Bien-être et santéfeatured

Aliments anti cholestérol : les graisses polyinsaturées avant tout !

Aliments anti cholestérol : la « pesante graisse » chantée par Juliette Gréco dans « Jolie môme » pèse d’abord sur nos artères, voici la liste de course des aliments anti cholestérol. Sans se restreindre.

Le pense-bête du mauvais et du bon cholestérol

Tout d’abord, à quoi sert le cholestérol ? Nous en avons tous : le cholestérol garantit la souplesse de nos artères… et prévient la crise cardiaque. Comment ?

Transporté par le sang, le « mauvais » cholestérol – LDL pour Low Density Lipoproteinachemine les graisses depuis notre foie jusqu’à nos cellules.

C’est donc bien lui, qui assure la souplesse de nos artères. Le « bon » cholestérol – HDL pour High Density Lipoprotein – effectue le travail opposé : il récupère l’excès de graisse et le remporte vers le foie, pour être éliminé.

Mais, dès lors que cette belle mécanique se dérègle, le LDL devient « mauvais », car il accumule dans nos artères, un excès de graisse que le HDL n’est plus en mesure d’éliminer.

aliments anti cholestérol

Aliments anti cholestérol : haro sur les graisses cachées

A qui la faute ? A notre alimentation, bien sûr. Le péché est, du reste, autant celui de l’ignorance que de la gourmandise : le chocolat, les biscuits, une crème glacée et le rayon des entremets contiennent des graisses « cachées ».

Pire, des acides gras saturés.

200 recettes anti-cholestérol
aliments anti cholestérol : 200 recettes anti-cholestérol
Prix EUR 11,00

Aliments anti cholestérol : seuls les graisses polyinsaturées sont bonnes pour la santé

Comment s’y repérer ? C’est facile. Il y a trois sortes de graisses :

  • les acides gras saturés – les produits laitiers, la charcuterie – qui sont du mauvais cholestérol garanti,
  • les acides gras mono-insaturés – viande et huiles végétales – moins mauvais
  • les acides gras polyinsaturés, seuls ces derniers sont bons pour l’organisme : ils sont contenus dans les poissons, les huiles végétales et les graines oléagineuses. Facile à retenir pour faire ses courses !

Vive la sardine et le maquereau

On le sait, il y a poisson et poisson. Entre sa concentration en métaux lourds et le fait qu’il est gras, le saumon de nos étals n’est pas la meilleure idée.

En revanche, le maquereau et la sardine sont parfaits pour tout : ils sont riches en acides gras essentiels, dont les fameux omégas 3, et bons pour le porte-monnaie.



N’hésitez plus à investir dans les petites boîtes de conserve, dont même l’huile est excellente pour la santé. Evidemment, rien ne vaut une sardine et un maquereau frais.

Vive le poisson ? Pour s’en convaincre, apprenons que les Esquimaux n’ont pas de mauvais cholestérol, contrairement à leurs voisins danois, qui ajoutent à leur alimentation des produits laitiers.

L’avocat de nos artères

Ne nous prenons tout de même pas pour des esquimaux : l’avocat est de la «bonne » graisse. Il contient de l’huile oléique, molécule qui régule le taux de cholestérol.

Pensez aussi au tofu, riche en protéines et non gras. Quant aux huiles végétales, varier entre l’huile d’olive et l’huile de colza est, également, bon pour nos artères.

La question n’est pas de se mettre au régime sec, mais d’équilibrer son alimentation. A titre indicatif, pour 60 grammes de graisse par jour, voici la recette :

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive + 1 de huile de colza
  • 1 cuillère à café de margarine
  • 30 g de fromage à pâte molle
  • 100 à 125 g de viande
  • 100 à 150 g de poisson

Bon appétit !

La rédaction de Toutvert vous conseille également :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer