animal.

Quel chien avoir avec un bouvier bernois ?

Le bouvier bernois est un chien non agressif. Si vous adoptez un autre chien au tempérament provoquant, votre bouvier bernois n’ira pas le confronter. Il jouera la carte de l’ignorance. Quoi qu’il en soit, la sociabilisation est essentielle pour éviter tout problème.

Parmi les races de chien avec lesquelles le bouvier bernois peut cohabiter, il y a le labrador et le bichon.

Bouvier bernois en bref

Voici un résumé des principales caractéristiques de cette race de chiens.

Poids :

  • Mâle : 40-54 kg
  • Femelle : 31-45 kg

Hauteur au garrot :

  • Mâle : 66 cm
  • Femelle : 63 cm

Caractéristiques :

  • Oreilles pendantes (bien sûr).
  • Couleurs : trois couleurs, c’est-à-dire noir avec des tailles de feu avec du blanc.
  • Besoins généraux de toilettage : modérés.
  • Niveau d’énergie : flegmatique.
  • Tendance à l’aboiement : faible.
  • Longévité : 7-9 ans.
  • Tendance au bavardage : faible.
  • Socialité/besoin d’attention : modéré.
  • Tendance au ronflement : faible.
  • Tendance à creuser : faible.

Le poids d’un bouvier bernois

Un mâle peut peser entre 40 et 54 kgs tandis qu’une femelle peut peser entre 31 et 45 kgs. Le bouvier bernois atteint sa taille adulte entre 18 et 24 mois.

L’espérance de vie d’un bouvier bernois

En moyenne, l’espérance de vie d’un bouvier bernois est comprise entre 7 et 10 ans. Les éléments pouvant avoir un impact positif sur l’espérance de vie de votre chien sont :

  • Lui donner une bonne alimentation.

Celle-ci doit de qualité et adaptée à son âge. Il est préférable de lui donner des croquettes riche en protéines animales.

  • Ne pas oublier les soins préventifs (traitement des parasites, vaccins…) ;
  • Prévenir le syndrome de dilatation-torsion de l’estomac.

Élevage de bouvier bernois : quel chien choisir et comment ?

Le bouvier comprend vite : son dressage doit être fait de douceur et de fermeté. La complicité s’instaure dès lors qu’il sait qui est le maître. Pour rustique, le bouvier a de grandes oreilles tombantes : prenez soin à ce qu’il ne contracte pas d’otites !

Les croisements existent… les bouviers bernois non inscrits au LOF aussi. Optez pour un bouvier bernois inscrit au LOF, ce sera une garantie de santé pour l’avenir.

Et demandez toujours :

  • La certification de son inscription au LOF
  • Le certificat d’identification (tatouage ou puce électronique)
  • Le carnet de vaccinations à jour et dûment signé par un vétérinaire
  • Le numéro d’identification de la mère

Bouvier bernois : son prix ?

Un chiot de bouvier bernois coûte entre 1 000 et 1 500 euros, frais de vaccinations compris.

Deux beaux chiens
Deux beaux chiens

Donner ou vendre un bouvier bernois

Sur internet, plusieurs sites spécialisés proposent de donner ou de vendre des bouviers bernois. N’hésitez pas à parcourir les annonces pour trouver votre futur fidèle compagnon !

Vie sociale

En raison de la grande taille de la race, les Bernois doivent être éduqués très jeunes aussi bien à l’obéissance qu’à la vie avec une famille.




Sa maturation physique et mentale est lente et son entraînement ne doit pas être forcé trop rapidement. Même s’il est très grand, c’est un chien paisible qui n’aime pas être sévèrement corrigé.

Le pelage du Bernois est épais, long et caractérisé par une brillance naturelle. Les poils doivent être brossés tous les jours pour qu’ils restent propres et qu’aucun nœud ne se forme.

Le toilettage est recommandé au moins toutes les deux semaines. Il perd modérément ses poils toute l’année, mais plus intensément deux fois par an.

Le Bouvier Bernois est un ami dévoué qui se fera un plaisir d’accompagner sa famille partout. Il va bien s’il est en compagnie de l’homme. Une bonne éducation, assure que ce chien sera patient avec les autres chiens et les enfants.

Cependant, comme pour toute race, le niveau de patience varie d’un individu à l’autre. C’est un bon chien de garde et il exige une activité physique modérée. C’est un grand compagnon de marche !

Chiens similaires

Découvrez d’autres races de chiens très similaires :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page