Bien-être et santé

La Luzerne : une plante médicinale très utilisée en phytothérapie

Connue sous le nom de alfalalfa, on consomme généralement ses graines germées et ses feuilles

Le saviez-vous ?  La « reine des plantes fourragères » est aussi très utilisée en phytothérapie pour ses vertus tonifiantes et reminéralisantes. Focus sur la luzerne, mieux connue sous le nom de alfalalfa.

La culture de la luzerne

Elle est la plante fourragère la plus cultivée au monde : la Medicago sativa, appelée aussi herbe aux bisons, grand trèfle ou encore alfalfa, fournit le bétail en protéines.

Avantage, elle nécessite peu d’intrants. La Champagne-Ardenne est la principale région européenne de sa culture.

Luzerne sauvage, une plante au large intérêt nutritionnel

Cette plante entre aussi dans l’alimentation humaine : sous les deux formes de ses graines germées et de ses feuilles.

Luzerne : germination

Ses graines germées se consomment comme des lentilles. Elles sont riches en vitamines. Elles sont très faciles à faire germer, et sont complètes sur le plan nutritionnel et des plus appréciées pour leur goût très doux.

Elles peuvent être consommés crus, cuits à la vapeur ou sautés. Toutefois, pour profiter pleinement de leurs propriétés, il est conseillé de les consommer crus.

Ils ont ont une saveur délicate, croquante et rafraîchissante, qui plaît généralement à tout le monde.

Luzerne

En général les germes sont obtenus à partir des graines germées de légumineuses, de céréales, de légumes ou des fruits oléagineux. Lors de la germination, la graine se transforme en jeune plante. En d’autres termes, chaque graine contient un germe, la future plante à l’intérieur. Cela signifie qu’ils sont des aliments vivants qui renferment plusieurs vitamines et minéraux.

Il est donc conseillé de manger des graines germées d’alfalfa, une véritable mine de précieuses substances vitales.



La graine germe dans l’eau. Il est important de tremper les graines avant de les laisser se développer.

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe (environ 20 gr) de graines de luzerne
  • eau

Matériel :

  • 1 bocal en verre
  • 1 bol
  • 1 gaze
  • 1 élastique ou ficelle alimentaire

Préparation. Versez les graines dans un bocal en verre et ne couvrez que le fond du contenant. Remplissez-le  avec de l’eau froide jusqu’à la moitié.

Trempez-les à l’abri de la lumière pendant 4 à 6 heures, jusqu’au les graines seront gonflées et la peau qui les entoure (tégument) commencera à se fendre : les graines sont prêtes à germer.

luzerne

Rincez-les et égouttez-les puis déposez-les dans un germoir ou dans un grand bocal en verre où vous avez placé une gaze (ou tulle) doublée propre sur l’ouverture, maintenue en place à l’aide d’un élastique ou d’une ficelle.

Déposez le bocal dans une pièce tempérée à l’abri de rayons directs du soleil et en position inclinée, 45 degrés, l’ouverture vers le bas, pour laisser écouler dans un bol l’excédent d’eau et favoriser la circulation d’air.

Rincez et égouttez vos graines, matin et soir. Laissez germer les graines entre 3 à 6 jours, jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à être consommées (les pousses aient atteint 2,5 à 4 cm de long).

Après 3 jours de trempage, il est conseillé d’exposer au soleil le bocal contenant les graines partiellement germées : la lumière, en effet, active la chlorophylle et enrichit les jeunes plants.

Enlevez les peaux des graines germées qui flottent à la surface du bocal. Après 4-5 jours, vous pouvez voir des germes évidents, prêts à être consommés.
Au moment de la récolte, rincez abondamment les germes et gardez-les au réfrigérateur dans un contenant hermétique. Les germes peuvent être conservés au réfrigérateur pendant 5 à 7 jours.

Luzerne déshydratée

Les extraits foliaires ou « fromage de luzerne » sont le suc de ses feuilles : ils sont riches en protéines complètes, en calcium, en oligo-éléments et plus particulièrement en fer (mais aussi en zinc, silice, phosphore,cuivre,sélénium) et en vitamines C et vitamine K.

On mange de la luzerne car…

En phytothérapie aussi, on utilise les graines germées et le suc des feuilles : celles-ci sous forme de préparations standardisées, celles-là ajoutées à son alimentation, par exemple additionnées à de la salade.

Pourquoi faire une cure d’alfalfa ? Deux cures par an à raison de trois semaines chacune tonifient l’organisme. Idéalement aux intersaisons, une cure de luzerne revitalise.

Les nombreux bienfaits de la luzerne : peau, ongles, cheveux …

Elle nettoie et nourrit. L’opération de nettoyage ? Sa chlorophylle décompose le dioxyde de carbone et anéantit le travail des bactéries anaérobies : au revoir  rhumes et bronchites ! Bonjour une jolie peau et un teint éclatant, résultats d’un organisme nettoyé des toxines et bien nourri.

Ongles cassants et cheveux ternes ne sont pas esthétiques non plus. Mais ils sont d’abord le signe d’une carence : des taches blanches sur les ongles indiquent un manque de calcium et de zinc, des ongles striés un manque de zinc et de cuivre. Et des cheveux ternes, une carence en fer.

Or, entre calcium et oligo-éléments, cette plante médicinale est une « pharmacie » naturelle qui permet de se polariser de façon bien plus efficace sur la cause plutôt que sur la conséquence. Mieux vaut une cure de luzerne, que l’ajout d’un pénultième produit sur ses cheveux !

Luzerne

Par ailleurs, la richesse en calcium de la luzerne est très intéressante au féminin : les cycles menstruels représentent une perte en fer.

Puis, avec la ménopause, le calcium aide à se prémunir de l’ostéoporose. Or, la luzerne est du calcium sans les inconvénients des produits laitiers.

Du reste, l’alfalfa est, par ailleurs, recommandée contre un excès de mauvais cholestérol : une très bonne habitude à prendre également, que de l’introduire dans son alimentation.

Des inconvénients, à la consommation de la luzerne ?

Cette plante est déconseillée aux personnes ayant une affection du système immunitaire, qu’il soit affaibli ou bien qu’il s’agisse d’un lupus systémique, maladie auto-immune de retournement du système immunitaire contre soi.

Important : la consommation de graines germées non cuites est déconseillée aux enfants de 5 ans ou moins.

La luzerne est comestible

Hormis cela, n’hésitez plus à introduire la luzerne dans votre alimentation, sous forme de graines germées ou de suc de feuilles, mais aussi de miel de luzerne (de Champagne-Ardenne, c’est encore mieux pour sa traçabilité) et de thé : autant de produits faciles à trouver. Et, cela ne gâche rien, peu dispendieux.

Pour en savoir plus la rédaction de Toutvert.fr vous recommande ces sujets connexes :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page