ActualitéMaison & Jardin

Comment favoriser la biodiversité au quotidien ?

Biodiversité… ce mot est sur toutes les lèvres ces derniers temps, nous l’entendons partout, mais que recouvre-t-il ? Et quels sont ses enjeux ?

La biodiversité : définition

La biodiversité : définition simple

La biodiversité est « la diversité du vivant« , c’est-à-dire l’ensemble des espèces animales ou végétales, ainsi que leur diversité au sein même de l’espèce (par exemple : les races).

Biodiversité des espèces : comment la mesurer ?

Elle se mesure de deux façons différentes et complémentaires :

  • le nombre d’espèces
  • le nombre d’individus par espèce

La diminution d’un des deux indices est toujours alarmante : en effet, les espèces et les individus sont interdépendants, et la disparition de l’un ou de l’autre entraîne des réactions en chaîne, provocant la disparition d’autres êtres vivants.

Chaînons indispensables d’une chaîne alimentaire, symbiose, pollinisation, aération des sols, prédation d’espèces invasives, etc : chaque être vivant joue un rôle dans le développement et le bien-être des écosystèmes. Malgré les violentes perturbations liées aux activités humaines qui détruisent le vivant, l’Homme a également la possibilité de prendre soin de la biodiversité, et même de l’augmenter !

Biodiversité synonyme

C’est un terme précis auquel on peut proposer comme synonymes : diversité biologique, phytodiversité (mais restrictif), biota (classement scientifique des super-classes de l’ensemble des êtres vivants), diversité génétique dans l’espèce. Mais le terme « biodiversité » est le plus largement employé.

Comment protéger la biodiversité ?

Voici quelques astuces à intégrer à son quotidien pour dorloter la biodiversité et réduire la violence de la crise écologique en train de se produire…

S’alimenter avec des produits biologiques, de saison et locaux : Vive les AMAPs !

Lire notre article complet sur l’AMAP : Association pour le maintien d’une agriculture paysanne

les amaps vendent des paniers de fruits et légumes bio et de saison

Délaisser l’agriculture conventionnelle friande d’engrais chimiques au profit de l’agriculture biologique devient une évidence.

Le bio c’est bon pour les sols

En effet, l’agriculture conventionnelle détruit progressivement la vie des sols qui deviennent infertiles. Si nous pouvons manger des légumes et des fruits au quotidien, c’est grâce au travail de milliards de petits insectes, champignons et bactéries qui font circuler l’oxygènes et l’eau dans les sols et produisent les nutriments nécessaires à la bonne santé des plantes.



Or, l’agriculture biologique consiste à prendre soin de la grande biodiversité des sols ! En bonus, elle nous offre des aliments sains et bons pour la santé.

Les Plantes mellifères mois par mois
Prix conseillé  EUR 19,90
Prix  EUR 19,90
Économisez  N/A

Local et de saison… le début des forêts comestibles

Favoriser les aliments de saison et locaux aide les écosystèmes à perpétuer leur cycle naturel, et donc à la biodiversité de s’épanouir.

Les espèces locales résistent mieux aux perturbations extérieures et poussent plus vite à la bonne saison. Préférez ainsi consommer des produits qui ont poussé près de chez vous, dans des petites fermes qui ne font pas de mono-culture.

Favoriser la biodiversité, c’est donc aussi s’intéresser aux modes de productions de nos aliments : plus il y a de plantes et d’espèces différentes au sein d’une culture, et plus les plantes seront résistantes aux aléas quotidiens. En bonus, une production moins gourmande en transport aura un impact positif global en limitant la pollution.

Un jardin plein de couleurs et de bonheur : un coup de main à la biodiversité

la lavande est une plante mellifère

Varier les espèces que l’on sème et plante dans son jardin est sans doute le geste le plus évident à faire pour favoriser la biodiversité. Mais vous pouvez allez plus loin !

Par exemple, les plantes mellifères attirent les abeilles, qui se reproduiront mieux, butineront plus de plantes et en avant le cercle vertueux de la biodiversité ! En privilégiant des espèces locales ou adaptées au changement climatique, vos plantes seront plus pérennes ; tandis qu’en vous renseignant sur les bonnes associations de cultures (cf. permaculture), vos plantes seront mieux protégées des maladies, et s’entraideront mutuellement.

En bonus, un potager et un jardin avec beaucoup de diversité demande moins d’entretien !

Permettre les déplacements et diversifier les habitats de la faune

cabane à insectes en forme d’escargot

Une des meilleures manières de favoriser la vie animale est de lui offrir un habitat chaleureux et de la nourriture en abondance ! Par exemple, vous pouvez creuser une mare dans votre jardin ou bien installer des cabanes à insectes ou à oiseaux et des haies variées. La vie s’y installera rapidement et vous pourrez profiter du chant des oiseaux tout en évitant que les insectes viennent ravager les légumes de votre potager !

La biodiversité est souvent là où on ne la voit pas… En construisant des routes ou en bétonnant les sols, nous réduisons les espaces de vie de nombreux insectes et petits animaux. Pour éviter de les asphyxier dans des espaces trop restreints, les écologues ont inventé le concept de « pont de verdure » : c’est l’idée de relier les espaces naturels par des chemins verts où la faune pourra passer sans risque.

A grande échelle, cela peut consister à mettre en place des ponts spéciaux sous les autoroutes pour que des grenouilles ou des lapins puissent traverser cette dernière sans danger. Tandis que chez vous, vous pouvez faire des allées non continues afin de laisser les insectes se faufiler, ou garder des espaces de nature sauvage.

Et si la motivation vous gagne, vous pouvez aller jusqu’à développer des espaces de vie bien plus important : comme les toits végétalisés ou mettre en place des gîtes à insectes !

Biodiversité & pollution, les gestes qui font la différence

ne pas jeter ses déchets dans la nature préserve la biodiversité

Par définition, toute forme de pollution a un effet néfaste sur la vie en général, et donc contribue au déclin de la biodiversité.

En recyclant vos déchets, en privilégiant les transports en commun plutôt que la voiture individuelle ou en faisant attention à ne pas rejeter de produits chimiques dans la nature, vous protégez les écosystèmes existants.

La biodiversité vous remerciera également de limiter la pollution lumineuse en n’utilisant pas de source de lumière trop forte et en dirigeant les lampes vers le bas.

Pour aller plus loin : je m’engage pour la biodiversité !

biodiversité : la faune et la flore

La biodiversité, c’est toute la vie sur terre… donc à la fois notre environnement proche, et souvent des écosystèmes méconnus.

Difficile alors de faire le lien entre notre vie quotidienne et la destruction d’espace de vie à l’autre bout de la planète. S’informer sur la provenance de ce que l’on consomme, et les conditions de production est un premier pas ; mais personne ne peut faire tout le travail seul.

C’est pourquoi des médias, des associations voire des organisations politiques dénoncent chaque jour les coups durs portés à la biodiversité, et proposent des solutions ! S’engager pour la biodiversité, c’est donc aussi s’informer régulièrement, boycotter certains produits cibles comme l’huile de palme ou à l’inverse privilégier les poissons appartenant à des espèces non vulnérables, et pourquoi pas dire oui aux outils qui nous tendent la main telles que les pétitions.

La rédaction vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article et de vous intéresser à la biodiversité, ainsi que pour l’attention que vous portez au bien-être de la vie !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseil aussi :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer