featuredMaison & Jardin

Construire un poulailler: mode d’emploi

Avoir des poules chez soi pour manger des bons œufs frais et réduire la quantité de déchets organiques dans sa poubelle, voilà qui séduit de plus en plus de monde. Mais comment construire un poulailler ergonomique et pratique ? Suivez notre mode d’emploi !

Plutôt que d’investir dans un modèle en kit, construire un poulailler est économe et à la portée du moindre bricoleur : à la condition de respecter quelques règles de bon sens.

En effet, pour rustique, une cocotte a des besoins aussi élémentaires qu’un minimum de confort (de l’espace, jamais d’humidité ni de chaleur excessive, et surtout pas de courants d’air) et de propreté. Enfin, songez que vous-même allez entretenir le poulailler et chercher les œufs frais tous les jours : un poulailler doit être pratique !

INTÉRESSANT: Une poule: la solution pour réduire vos déchets?

Une fois déterminé l’emplacement de votre futur poulailler, songez tout d’abord à ériger un enclos, afin que les gallinacées ne s’évadent pas ! Et estimez soigneusement la taille de votre poulailler : un mètre carré pour trois poules si elles peuvent sortir à l’extérieur, un mètre carré par poule si ce n’est pas le cas. Sachant que les poules ont l’humidité en horreur, ce poulailler aura impérativement un plancher… et un toit étanches. A vous de choisir, le béton étant plus résistant mais moins chaleureux que le poulailler en bois. Le toit, lui, peut être en PVC ou en fibres de verre. Quant aux murs, ils auront évidemment des ouvertures avec volets et une porte : pour les poules et pour vous-même !

Construire un poulailler
Construire un poulailler: mode d’emploi

A l’intérieur du poulailler, les gallinacées vont pondre et dormir (les poules dorment perchées). Situé à environ soixante centimètres du sol, le perchoir doit pouvoir héberger entre trois et cinq poules et se démonter facilement pour son entretien. Quant au pondoir, il se pose à même le plancher : empli de paille.

Toutes les poules ne pondent pas en même temps, un pondoir pour trois poules est suffisant. Quant au plancher, il sera recouvert d’une litière, facile à changer et nettoyer. Les poules ont également besoin d’un bac à sable et/ou cendres, pour se débarrasser de leurs parasites. Celui-ci est généralement installé en extérieur.

A LIRE: Des poules aux yeux d’or!

Le tour est joué! Ou plutôt, votre construction d’un poulailler est terminé : il ne reste plus qu’à nourrir vos poules de graines, des restes de vos repas et déchets verts (à l’intérieur ou dans un espace abrité) et à leur donner de quoi boire, de préférence à l’extérieur. Il serait alors dommage que vos poules soient la convoitise de prédateurs : du grillage aux fenêtres et la fermeture de la porte, à la nuit tombée, par un petit loquet préserveront leur tranquillité.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer