Vivre au naturel

Que se cache-t-il derrière la fabrication d’un T-shirt bon marché ?

L'envers du décor

Dans nos sociétés de consommation, il est devenu normal d’acheter des vêtements au gré des modes, promotions, coups de cœur, à des prix défiant toute concurrence. Mais acheter un T-shirt pour quelques euros seulement cache forcément quelque chose. Voyons ce qu’il y a derrière la fabrication d’un T-shirt bon marché ?

Fabrication d’un T-shirt bon marché : les impacts environnementaux

Tout d’abord la matière première employée a un impact considérable sur l’environnement. Les matériaux synthétiques comme le nylon ou le polyester par exemple sont issus de l’industrie pétrochimique. Leur production émet notamment de l’oxyde nitreux, un gaz à effet de serre au fort pouvoir réchauffant global. 

Le polyester

Focus sur le polyester : cette fibre synthétique est dérivée du pétrole. Elle est très utilisée dans l’industrie textile car elle est élastique, légère et permet d’évacuer la transpiration. Mais un problème survient lors des lavages. En effet, lors du nettoyage des vêtements contenant du polyester ceux-ci libèrent des microfibres plastiques. Ces dernières se retrouvent dans les océans et contaminent toute la chaîne alimentaire en provoquant des problèmes digestifs ainsi que des troubles de l’appétit chez les animaux.

Le coton

La solution serait-elle de se vêtir avec des vêtements en coton ? Même si cette fibre est naturelle, la production de coton est souvent OGM et/ ou reçoit quantité de pesticides et insecticides pour avoir une production stable, sans parler des quantités d’eau importantes que la plante exige; d’autant plus dans les milieux arides où elle est souvent cultivée.

Le saviez-vous ? D’après GreenPeace, la culture de coton couvrirait 2,5% de la surface agricole mondiale mais consommerait 11% des pesticides.

Enfin, les produits toxiques employés lors de la fabrication ne se sont pas tous évanouis dans la nature, certains sont encore contenus dans les tissus potentiellement nocifs pour notre santé.

Le bilan carbone

Le bilan carbone de nos vêtements est lourd : quel parcours avant de se retrouver dans nos armoires ! La matière première est produite à un endroit de la planète, les vêtements sont assemblés, teintés et/ou accessoirisés en des lieux différents.

Fabrication de T-shirt bon marché : usine avec tissu, bobines, machines à coudre, rubans...
Usine de fabrication de T-shirt bon marché

Fabrication d’un T-shirt bon marché : les impacts sociaux

Les vêtements sont filés, teintés puis assemblés souvent dans des conditions sociales et environnementales déplorables. Quelques événements tragiques comme l’effondrement du Rana Plaza (qui a causé plus de 1 100 morts au Bangladesh en 2013) nous donnent un aperçu des conditions de travail que sont obligés d’accepter les ouvriers.

De plus, de nombreux produits chimiques employés dans les étapes de fabrication comme la coloration sont toxiques pour les travailleurs, l’environnement et les habitants voisins des usines par la contamination des eaux.



Fabrication d’un T-shirt bon marché : l’étape de la teinture n’est pas brillante

Décomposition du prix d’un T-shirt

Derrière le prix d’un T-shirt se cachent de nombreux coûts, invisibles et souvent méconnus des acheteurs et acheteuses. Selon la Fair Wear Foundation, organisation qui vise à atteindre de bonnes conditions de travail dans le secteur du textile, la décomposition du prix d’un T-shirt à 29€ fait au Bangladesh serait la suivante :

  • 17€ (59%) pour la marge du magasin (incluant les salaires, loyer, TVA, etc.),
  • 3,61€ (12%) pour la marge de la marque,
  • 3,40€ (12%) pour le coût du matériel,
  • 2,19€ (8%) pour le coût du transport,
  • 1,20€ (4%) pour les intermédiaires,
  • 1,15€ (4%) pour la marge de l’usine au Bangladesh,
  • 0,27€ (0,9%) pour les frais généraux
  • 0,18€ (0,6%) pour le salaire du travailleur/de la travailleuse.

Le saviez-vous ? En 2015, le salaire minimum pour un ouvrier du textile au Bangladesh était de 59€ contre 220€ en Chine, 424€ en Turquie, 756€ en Espagne et 1466€ en France.

fabrication d'un T-shirt bon marché : des conditions de travail inhumaines, hommes sans protection en train de filer du tissu
Fabrication d’un T-shirt bon marché : l’étape du filage dans des conditions dangereuses pour les travailleurs

Marché du T-shirt en France : les coûts de fabrication

Depuis quelques années, le « made in France » a de plus en plus le vent en poupe et les acheteurs et acheteuses hésitent moins à débourser davantage pour des produits de qualité fabriqués sur leur territoire. Même si on est prêt à dépenser plus, on ne peut souvent s’empêcher de se demander en passant à la caisse : « mais pourquoi ce T-shirt est-il si cher ? ».

Pour concurrencer la fast fashion, qui permet notamment l’accès à des vêtements peu chers, les producteurs français misent en général sur la mode responsable. Cette pratique permet de produire de façon raisonnée (afin de pallier la surproduction) dans de bonnes conditions de travail en utilisant des matières plus durables et avec un faible impact environnemental. Les vêtements ainsi créés sont de meilleure qualité que ceux résultant de la fast fashion.

Étant donné que les vêtements sont produits dans de meilleures conditions et sont de meilleure qualité, le prix final est plus élevé. Mais cela correspond à un prix plus juste.

Des alternatives

Heureusement des initiatives voient le jour avec la création de labels contraignants, la culture de coton biologique, des filières plus courtes.

Les labels

Il existe une quantité de labels/marques qui permettent de mettre en valeur certaines productions textiles. Ceux-ci peuvent avoir un aspect (ou en mélanger plusieurs) environnemental, biologique, santé, équitable ou encore social.

Attention toutefois à ne pas se laisser abuser par de l’affichage. Il peut-être en effet nécessaire de faire quelques recherches avant d’acheter un produit afin d’en vérifier les conditions de production.

Consommer moins

Nous sommes de plus en plus à réfléchir sur l’impact qu’ont nos achats. Cela se traduit notamment par une augmentation de la consommation des vêtements de seconde main. En effet, pourquoi ne pas se procurer un vêtement auprès d’une personne qui n’en n’a plus l’usage ?

On estime que 68% de nos vêtements n’ont pas été portés dans l’année écoulée… Il semblerait que nous portions souvent, voire très souvent, les mêmes tenues !

fabrication d'un T-shirt en France, tissu et machine à coudre, photo noir et blanc
Fournisseurs de T-shirt Made In France

Nos conseils

Voici quelques conseils pour vous guider dans vos achats :

  • Respectez, réparez, reprisez vos vêtements déjà présents dans votre garde-robe.
  • Demandez-vous avant d’acheter un nouveau vêtement : « en ai-je vraiment besoin ? ».
  • Vérifiez si le produit désiré est disponible en seconde main.
  • Méfiez-vous des petits prix.
  • Renseignez-vous sur la mode éthique.

A chacun de bien réfléchir avant d’acheter une pièce de tissu…

Fabricant de tee shirt en France

Eh oui, il existe d’irréductibles gaulois qui relocalisent les productions textile en France, pour tout ou partie de la chaîne de production. Pour faire votre choix, regardez les labels (« made in France », « Origine France Garantie »…) ou fiez vous à certaines marques, comme Le Tshirt Propre, Pure…

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page