Vivre au naturel

Mode éthique : les clés pour avoir du style durablement

Etre propre sur soi de la tête à la planète

La mode éthique se définit en opposition à la fast fashion. Cette dernière consiste en la production effrénée, “bad gamme” et en la vente à petits prix de vêtements dans le but de pousser à la consommation régulière. La “slow fashion” – terme anglais pour désigner la mode éthique – incite, elle, le consommateur à ralentir, à se tourner vers des vêtements conçus à partir de matières de qualité et durables dans le respect de l’environnement et des normes sociales.

Mode éthique : définition

Deux objectifs sont poursuivis par la mode éthique : le respect des travailleurs et le respect de l’environnement.

Respecter les travailleurs : une mode éthique sociale

Dans le cadre d’une démarche éthique, les marques de prêt à porter doivent s’assurer que sur toute leur chaîne de valorisation, les ouvriers sont payés dignement et travaillent dans de bonnes conditions. En guise de preuve de leur engagement et du respect des normes sociales, ces entreprises peuvent obtenir des labels pour les textiles. Le plus haut niveau de certification est le label SA 8000.

Voici quelques-unes des règles à respecter pour obtenir cette certification :

  • ne pas avoir recours au travail d’enfants et au travail forcé
  • assurer l’hygiène et la sécurité des travailleurs,
  • respecter un temps de travail légal,
  • non discrimination.

Respecter l’environnement : une mode éthique éco-responsable

La mode éthique sans éco-conception n’a aucun sens. En utilisant des matières durables et de qualité, la sécurité des personnes les manipulant sera renforcée. Moins d’énergie, moins d’eau seront également consommées et la pollution limitée.

Qu’est-ce qu’un produit éthique ?

Parmi les tissus éthiques :

  • les matières naturelles en fibres végétales sont biodégradables, écologiques et confortables
  • les matières biologiques, non traitées par des pesticides ou dépourvues de teinture chimique, tannage au chrome. A titre d’information, la culture de coton totalise 25% des pesticides utilisés dans le monde.
  • les matières recyclées comme l’éconyl qui est une sorte de nylon fabriqué à partir de déchets plastiques recyclés !
  • Les fibres artificielles comme le tencyl ou lyocell obtenu à partir de pulpe de bois mélangée à un solvant naturel et réutilisable.
Mode éthique : fleur de coton dans un fond en t-shirt
le coton, une fibre naturelle

Les matières à fort impact sur l’environnement

Et, on vous déconseille fortement :

  • Le polyester, produit à partir de pétrole pour fabriquer des t-shirt bon marché, il participe à l’accélération de la production de gaz à effet de serre.
  • L’acrylique est lui aussi un dérivé du pétrole et du plastique.
  • La viscose, que l’on retrouve énormément dans nos vêtements, même chez des marques apparemment responsables. Si cette matière est obtenue à partir de fibres naturelles de bois, de bambou ou d’eucalyptus elle demeure très gourmande en matières premières et en eau. Ensuite, elle est transformée artificiellement selon un procédé chimique toxique aussi bien pour les travailleurs que pour les sols.

Pourquoi la mode éthique ?

Pour contrer la fast fashion (découvrez notre article en détails) et donc s’habiller de manière plus responsable.

La mode éthique et durable : les chiffres

En 2021, la mode est un des marchés mondiaux les plus importants avec un chiffre d’affaires qui dépasse les 150 milliards d’euros.



La consommation textile des Européens est estimée à 26 kg par individu et par an, dont 11 kg de vêtements jetés.

70% de la population sait ce que signifie l’expression « mode éthique » en 2020, contre moins de 50% en 2015.

38% des Français ont acheté au moins trois vêtements issus de cette catégorie en 2020.

En 2020, 65% des Français choisissent d’acheter des vêtements plus écologiques. 60% estiment qu’il est important de prêter attention aux conditions de travail dans les usines de fabrication.

Pour 40% des consommateurs, le prix reste un frein important.

La mode, oui ! Ethique, oui ! mais pas cher ? Nos conseils

Réorganisez votre dressing !

On est un peu obligé de commencer par là. Nombre de nos pièces sont cachées dans nos armoires et commodes. Conséquence, on pense que l’on a plus rien à se mettre…

Allez ! Retroussons-nous les manches pour y voir plus clair.

De nouvelles applications de smart fashion vous proposent de scanner votre dressing, et vous suggèrent des tenues différentes tous les jours à partir de ce que vous avez déjà.

Mode éthique : jeune femme qui plie et range ses vêtements
Rangement, don, troc, prêt

Renseignez-vous sur les méthodes de production des marques

Les pratiques de greenwashing, utilisées par certaines entreprises pour se donner une image plus responsable au niveau environnemental, créent de la défiance de la part des consommateurs. C’est pourquoi, il est important de bien vous renseigner en vérifiant l’origine des matières, les conditions de fabrication des vêtements, etc.

Il existe des associations dont le rôle est d’informer les consommateurs comme Fashion revolution, Clean Clothing Campaign ou encore La Fondation Ellen MacArthur.

Testez la location de vêtements

Sur cette dernière alternative, nos avis sont mitigés. Si cette méthode permet d’éviter les achats inutiles et les encombrements de votre garde-robe, il n’en est pas moins que la question perdure sur l’origine et la qualité des vêtements loués. En 2020, en France, quelques marques ont développé un système de location. C’est le cas de Ba&sh, Les Cachotières, ou bientôt Maje.

En bref, si votre préoccupation se tourne vers une consommation raisonnée et responsable, ce n’est pas si compliqué finalement à mettre en œuvre à prix justes.

Mode éthique : femme cousant un jean
Donner une deuxième vie à ses vêtements grâce à de petites coutures…

Créez vous un style unique grâce à la seconde main et l’upcycling

Plusieurs plateformes de seconde main existent (Vinted, Le Bon Coin, Vide Dressing). Aussi, les kilos shops peuvent être de vraies mines d’or pour trouver la pièce à unique à un prix imbattable. Cerise sur le gâteau, vous limitez les déchets.

Quant à l’upcycling, c’est un mouvement qui s’installe tranquillement dans l’industrie de la mode. Le principe : valoriser en les reconditionnant des textiles et vêtements existants en de nouvelles pièces dont la valeur devient supérieure. Autrement dit, avec l’upcycling, rien ne se perd, rien ne se crée mais tout se transforme et en mieux !

Voyages aux sources de la mode éthique
Prix: 1,69 €
Économisez: 23,51 € (93%)
Prix mis à jour le 14-05-2022 à 9:00 AM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page