Bien-être et santé

Une semaine sans pesticides, est-ce vraiment possible ?

A l’occasion de la semaine sans pesticides du 20 au 30 mars 2016, des milliers de personnes seront mobilisées pour un avenir sans pesticides !

La France est d’autant plus concernée qu’elle détient le triste record de l’utilisation de pesticides en Europe. Avec 62700  tonnes de matières actives utilisées par an, la France est, de loin, le premier utilisateur européen. Les surfaces agricoles en bio représentent seulement 3.9% des terres cultivées, loin derrière l’Autriche (19.7%) ou l’Italie (8.7%) (chiffres 2010). Au niveau mondial, elle est le 3° utilisateur après les États-Unis et le Japon !

A LIRE : quels sont les additifs alimentaires nocifs pour la santé ?

La grande majorité des pesticides utilisés en France (90 à 94%) sont destinés à l’agriculture d’un nombre limité de cultures (céréales, maïs, colza et vigne). Ces cultures occupent moins de 40% de la Surface Agricole Utile (SAU) consomment à elles seules près de 80% des pesticides commercialisés chaque année. La vigne, avec moins de 3% de la SAU, représente 20% des usages (il s’agit pour 80% de ces produits de fongicides).

Ces produits chimiques qui pénètrent dans l’organisme par la voie cutanée, digestive ou voie respiratoire, peuvent avoir des conséquences graves sur la santé – pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour le consommateur.

En effet, les effets de faibles quantités de pesticides, en mélange, pendant des périodes longues posent de nombreux problèmes de santé. L’épidémiologie nous montre ainsi que les personnes exposées aux pesticides ont plus de risque de développer de nombreuses maladies que les autres : cancer, malformations congénitales, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques ou encore système immunitaire affaibli sont plus fréquent chez eux !

Dans une étude publiée en juin 2013, l’Inserm a prouvé le lien entre l’exposition à ces substances et certains cancers ou encore la maladie de Parkinson, ainsi que des retards de développement chez l’enfant.

A LIRE : Pesticides : les 12 fruits et légumes qui en contiennent le plus !

Si, comme nous, vous n’acceptez pas cette situation, mobilisez-vous ! La ‘Semaine pour les alternatives aux pesticides’ est l’occasion d’organiser ensemble des manifestations convergentes partout en France et dans le monde  : 1000 évènements dans 21 pays pour informer sur les pesticides et promouvoir les alternatives.

TOUT SAVOIR SUR LA SEMAINE SANS PESTICIDES : www.semaine-sans-pesticides.fr

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer