Bien-être et santéfeatured

L’ostéoporose, le mal silencieux

Avec l’âge, le squelette se fragilise, en raison d’une perte de densité osseuse. Un phénomène naturel qui touche principalement les femmes en raison de leur vie hormonale, et les expose aux fractures, particulièrement à celle du col du fémur. Plus rare, l’ostéoporose masculine est également plus grave. Explications sur ce mal silencieux.

En France, cinq millions de personnes dont quatre millions de femmes ont de l’ostéoporose : souvent sans le savoir, faute de symptôme et d’examen de la densitométrie osseuse. Si la perte de centimètres sous la toise en est un signe, le processus de fragilisation, lui, est souvent bien antérieur.

Causes & symptômes de l’ostéoporose

L’hérédité

Le portrait-robot de la personne exposée à l’ostéoporose : la femme ménopausée dont la mère a eu de l’ostéoporose. L’âge et l’hérédité, le grand duo perdant, qui n’exclue pas du lot le rôle du mode de vie : l’alimentation source de calcium, et l’hygiène de vie. L’alcool, le tabac et la sédentarité forment un terrain favorable.

Être une femme de plus de 45 ans

L’ostéoporose touche plus particulièrement la femme de plus de 65 ans. Mais une ménopause précoce (avant 45 ans), une pathologie oblitérant l’absorption du calcium par l’intestin (la maladie de Crohn) ou encore la prise de certains traitements tels que des corticoïdes augmentent les facteurs de risque.

Comment prévenir l'ostéoporose ?
Comment prévenir l’ostéoporose ?

Et, avec les années, le facteur chance s’inverse : les silhouettes maigres présentent plus de risques que celles enveloppées, dont le squelette s’en calfeutré.

Comment la prévenir ?

Calcium et vitamine D, le bon cocktail

Contrairement à l’idée répandue, l’ostéoporose n’est pas une pathologie : néanmoins, la fracture du col du fémur chez la personne âgée s’accompagne généralement d’une diminution de l’espérance de vie d’environ cinq ans.

Une hygiène de vie limite le cumul des facteurs de risque : une alimentation riche en calcium (yaourt blanc non sucré, fromage, beurre, mais aussi le foie, le poisson, le persil, etc), associée à de la vitamine D (soleil, mais aussi supplémentation) pour le fixer sont la base.

Les besoins en apports journaliers de calcium évoluent avec l’âge : de 500 mg chez le nourrisson à 1200 mg chez l’adolescent, pour se stabiliser à environ 1000 mg chez l’adulte. Chez la femme ménopausée, ils augmentent à nouveau, pour atteindre 1500 mg chez la femme âgée.

Parmi les meilleurs formages, le Comté apporte 260 mg de calcium pour 30g. Et une barre de chocolat noir en apporte 43 mg.



Des astuces naturelles

A tout âge, mieux vaut limiter les sodas, qui éliminent le calcium de l’alimentation.

On se bouge

Quant à l’activité physique, elle est excellente pour la densité osseuse : simplement marcher, mais également faire du sport renforce les os, qui réagissent alors à l’apesanteur. La preuve ? Les astronautes ont une ostéoporose momentanée : leur squelette est à nouveau consolidé par des exercices progressifs.

Comment prévenir l'ostéoporose ?
Comment prévenir l’ostéoporose ?

L’homme n’est pas totalement épargné

L’homme est naturellement moins exposé à l’ostéoporose : une masse osseuse plus importante, et une vie hormonale qui diminue progressivement et non pas brutalement le préservent bien plus que la femme.

Pour autant, l’homme n’est pas totalement épargné. En l’occurrence, la perte de densité osseuse est souvent liée à une pathologie, une insuffisance de production de testostérone, ou bien un dysfonctionnement des glandes surrénales, produisant alors un excès de production de cortisone.

A noter que l’alcoolisme chronique, facteur de risque de l’ostéoporose, n’est pas l’apanage du sexe masculin.

Pour aller plus loin

Voici d’autres articles traitant de la santé au naturel, sur Toutvert.fr :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer