Maison & Jardin

Le sable de silice : un allié pour améliorer un sol trop argileux

Le sable de silice peut s’avérer très utile pour améliorer la composition d’un sol trop argileux. Il favorise entre autre l’enracinement des plantes et le drainage de l’eau. Découvrez dans cet article ce qu’est la silice, quelles sont les fonctions du sable de silice, comment l’utiliser et quel est son prix. 

Qu’est-ce que la silice ?

La silice est la matière principale qui compose le sable.

Le sable de silice est connu sous différentes appellations : sable de rivière, sable du Rhin, sable de Seine. Ce sable est assez classique, de couleur jaune/ blanc plus ou moins foncé. Il s’agit de la variété de sable la plus répandue.

Une caractéristique importante pour utiliser ce sable au jardin est sa granulométrie. Elle doit être d’au moins 0,4 mm. Si le sable est trop fin, il engendrera un alourdissement de la terre. Ce qui est contraire à l’effet recherché.

La silice est également un des principes actifs de la terre de diatomée. Si la terre de diatomée ne subit aucune modification, elle est appelée « silice amorphe ». Si elle subit des modifications (calcinée à 900°C), elle est appelée « silice cristallisée ». Ce produit est utilisé comme insecticide naturel et écologique au jardin.

En le répandant aux pieds des plantes (toujours sur un sol sec), cet insecticide sera efficace notamment contre les pucerons et les chenilles. Attention cependant : la terre de diatomée n’est pas sélective ! Entendez par là qu’elle peut également tuer des insectes utiles au jardin.

Bon à savoir : la terre de diatomée est également très utile à la maison (punaises de lit, cafards) et sur les animaux (puces).

Le sable de silice : un atout au jardin !
Le sable de silice : un atout au jardin !

Quelles sont les fonctions du sable de silice au jardin ?

  • Ce sable fait partie des amendements. Ceux-ci sont des produits qui améliorent la composition physique, chimique et biologique du sol. Ils augmentent la fertilité de la terre, rendent le sol plus léger (permettant le développement d’un meilleur système racinaire) et aèrent la terre pour une meilleure circulation de l’air et de l’eau. Le sable de silice permet notamment d’alléger les sols trop argileux pour favoriser l’enracinement des plantes et d’améliorer le drainage de l’eau. 

Bon à savoir : le compost, le fumier, la tourbe, le terreau ou encore la cendre de bois sont également des amendements.

  • Ce sable permet une meilleure pousse du gazon et des plantes maraîchères, comme les carottes et les choux.
  • Ce sable augmente le pH d’un sol acide. La présence de certains végétaux (par exemple : pin, châtaignier) démontre une forte acidité de la terre.
  • Ce sable est également idéal pour aménager un jardin zen !
Le sable de silice : un atout au jardin !
Le sable de silice : un atout au jardin !


Il existe d’autres sables qui ont d’autres utilités. Par exemple, le sable de basalte sera parfait pour les terrains de pétanque alors que le sable de schiste sera idéal pour les courts de tennis.

Comment utiliser le sable de silice ?

Au potager, il suffit de le mélanger à de la terre ou à du terreau.

Pour le répandre sur le gazon, il est très pratique de se servir d’un épandeur à gazon. Cet outil permet une répartition plus régulière qu’avec une pelle.

Quel est le prix du sable de silice et où le trouver ?

Il est possible de trouver ce sable dans certaines jardineries ou encore sur internet. Les prix varient en fonction de la provenance du produit. Par exemple, un sac de 20 litres peut coûter entre 7€ et 23€.

Attention : il faut spécifiquement se procurer du sable destiné au jardin. A défaut, il est nécessaire de bien vérifier les caractéristiques du sable à acheter.

Pour en savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de Toutvert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer