Le phosphore ? Le couteau suisse de notre organisme

By Pascale

Le phosphore ? Le couteau suisse de notre organisme

Phosphorer : faire travailler ses méninges ! Telle est la réputation du phosphore très répandu dans la nature et indispensable à notre organisme.

Mais si il signifie en grec le « porteur de lumière », il est d’abord associé à 85%, à notre squelette et à nos dents : un lien avec le calcium, faute duquel nos os et nos canines n’auraient pas la solidité qu’ils ont.

Le phosphore, à quoi sert-il ?

Mais il entre également dans la production de la collagène, cette protéine qui donne aux tissus une résistance à l’étirement. Ainsi de la peau et des tendons.

Avis aux sportifs, le phosphore est aussi le premier composant de l’ATP – adénosine triphosphate – qui sert à contracter les muscles et à leur donner l’énergie pour le faire.

Mais, puisque l’adage le veut, remontons au cerveau : le phosphore pèse un tiers de notre cerveau. Et entre de façon cruciale, dans le fonctionnement du système nerveux. Il est, du reste, l’un des composants de la myéline, la gaine graisseuse qui enveloppe les nerfs.

Last, but not least, il joue un rôle clef dans le métabolisme des lipides : faute de phosphore, les lipides ne seraient pas digérés, mais accumulés dans le foie.

Sardines, blanc de poulet, noix, soja, etc

Par chance, il est difficile de se retrouver carencé en phosphore : la liste est longue des aliments en étant riches. Ne dites pas à votre nutritionniste que vous aimez le fromage et comté et la fourme d’Ambert : ils contiennent 1000 mg de phosphore pour 100 gr de gourmandise.

De manière générale, les fromages, mais aussi les abats – le foie et les rognons – sont riches en phosphore.

Si vous observez un régime pauvre en graisse, la petite boîte de sardines est doublement parfaite : elle contient des bonnes graisses et du phosphore. Le tout, à petit prix. Si vous préférez, le crabe et le tourteau en contiennent aussi.

Le phosphore ? Le couteau suisse de notre organisme

On pense souvent au chocolat pour le magnésium. En réalité, le chocolat contient du plaisir et du phosphore. Pensez aussi aux haricots et aux lentilles, ce dernier aliment décidément excellent pour la santé. N’oubliez pas non plus le soja.

Des fruits ? Oui, les fruits à coque, les noix, les noisettes, les pistaches, les amandes. Avec une alimentation équilibrée, peu de chance d’être carencé : 120  g de blanc de poulet et 30 g de comté suffisent à fournir le phosphore nécessaire à l’adulte.

Un livre conseillé :

La Meilleure façon de manger - Nouvelle édition
Prix mis à jour le 12-06-2024 à 8:27 PM.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Laisser un commentaire