Bien-être et santéfeatured

La saponification à froid : tout savoir sur les savons saponifiés

Faites vos savons personnalisés !

La saponification à froid…. Vous avez déjà entendu cette expression, mais vous ne savez pas à quoi cela correspond ?

Pour vous éclairer, voici un article explicatif : définition, avantages, risques, conseils avant de vous lancer et quelques idées recettes vous seront données afin de réaliser vous-même votre savon.

Saponification à froid : définition

La saponification à froid est en réalité un procédé chimique obtenu après le mélange de deux ingrédients.

Qu’est-ce qu’une réaction de saponification ?

Il convient de mélanger un corps gras (une huile végétale ou un beurre) et une « base forte » (si vous envisagez de fabriquer un savon liquide, cette base sera de la potasse. Si c’est un savon solide, ce sera de la soude).

Quel que soit le type de savon souhaité, la « base forte » permettra au corps gras de se transformer en un savon.

Saponification à froid et savon liquide

Pour les savons liquides, ce n’est pas de la soude qui est utilisée mais de la potasse, plus exactement de l’hydroxyde de potassium.

Saponification à froid : les bienfaits

Un savon saponifié à froid a de réels avantages par rapport à un savon industriel. Tout d’abord, les ingrédients d’un savon saponifié sont très simples contrairement aux savons industriels qui contiennent des substances chimiques comme des conservateurs.

Autre avantage des savons saponifiés : ils conservent toutes leurs propriétés.

Saponification à froid : les vertus d'un savon saponifié
Saponification à froid : les vertus d’un savon saponifié

Enfin, les savons saponifiés à froid sont bons pour la peau et sont adaptés à tous les épidermes (sensibles et ceux sujets aux allergies).



Saponification à froid ou à chaud : quelles sont les différences ?

La saponification à froid permet de fabriquer des savons de manière artisanale. Ils sont conçus avec des matières premières travaillées et mélangées à une température comprise entre 35 et 70°C.

La saponification à froid permet aussi d’obtenir de la glycérine naturelle. Pour beaucoup de personnes, la saponification à froid est un gage de qualité.

Concernant la saponification à chaud, les différents ingrédients sont chauffés à une plus haute température (100°C). Dans ce cas, les savons sont donc fabriqués avec des huiles résistantes à la chaleur. En revanche, du fait qu’elles soient chauffées pendant plusieurs heures, les huiles perdent une partie de leurs propriétés et bienfaits.

Se lancer dans la saponification à froid : matériel et précautions à prendre

Avant de vous lancer dans la saponification à froid, n’oubliez pas cette règle de sécurité : la soude est un produit dangereux. Il est donc important de vous équiper :

  • de gants,
  • d’une blouse,
  • de lunettes de protection
  • et d’un masque.

En ce qui concerne le matériel à utiliser, vous avez besoin de :

  • Plusieurs contenants en acier inoxydable de grande capacité (des litres de préparation doivent être disposés à l’intérieur).
  • Un verre doseur.
  • Un batteur électrique et d’un fouet en inox.
  • Un pH-mètre pour vérifier la qualité du savon.
  • Une balance précise.
  • Un moule à savon.
  • Un découpeur à savon.

Saponification à froid : recettes de savons

Après avoir découvert les ustensiles à utiliser, voici deux idées recettes de savons saponifiés à froid.

Tuto saponification à froid : recette n°1

Les ingrédients nécessaires sont :

Étapes : Recouvrez votre plan de travail de papier journal. Une fois vos ingrédients réunis, préparez des bassines d’eau et de vinaigre. Pour le moule, graissez-le si nécessaire.

Pesez ensuite l‘huile de coco et faites-la fondre au bain-marie.

Équipez-vous et pesez la soude avant de la faire fondre aussi au bain-marie.

Placez le récipient de soude dans la bassine d’eau froide et faites descendre la température à 29°C (celle des huiles doit aussi être de 29°C).

Versez ensuite la solution de soude dans celle des huiles, puis mélangez avec une spatule.

Mélangez ensuite avec un batteur jusqu’à l’apparition d’une trace (moment où la soude et les huiles réagissent entre elles). Dès qu’elle apparaît, ajoutez les huiles essentielles si vous le souhaitez.

Idées recette d'un savon saponifié
Idées recette d’un savon saponifié

Saponification à froid et huile d’olive : recette n°2

Les ingrédients sont :

  • 310 g d’huile d’olive.
  • 163 g de beurre de karité.
  • 142 g d’huile de coco.
  • 69 g d’huile de ricin.
  • 92 g de soude.
  • 224 g d’eau.
  • 3 cuillères à soupe de curcuma.
  • 20 g de fragrance de fleur de tiaré.

Étapes : Pesez les huiles, la soude, le beurre de karité et l’eau dans différents récipients. Faites fondre l’huile de coco et le beurre de karité. Équipez-vous.

Laissez refroidir le mélange à base d’eau et de soude. Pour le mélange beurre de karité – huile de coco, faites descendre la température à 35-50°C.

Versez l’huile de ricin et d’olive dans un récipient, puis ajoutez les deux mélanges précédents ainsi que la fragrance. Mixez le tout jusqu’à l’apparition de la trace.

Séparez ensuite le mélange en deux parts égales et incorporez dans un le curcuma. Mélangez bien.

Dans un moule, ajoutez successivement les deux mélanges (celui avec le curcuma et celui sans). Recouvrez de film et laissez reposer 48 heures pour que votre savon durcisse.

Enfin, attendez 4 semaines pour que le savon sèche.

Saponification à froid : qu’est-ce que la trace ?

C’est le moment, où après avoir mélangé, la soude et les huiles réagissent entre elles, et forment une « trace ».

Comment faire durcir un savon ?

Pour que vos savons durcissent, il faut les laisser sécher entre 1 mois et 6 semaines, selon la quantité d’eau qu’ils contiennent.

Mettez les dans un endroit sec et bien ventilé.

Avantages et inconvénients de la saponification à froid

Les avantages

Un savon saponifié à froid est très hydratant. En l’appliquant sur votre peau, il vous sera donc inutile de déposer du lait ou un autre produit pour l’hydrater. Vous gagnerez ainsi du temps et de l’argent !

En fabriquant votre propre savon saponifié à froid, vous pourrez ajouter des huiles essentielles et ainsi profiter de leurs vertus. De plus, les corps gras utilisés dans un savon saponifié ont des effets protecteurs, nourrissants et adoucissants.

Les inconvénients

Le principal risque est l’excès de soude. Dans votre recette, il est donc conseillé de diminuer de 5% la quantité de soude préconisée. En effet, la soude est corrosive ; il faut donc l’utiliser avec précaution.

Saponification à froid et calculateur

Pour justement éviter un surdosage de soude, il existe de nombreux calculateurs disponibles facilement sur internet. N’hésitez pas à les utiliser pour avoir un dosage précis et non dangereux.

Livres sur la saponification à froid

De nombreux livres existent sur ce sujet, en voici une brève sélection :




Je crée mes savons au naturel
Prix: 8,40 €
Prix mis à jour le 4-07-2020 à 1:11 AM.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer