Le pollen, un trésor d’énergie

Bien que n’étant pas une plante, le pollen est très utilisé en phytothérapie : ce fortifiant naturel booste le système immunitaire et lutte contre l’asthénie.


Une fois de plus, merci aux abeilles !

A chaque fois qu’une abeille butine, elle s’en met plein les pattes : du pollen des fleurs, la semence mâle vouée à féconder le pistil féminin, grâce au vent et aux insectes. En même temps que le nectar, les abeilles rapportent leur butin à la ruche. Du pollen, elles font à proprement-parler et à l’aide de leurs pattes postérieures, leur pelote : de quoi nourrir un essaim, le pollen étant riche en enzymes et en éléments nutritifs variant d’une espèce à l’autre.

Le pollen, bon pour la santé
Le pollen, bon pour la santé

Les effets du pollen sur la santé : bon pour le physique et le mental

De fait, la mâle semence est une caverne d’Ali Baba d’antibiotiques, de protéines, de vitamines du complexe B, de bêtacarotènes, de glucides et une panoplie de minéraux (calcium, potassium, magnésium, phosphore, silicium, fer, cuivre). De quoi pulser !

Si bien que les apiculteurs ont mis au point leur stratagème, pour rapter 10% du pollen des abeilles : il serait cruel et suicidaire pour nous, de les démunir.  De là vient le pollen que l’on trouve en poudre ou en gélule. Plus li offre de teintes variées, plus cela est signe qu’il est riche en nutriments.




Ce n’est pas un produit dopant…

En revanche, les études menées sur l’augmentation des performances sportives n’ont pas été concluantes : la légende veut que les athlètes soviétiques lui aient attribué des vertus propres à vous faire sauter sur les podiums : non, le pollen n’est pas un produit dopant ! A croire qu’ils avaient pris autre chose, mais c’est un tout autre sujet.

Comment le consommer ?

A la petite cuiller ou dans un jus de fruit, le matin. Pas la peine de s’étouffer : 15 à 20 grammes par jour suffisent, à raison de deux  cures de deux à trois mois par an.

Bon pour la santé !
Bon pour la santé !



Une cure de pollen ?

Autant de cures qui boostent le système immunitaire et prémunissent des infections. Il est idéal contre la fatigue, physique comme intellectuelle : concentration, mémoire, irritabilité, il est d’un précieux secours. De même que pour une fatigue physique saisonnière, ou encore des périodes de la vie telle que la ménopause.

Attention si vous y êtes allergique

Quant aux personnes allergiques… au pollen, une cure préventive pour s’en prémunir reste délicate à préconiser. L’hypothèse reste envisagée, dès lors que l’on fait une cure de pollen local, celui-là -même qui provoque l’allergie. Mais les allergies imposent de ne pas jouer avec. En revanche, il aide le convalescent à reprendre des forces, à retrouver de l’appétit et à reprendre du poids.

Les articles suivants pourraient vous intéresser :




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *