Bien-être et santé

Anxieux ? Prenez une bonne verveine citronnelle

On vous sent anxieux au point d’avoir des troubles digestifs. Le parfum d’une tisane à la verveine citronnelle va vous rasséréner. Et ses vraies vertus vous faire du bien.

Verveine citronnelle : vertus et bienfaits

Très bien acclimatée à la Méditerranée, cette plante est originaire des Andes : au XVIIIème siècle, le naturaliste français Joseph Dombey la rapporta d’une expédition au Chili et au Pérou. Bonne pioche : elle fut l’occasion pour Joseph de Dombey, de faire la connaissance de Jean-Jacques Rousseau par l’entremise de Bernard de Jussieu. Il faut dire qu’en même temps que la verveine citronnelle, le naturaliste avait aussi rapporté le quinquina : le vrai kit anti-moustique : le répulsif et le curatif.

Pas de confusion possible de la verveine citronnelle (Aloysia citrodora) qui embaume le citron et en a le goût en bouche, avec la verveine officinale (Verbena officinalis) a un goût amer et ne sent rien du tout. En revanche, la mélisse, véritablement originaire de la Méditerranée, a aussi un délicieux parfum de citron.

La confusion peut venir du fait que ces trois plantes sont efficaces contre les états d’anxiété et les troubles digestifs. La verveine (Aloysia citrodora) est recommandée en cas d’état dépressif, d’anxiété ou de stress : en cas d’insomnie, une tisane aide à trouver le sommeil.

En même temps, c’est une plante digestive : aide à la digestion contre les ballonnements, flatulences, nausées, elle est également diurétique, ce qui agit aide à dégonfler et à faire une cure de détox.

Et puis, si vous avez mal aux articulations, vous goûterez la différence entre boire du café ou bien de la verveine.

Autant de vertus bien pratiques et naturelles, dues aux terpénoïdes (qui lui donnent son bon parfum citronné) et aux mucilages (les fibres visqueux propres aux végétaux, qui gonflent au contact de l’eau et en font un laxatif doux) qu’elle contient.

Comment l’utiliser ?

Tisane de verveine citronnelle

La tisane est la façon courante de consommer cette plante : choisissez les feuilles à cœur, jamais les feuilles externes. Et qu’elles soient fraîches ou séchées, découpez-les en petits morceaux, puis versez de l’eau chaude par-dessus. Laissez infuser une dizaine de minutes.

Précaution importante, filtrez toujours votre tisane : les feuilles sont composées de filaments coupants, ce qui n’est pas bon pour les voies digestives.

Quand boire cette infusion ? En cas de troubles digestifs, juste après les repas. Et dans les autres cas (cure de détox, état grippal), trois tisanes par jour. Pour vous aider à vous endormir, une tisane avant d’aller vous coucher.



Contre les douleurs articulaires ou une tendinite, appliquez une compresse imprégnée de décoction de citronnelle.

Tous les bienfaits médicinaux de la verveine citronnelle
Tous les bienfaits médicinaux de la verveine citronnelle

La verveine citronnelle, en huile essentielle

Egalement contre les douleurs articulaires, cette huile essentielle a des propriétés anti-inflammatoires : versez deux gouttes de cette huile essentielle dans du macérat huileux d’arnica. Appliquez sur vos poignets et votre plexus solaire. Cela vous soulagera et vous décontractera l’ensemble du corps.

Attention, respectez les précautions d’emploi des huiles essentielles. Ne pas les utilisez chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants.

La verveine citronnelle contre les moustiques

Cela se fait beaucoup aux Antilles, mais si vous êtes dans le Midi, vos mollets ont dû ressentir la présence un peu envahissante du moustique tigre l’été : faites brûler de la verveine citronnelle séchée dans une soucoupe, c’est au moins aussi efficace que les spirales anti-moustiques.

Verveine citronnelle séchée

Et puis, avant d’avoir des mites, placez des tiges séchées dans vos placards à vêtements, et/ou un petit caillou sur lequel vous aurez versé deux gouttes d’huile essentielle de verveine.

Verveine citronnelle, culture

De culture facile, cette plante est peu sujette aux maladies. Simplement, depuis le XVIIIème siècle qu’elle a quitté ses Andes, la verveine européenne ne supporte pas le gel : vous la planterez de préférence en pleine terre au sud de la Loire et sur la façade Atlantique, en pot à l’abri du gel au nord.

Tous les bienfaits médicinaux de la verveine citronnelle
Tous les bienfaits médicinaux de la verveine citronnelle

Verveine citronnelle : bouture

Elle ne fait pas non plus de graines comme dans les Andes. Le bouturage est la solution pour multiplier vos plants : à la fin de l’été (août-septembre). Le matin où elle est encore humide de rosée, coupez une bonne tige d’une dizaine de centimètres, enlevez les feuilles à la base et les fleurs. Et insérez-la dans le trou que vous aurez ménagé dans une terre composée pour moitié de terre de jardin et de sable de rivière. Tassez un peu la terre, arrosez, et placez votre pot à l’ombre et à l’abri du vent.

Verveine citronnelle : la taille

Elle se taille en hiver (février) pour en étoffer la touffe : n’hésitez pas à tailler court ! En été, taillez le haut des tiges pour empêcher le développement des fleurs qui se fait aux dépens des feuilles.

Verveine citronnelle : les feuilles qui jaunissent

Les feuilles de votre verveine jaunissent ? Vos nouveaux plants doivent être arrosés régulièrement, mais jamais tant que la terre autour n’est pas encore sèche : sinon, les racines prennent l’eau et ne sont plus en capacité d’aller chercher les nutriments. Une fois grandie, la verveine s’arrose de temps en temps.

Les feuilles de votre verveine peuvent aussi se mettre à jaunir par appauvrissement du sol en nutriments : au printemps (mars), nourrissez votre terre en compost. Votre sol peut aussi manquer de fer, nécessaire à votre plante : faites rouiller des clous dans de l’eau : arrosez-là avec cette eau de clous rouillés.

Verveine citronnelle : la récolte

Récoltez votre verveine au fur et à mesure de vos besoins : cela vaut mieux pour elle que de la dégarnir d’un seul coup. Pour en faire sécher, à la belle saison (juin, juillet), coupez des tiges de votre verveine et faites-les sécher. Dans des contenants hermétiques à l’abri de la lumière, elle conserve son parfum plusieurs années.

Verveine citronnelle : quelle association ?

Au jardin, associez votre verveine citronnelle avec d’autres plantes aromatiques telles que la ciboulette qui a aussi besoin d’un sol frais mais pas trop arrosé. Evitez la cohabitation, par exemple, avec le basilic qui demande beaucoup d’eau ou la menthe un peu envahissante. Dans votre potager, la verveine dissuadera certains insectes.

Pour en savoir plus

Plantes médicinales et autres conseils en phytothérapie :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer