featuredMaison & Jardin

Le kénaf : une fibre naturelle, aussi surnommée la chanvre du Deccan

Aussi connue sous le nom de chanvre du Deccan, le kénaf est une plante annuelle poussant principalement dans les zones humides et tropicales. Concernant ses fibres, ces dernières peuvent être utilisées pour la pâte à papier et pour diverses fabrications : matériaux d’emballages, cordes, canevas…

Pour en savoir plus, nous vous proposons un article complet sur le kénaf. Après lecture, vous saurez tout sur cette fameuse fibre naturelle !

Kénaf : la définition

Le kénaf est une plante textile dont les fibres ressemblent à celles du jute. Cette plante annuelle est originaire d’Afrique et pousse essentiellement dans les zones humides et tropicales.

Ses tiges sont épineuses et leur diamètre peut atteindre un à deux centimètres. Les feuilles ont quant à elles une forme variable et leur dimension est comprise entre 10 et 15 cm. Du côté des fleurs, ces dernières mesurent entre 8 et 15 cm de diamètre. Leur couleur peut être blanche, jaune ou pourpre. Enfin, le fruit est une capsule contenant de petites graines.

Description et présentation du kénaf, une "plante textile"
Description et présentation du kénaf, une « plante textile »

Une fibre végétale textile ?

Le kénaf a plusieurs utilisations : en Inde, il est utilisé pour fabriquer du papier à cigarette et au Japon, il est une fibre papetière moderne.

En Asie, les fibres ont une toute autre utilisation : elles servent à la fabrication d’étoffes grossières comme les tapis.

Autre usage : elles sont utilisées dans la confection de cordes.

Fabrication

Une fois récoltées, les fibres de kénaf doivent être gardées le plus au sec possible. Elles peuvent donc être placées sous une bâche afin d’être protégées de la pluie.

Pour la production de fibres, ces dernières sont très souvent rouées dans de l’eau claire et quasi stagnante à une température de 30°C et sur une durée de 10-15 jours. Cette étape permet de libérer les fibres de l’écorce. Quelques fois, les fibres peuvent être décortiquées et seuls les rubans sont mis dans l’eau. Ceci permet de diviser par deux le temps de rouissage.



Une fois l’étape du rouissage terminée, les fibres sont détachées de la tige à la main. Elles sont lavées à l’eau claire, puis séchées dans un lieu à l’abri de la poussière. Elles sont ensuite transportées vers des usines de filage ou vers des usines de fabrication de pâte à papier.

Fibre issue de palmier naturel

Très robuste, la fibre de palmier naturelle provient du palmier connu sous le nom de « Chamaerops humilis« .

La fibre de palmier naturelle peut être utilisée pour créer des décorations exotiques. Si vous souhaitez en acheter, vous pouvez en trouver sur internet.

Les utilisations de cette fibre

Le kénaf a plusieurs utilisations. Comme indiqué au préalable, il peut être utilisé pour la fabrication de pâte à papier et d’éco-matériaux comme les cordes ou encore les matériaux d’emballage.

Une fibre naturelle pour fabriquer des vêtements

Les fibres de kénaf sont principalement utilisées dans la fabrication d’étoffes comme les tapis. Voici leurs propriétés :

  • Elles sont incombustibles
  • Elles sont un très bon isolant thermique et acoustique

Vêtements en fibre végétale

Si vous cherchez des vêtements en fibre végétale, vous avez un large choix. Vous pouvez notamment retrouver des modèles en :

  • Coton
  • Jute
  • Lin
  • Chanvre
  • et bien d’autres !

Ces quatre matières sont les plus utilisées dans l’industrie textile. Toutes disposent de leurs propres avantages et particularités.

Les vêtements en fibre végétale
Les vêtements en fibre végétale

Fibres de kénaf : quels avantages et inconvénients ?

Les fibres de kénaf présentent des caractéristiques qui leurs sont propres ainsi que des avantages et inconvénients.

Voici les avantages des fibres de kénaf :

  • La longueur des fibres est raisonnable
  • Possibilité de les cultiver sur un sol sec
  • Moins exigeantes que d’autres fibres en matière de climat
  • Croissance rapide

Du côté des inconvénients du kénaf :

  • Cette plante ne tolère pas la pluie ainsi que les rafales de vent
  • La tige est irritante

La culture du kénaf

Pour semer le kénaf, il faut attendre que la température du sol atteigne minimum 17°C. La profondeur du semis doit être de 2-3 cm (les lignes doivent être espacées de 45-50 cm).

La récolte a lieu à la fin de l’automne et au début de l’hiver dès lors que la tige a perdu ses feuilles ou après les premières gelées.

Plant de kénaf

Si vous souhaitez semer du kénaf, vous pouvez trouver des plants sur internet. Vous pouvez ainsi cultiver vous-même cette plante si vous le souhaitez !

Pour en savoir plus sur les fibres naturelles et les textiles

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer