Yaourt grec, tout ce que vous avez toujours voulu savoir

Le yaourt grec est l’un des aliments les plus populaires de ces dernières années. Mais quelles sont les différences et les avantages de ce yaourt par rapport à un yaourt classique. Tour d ‘horizon de ses caractéristiques et bienfaits.


C’est à tous les égards un yaourt, mais il a une saveur et une consistance complètement différente du yaourt traditionnel (qui, comme nous le verrons, est loin d’être traditionnel) que nous consommons habituellement.

Mais pour comprendre ce qu’est le yaourt grec, il faut d’abord comprendre ce qu’est le yaourt. Observons les différences.

Yaourt traditionnel

Le yaourt est un sous-produit de la transformation du lait, qui peut être fabriqué à partir du lait de n’importe quel animal (chèvre, vache et brebis), mais aussi d’origine végétale (lait de soja, lait de riz, lait de noix…) car il est essentiellement dérivé de la fermentation des sucres.




En effet, certaines bactéries particulières sont ajoutées au lait. Elles ont une activité particulière appelée fermentation : d’abord elles séparent le sucre principal du lait, le lactose, dans les deux unités de base, le glucose et le galactose, puis elles « mangent » ce dernier en formant un acide, l’acide lactique.

Cela acidifie le produit, ce qui rend impossible la présence des autres bactéries et permet au lait de se conserver plus longtemps. C’est pourquoi le yaourt est beaucoup plus acide que le lait dont il est fait. Ceci est la méthode de fabrication du yaourt traditionnel.

Pourtant, le yaourt auquel nous sommes habitués n’est pas acide ! Tout simplement, parce que ce n’est pas du yaourt.

yaourt grec 2



Le marketing, dans les années 80, a fait un si bon travail en France, faisant croire aux consommateurs que les pots de yaourt aux différentes saveurs sucrées que l’on trouve dans les supermarchés, étaient de véritables yaourts : alors que le yaourt que nous connaissons est en fait un yaourt traditionnel additionné de crème ou de sucre pour le rendre plus attrayant, surtout pour les enfants.

Essayez une fois, allez dans une crèmerie et demandez du yaourt, le vrai. Vous sentirez la différence (et vous comprendrez pourquoi les yaourts de grande surface sont quelque peu modifiés…) mais vous pourrez vous vantez d’avoir mangé un véritable yaourt au moins une fois dans votre vie !

Yaourt grec et yaourt traditionnel

Revenons à notre sujet de départ : le yaourt grec, qui n’est pas grec mais bulgare (mais l’appellation yaourt bulgare était moins attractive !) et qui est produit principalement aux États-Unis. Étonnant, non ? Mais ce n’est pas tout…

En fait, si vous avez un jour l’occasion de goûter le yaourt traditionnel (le vrai) et le yaourt grec, vous constaterez qu’en termes de goût, la différence n’est pas si grande. Vous serrez surpris au premier abord, mais c’est parce que vous n’êtes certainement pas habitué au goût du yaourt traditionnel.

La différence entre la fabrication du yaourt traditionnel et celle du yaourt grec est minime : les procédés sont au début identiques, la fabrication des deux nécessite du lait et des ferments, mais c’est la phase de filtration du yaourt qui diffère un peu. Ainsi, comme pour le fromage, la partie liquide est séparée de la partie solide. Il y a deux opérations de filtration pour le yaourt traditionnel, trois pour le yaourt grec.

Cela peut sembler anodin, mais la troisième filtration occasionne une différence notable, car elle est lente et extrait le liquide en profondeur, ce qui entraîne un produit fini bien différent.




A noter, le liquide issu de la filtration est jeté alors qu’il est riche en sodium (le yogourt grec convient donc à ceux qui suivent un régime hyposodique, c’est-à-dire pauvre en sel). De plus, ce filtrat contient du lactose non pas fermenté par les bactéries (ce qui rend le yogourt grec parfait pour les intolérants au lactose). Par conséquent, on retrouve davantage de protéines dans le produit fini, ce qui signifie qu’il est plus nutritif et plus gras que la version traditionnelle.

Il faut cependant se rappeler qu’un raffinage industriel supplémentaire a permis de créer un « hybride », le yaourt grec léger, avec seulement 3% de matières grasses !

Comparé au yaourt traditionnel, et non pas au yaourt très sucré auquel nous sommes habitués, le ‘grec’ a une teneur en sucre plus faible et il est nettement moins sucré, pour les raisons expliquées ci-dessus.

La différence est plus notable en cuisine, où les saveurs sont différentes, de sorte que le yaourt grec peut également être utilisé dans la cuisine, en particulier salée, dans laquelle la saveur sucrée est généralement moins bien acceptée. Cependant, il a tendance à être consommé en tant que tel ou tout au plus comme un ingrédient dans les desserts.

Bienfaits du yaourt grec

Quels sont les bienfaits du yaourt grec pour la santé ? Il contient une grande quantité de nutriments, de protéines et a une plus faible teneur en sucres, ainsi qu’un taux de sodium plus faible que le yogourt traditionnel.

D’un point de vue nutritionnel, il se distingue donc peu de la version améliorée proposée par l’industrie alimentaire.

yaourt grec

Une dernière question

Prenons toutefois un peu de temps pour se rendre contre l’absurdité de la situation, avant de terminer cet article.

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous souhaitez certainement comprendre quelle est la différence entre un yaourt traditionnel (que vous n’avez certainement jamais goûté de votre vie) et un yaourt grec créé en Bulgarie et produit en Amérique : notre mode de consommation est le reflet de la mondialisation, étrange non, que ce tour du monde alimentaire ?

La rédaction de toutvert.fr vous conseille aussi :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *