Alimentation

Découvrez notre guide sur le lait de chèvre

Le lait de chèvre et ses propriétés : découvrez ses caractéristiques nutritionnelles, comment l’utiliser et à qu’il convient.

Origine

Le lait de chèvre a toujours été important dans l’histoire de l’humanité, mais il est tombé en désuétude au début du XXe siècle. Il est récemment revenu à la mode en se posant  comme alternative au lait de vache et donne un nouvel essor économique à certaines petites entreprises.

Après tout, le lait de chèvre a des propriétés diététiques et nutritionnelles intéressantes, il est agréable au goût, il est beaucoup plus digeste que le lait de vache. Il est particulièrement recommandé pour les enfants.

Il existe plusieurs « variétés » de lait en fonction du type de race de chèvres dont il est issu. En France, les Chamois des Alpes et du Saanen sont très communs.

Goût et particularité

Son goût est particulièrement fort en raison de la présence d‘acides gras à chaîne courte.

Malheureusement, il y a une certaine confusion au sujet de cet aliment…

Ses propriétés sont souvent « sur-vendues » comme si c’était un produit idéal contre de nombreuses allergies et intolérances ou pour ceux qui doivent suivre un régime pour réduire leur taux de cholestérol élevé. En réalité, cette information est complètement fausse, comme expliqué ci-dessou.

ait de chèvre
Le lait de chèvre : tout ce que vous devez savoir

Lait de chèvre : propriétés nutritionnelles

Le lait de chèvre est un bon substitut au lait de vache. Riche en calcium et en phosphore, il est utile dans le processus de minéralisation des os.

Il contient également de nombreuses vitamines, à l’exception de la vitamine B2, présente en quantités modestes.



Dans le lait de chèvre, on trouve les mêmes quantités de graisse que dans le lait de vache.

Des sels minéraux tels que le cuivre, le potassium, le manganèse et le fer sont également présents.

Lait de chèvre : ses avantages

Le lait de chèvre a de nombreux bienfaits, souvent mal connus, mais il faut le souligner, car c’est vraiment une boisson précieuse pour notre corps.

  • Il ne favorise pas la production de mucus, contrairement au lait de vache. Pour cette raison, il ne crée pas de problèmes inflammatoires dans l’intestin.
  •  Il est très digeste et ses molécules sont rapidement absorbées.
  • Il contient également de la taurine, un acide aminé essentiel à la synthèse de la bile et à la santé des yeux.
  • Enfin, il ne favorise pas l’athérogenèse, c’est-à-dire le dépôt de graisse dans les artères et les vaisseaux sanguins.

Connaissez-vous les bienfaits du lait de chèvre ?

Contre-indications à sa consommation

Comme nous l’avons mentionné en début d’article, il y a beaucoup de confusion quant à la présence ou non de lactose dans le lait de chèvre.

En fait, on en trouve aussi dans cette boisson, donc si vous êtes intolérant, il vaut mieux l’éviter. Il en va de même pour les personnes allergiques au lait de vache.

Il n’existe toujours pas d’études accréditées pour recommander la consommation de lait de chèvre pour les personnes intolérantes au lactose ou au lait de vache.

Même ceux qui doivent suivre un régime faible en cholestérol doivent être prudents, en fait, il en contient présent, même si en petites quantités. De plus, il contient peu d’acide folique.

Ses utilisations

Le lait de chèvre, comme le lait de vache, est utilisé dans la cuisine pour fabriquer du fromage, de la ricotta, du yaourt et d’autres produits laitiers. Ses utilisations en cosmétique sont plus connues, aussi nous connaissons tous les fameux bains de Cléopâtre au lait de chèvre et au miel.

Le lait de chèvre est particulièrement indiqué pour ceux qui ont la peau sèche et déshydratée ou pour ceux qui ont été trop exposés au soleil.

Par exemple, vous pouvez utiliser du beurre de chèvre pour fabriquer un masque fascial. Laisser poser environ 20 minutes puis rincer à l’eau tiède : votre peau sera immédiatement plus soyeuse.

Quelles sont les perspectives pour ce lait ?

Sur le plan économique, l’élevage caprin semble pouvoir profiter d’une conjoncture favorable.

En France, les produits à base de lait de chèvre sont très appréciés, ainsi que dans d’autres pays hors d’Europe, où les quotas d’exportation pourraient représenter des niches de marché intéressantes.

En France, 32 % des fromages AOP sont d’origine caprine.

De plus, les chèvres sont des animaux qui s’adaptent aux zones inaccessibles et aux zones géographiques défavorisées qui pourraient être « exploitées » de manière responsables et converties en une activité économique capable de relancer les zones rurales dégradées.

Dans notre pays, il y a encore beaucoup de zones qui pourraient être transformées en élevages caprins. Il ne manque certainement pas de savoir-faire ou de tradition et les opportunités économiques semblent vraiment intéressantes.

Sans compter que l’élevage des vaches représente un facteur important de pollution environnementale puisqu’elles sont responsables de la production de 74% des gaz à effet de serre (contre 4% des chèvres) rejetés dans l’atmosphère.

Autres informations

Pour en savoir plus sur le lait de vache que sur d’autres types de lait d’origine végétale, voici quelques articles à lire :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer