Focus sur le méconnu malt d’orge

Le malt d’orge est l’un des ingrédients principaux d’une célèbre boisson : la bière. Mais que signifie réellement le malt d’orge ? Quels sont ses bienfaits sur la santé ? Quelles sont ses contre-indications ? Comment intervient-il dans la fabrication de la bière ? Dans cet article, retrouvez toutes les informations essentielles sur le malt d’orge.


Malt d’orge : que cela signifie-t-il ? 

Le malt est une céréale qui provient en général de l’orge (mais cette dernière peut également être issue du seigle ou du froment) qui lorsqu’elle est cuite dégage toutes ses saveurs.

Le maltage consiste quant à lui à reproduire les conditions de développement de l’orge afin que celui-ci produise des enzymes utiles à la transformation de l’amidon en sucres. Au moment de la fermentation, ceci servira à la fabrication d’alcools.

Dès que le malt est séché et torréfié, il devient l’ingrédient principal de la bière et selon sa température, les couleurs de cette boisson varient. Mais le malt ne sert pas uniquement à la fabrication de la bière, il peut aussi servir à fabriquer une autre boisson célèbre, le whisky. Le malt peut également représenter un produit de remplacement au café.




Les valeurs nutritionnelles du malt d’orge

Le malt d’orge renferme de nombreux nutriments comme du phosphore ou du fer. Il contient également d’autres oligo-éléments tels que du magnésium, du zinc, du sélénium et du cuivre. Du côté des vitamines, on peut retrouver de la vitamine B et le malt d’orge est aussi riche en fibres.

Malt d'orge : une céréale aux nombreux nutriments !
Malt d’orge : une céréale aux nombreux nutriments !

Du fait de ses propriétés nutritionnelles, le malt d’orge semble donc avoir de nombreux bienfaits sur la santé. Mais qu’en est-il réellement ?

Les bienfaits du malt d’orge sur la santé

Riche en fibres, le malt d’orge aide l’organisme à éliminer les mauvaises toxines et il est bénéfique pour garder un côlon sain et un estomac « propre ». Il aide aussi à prévenir l’apparition de cancer du côlon. Les fibres permettent également de limiter l’apparition de calculs biliaires et aident à maintenir un taux acceptable de cholestérol dans le sang.



Du fait de la présence de cuivre et de phosphore, le malt d’orge aide à maintenir des os en bonne santé. Le phosphore est aussi bénéfique pour soulager les douleurs aux dents et aux os.

Les vitamines permettent de renforcer le système immunitaire et de diminuer les risques de grippe.

Le fer joue quant à lui un rôle majeur dans la prévention de l’anémie et il aide à lutter contre la fatigue.

Enfin, le sélénium permet de maintenir une bonne élasticité de la peau et de garder une bonne santé cardiaque.

Quelles sont ses contre-indications ? 

Certes, le malt d’orge a de nombreux bienfaits sur la santé, mais certaines précautions sont à prendre en compte lors de votre consommation. En effet, le malt d’orge peut provoquer une réaction allergique, en particulier si vous êtes allergique à d’autres céréales comme l’avoine.

Le malt d’orge peut également interagir avec certains médicaments. Il est donc préférable de demander l’avis à son médecin pour éviter un quelconque problème de santé.




Les contre indications du malt d'orge
Les contre-indications du malt d’orge

Si vous suivez un régime sans gluten, le malt d’orge n’est pas non plus conseillé.

Malt d’orge – malt de blé : quelles sont les différences ? 

A la différence du malt d’orge, le malt de blé ne possède pas d’écorce, un point à prendre en compte, car ceci peut entraîner des problèmes durant la filtration au moment du colmatage.

Le malt d’orge contient également plus de fibres que le malt de blé.

Le malt d’orge dans la bière

L’orge est la céréale la plus utilisée dans la fabrication de la bière. Mais avant d’être utilisée, l’orge est dans un premier temps transformée en malt après avoir été germée et séchée. Pour obtenir du malt, voici les étapes à suivre :

  • Choisir l’orge avec attention : le calibrage, le taux de protéines, d’humidité et l’énergie germinative doivent être pris en compte.
  • Faire tremper les grains de l’orge pour que ces derniers germent. Le trempage dure 2 jours en moyenne.
  • Une fois germée, étalez les grains en couches pendant 6 jours tout en les ventilant pour maintenir une bonne température de germination.
  • Touraillez le grain à une température comprise entre 80 et 105°C.
  • Dégermez les grains en ôtant ceux non germés et laissez vieillir les autres entre 2 et 3 semaines.

Le maltage est effectué par des malteries et une fois réalisé, ce dernier peut être utilisé dans la fabrication de boissons alcoolisées dont la bière. Il peut également être utilisé dans la fabrication de certains produits alimentaires et dans le domaine de la boulangerie pour apporter un goût plus intense aux pâtes.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

  • La farine d’orge : l’aliment qui vous veut du bien.
  • Quinoa : origine, bienfaits et recettes du « riz du Pérou ».
  • Miso : les vertus de ce condiment naturel.
  • Propriétés, bienfaits et utilisation de l’avoine.
  • Son de blé :  un aliment qui mérite d’être connu !
  • Boulgour : un grain de blé riche en fibres !
  • Huile de germe de blé : une huile précieuse en cosmétique.


Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *