Bien-être et santéfeatured

La vitamine K, comme Koagulation

La vitamine K (Koagulation en allemand) est indispensable à la coagulation du sang. Elle l’est aussi à la bonne santé osseuse, à tous les stades de la vie.

Vitamine K : coagulation et masse osseuse

K1 = la coagulation,  K2 = les os

Cette vitamine permet la synthèse des protéines qui interviennent dans la coagulation du sang : elle est en partie produite par les bactéries intestinales, mais est  surtout fournie par notre alimentation.

Cette vitamine se présente sous deux formes : la vitamine K1 ou phytoménadione est celle de la coagulation ; la vitamine K2 ou ménaquinone est celle de l’affermissement osseux.

Dans quels aliments la trouver ?

La vitamine K1 provient exclusivement de l’alimentation d’origine végétale : les légumes à feuilles, que sont les épinards et la salade (la chicorée, la laitue, la romaine), mais aussi les choux (le brocoli en particulier), les endives et, dans une moindre mesure,  certaines huiles (colza, soja) ou encore les pruneaux.

Elle se trouve dans l'alimentation végétale
Elle se trouve dans l’alimentation végétale

La vitamine K2 est celle produite par les bactéries du côlon. Elle se trouve également dans les aliments d’origine animale (surtout le foie) et les produits issus de la fermentation tels que le fromage,  et les pâtes fermentées  japonaises, le miso et le natto (haricot de soja fermenté).

La cas particulier du  nourrisson

Chez l’adulte, une carence en vitamine K est rare. Elle se traduit par un déficit de coagulation (ecchymoses, hémorragies nasales ou gastriques) et par une fragilité osseuse.

En revanche, chez le nouveau-né, une supplémentation en vitamine K est souvent prescrite à la naissance : liposoluble (elle se dissout dans les graisses), elle passe mal au travers du placenta, puis le lait maternel n’en contient pas toujours suffisamment, exposant le nourrisson à l’« hémorragie du nouveau-né ».

La vitamine K, indispensable à notre squelette

Quand l’enfant a besoin de vitamine K pour grandir, l’adulte a fortiori la femme après la ménopause, a besoin de prévenir l’ostéoporose : la vitamine K intervient dans la synthèse d’une autre protéine qu’est l’ostéocalcine, celle-ci jouant un rôle essentiel dans la calcification osseuse.

L’apport journalier recommandé est de 1 µg par kilo de poids corporel, ou encore de 75 µg par jour en moyenne.



Elle se trouve dans les produits laitiers
Elle se trouve dans les produits laitiers

Est-elle bonne pour nos artères ?

Cette vitamine protégerait nos artères de leur perte d’élasticité avec le vieillissement. Une certitude, une carence en cette vitamine augmente le risque de calcification artérielle. Or, l’ostéoporose est facteur d’athérosclérose : la double peine, en quelque sorte !

Attention, en tous les cas, aux personnes prenant un anticoagulant, à ne pas prendre de vitamine K, ni à modifier radicalement leur alimentation, faute à risquer d’interférer avec la prescription médicale.

La rédaction vous suggère d’autres articles bien-être et santé :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer