Maison & Jardin

Planter des salades… toute l’année !

« Un bon jardinier fait pousser de la salade toute l’année ». En effet, la salade est un légume qui peut se planter en toutes saisons grâce à ses nombreuses variétés. La laitue et la batavia sont les plus répandues mais il en existe bien d’autres à découvrir et savourer ! Voici comment planter des salades.

Incontournable au potager, la salade est un légume qui se trouve dans le top 5 des légumes cultivés par les jardiniers amateurs. Prenant peu de place, elle se case partout et pousse toute l’année. Des laitues de printemps aux chicorées d’hiver, il est en effet possible de planifier ses récoltes et de manger des salades toute l’année. Mais attention, les limaces l’adore !

Des variétés pour chaque saison

Les laitues de printemps

Elles possèdent une croissance très rapide et peuvent se planter de la fin février au mois d’avril. Elles ont toutefois besoin d’une protection contre le froid. Sous tunnels (film plastique), dans un châssis froid ou sur une côtière, une couche inclinée adossée à un mur.

Chicorées scarole et frisée

Ces variétés se récoltent en été. Ce sont en effet des variétés résistantes à la chaleur. Les semis se réalisent d’avril à juin. Il est fortement conseillé d’attendre que le sol soit réchauffé avec des températures atteignant au moins 25°C, avant de les semer.

Chicorées et laitues

A l’automne, c’est au tour des chicorées et laitues semées entre juillet et août d’être savourées. Ces variétés tolèrent les premiers frimas et l’humidité de l’arrière-saison. C’est au cours de cette période qu’elles croissent et qu’elles sont récoltées.

Planter des salades : tous nos conseils
Planter des salades : tous nos conseils

Les laitues d’hiver

De septembre à novembre, il est encore temps de semer et planter des laitues d’hiver. Rustiques et résistantes à l’humidité, cette variété peut pousser en pleine terre les hivers normaux. Toutefois si le froid devient plus vif, il est conseillé de protéger les salades sous un tunnel, ou une litière de feuilles mortes par exemple.

Les plus visionnaires pourront même prévoir les salades du printemps prochain en semant d’avril à août de la chicorée « Pain de sucre », aux feuilles croquantes et légèrement amères.

Comment planter des salades ?

Pour éviter de se faire dévorer ses semis de salade semées en pleine terre, il est fortement recommandé de faire tous ses semis en terrines ou en alvéoles et de les repiquer en pleine terre seulement lorsque les plants auront atteint une certaine taille. Ils seront ainsi moins vulnérables aux attaques de limages et autres ravageurs, même s’il faudra rester vigilants.

Pour éviter la surproduction avec la récolte d’une douzaine de salade sur quelques jours, semer peu à la fois mais souvent est conseillé. Semer tous les quinze jours semble être un bon rythme pour une récolte étalée.



Une fois repiquées au potager, quelques conseils sont bon à savoir pour un développement harmonieux :

  • Les salades peuvent se planter en quinconce, afin de gagner de la place. Il est ainsi possible de faire pousser 20 % de salades en plus sur la même surface qu’une plantation en ligne.
  • Oser les associations : planter des radis entre les salades pour optimiser la place au potager car les radis seront cueillis bien avant que les salades aient grossi, surtout que les salades ont la propriété de faire fuir les altises, ces petites puces noires qui font des trous dans les feuilles des radis. Les salades peuvent aussi trouver leur place partout où il reste de la place, aux pieds des tomates par exemple.

Quelques conseils d’entretien

Pour de belles salades, un arrosage régulier en saison chaude est inévitable. En dehors de l’été, l’arrosage est bien moins important. Pensez à les couvrir lorsque le froid s’installe et devient vif. En cours de culture, il est possible de les arroser au purin d’orties dilué tous les quinze jours, ce qui leur apporte de l’azote qui est bon pour leur feuillage.

Si les limaces ou escargots attaquent, placer un peu de cendres autour fera un bon barrage, tandis que pour les pucerons, la pulvérisation d’eau savonneuse s’avère efficace.

Cultiver la salade hors sol, est-ce possible ?

Prenant peu de place, tout est possible avec la salade ! Il est donc tout à fait possible de faire pousser quelques salades sur une terrasse abritée, dans un grand pot ou une jardinière.

Planter des salades : tous nos conseils
Planter des salades : tous nos conseils

Quand récolter ses salades ?

La récolte de la salade n’a pas de règle spéciale, elle s’effectue en fonction des besoins lorsque la salade est bien formée. Attention, la laitue se conserve mal après récolte, contrairement à la chicorée qui se garde plusieurs jours sans problème.

Quand on récolte une salade, il est conseillé de couper le trognon au ras du sol et de laisser les racines dans la terre. C’est bon pour garder un sol vivant puisqu’en se décomposant, la racine va apporter de la matière organique et enrichir la terre, mais c’est aussi un bon moyen de profiter d’une seconde récolte ! En effet, avant de mourir complètement, la salade va faire repousser de petites feuilles, délicieuses à consommer.

Recette simple, rapide et végétarienne

Salade de chicorée gourmande

Pour ceux qui sont sensibles à l’amertume de la chicorée, incorporez aux feuilles de chicorée préalablement rincées et coupées en morceaux, des cerneaux de noix, des petits dés de pommes et de fromage type gruyère ou comté ainsi que des œufs. Voilà une savoureuse entrée complète pour les soirées automnales et hivernales !

Planter des salades : tous nos conseils
Planter des salades : tous nos conseils

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à consulter les articles suivants :

Clara

Née à Paris en 1984, Clara est revenue vivre en Savoie à l’âge de 10 ans, sa région familiale. Après des études de communication dans le « tourisme et sports de plein air », puis une année de stage dans une maison d’édition de magazines, Clara a pu se former aux métiers du journaliste. Spécialisée dans les secteurs du tourisme, de la montagne et des sports outdoor, elle devient rédactrice freelance en 2010. Passionnée de montagne et de nature, elle réalise l’un de ses rêves en s’installant dans un petit village de montagne où elle profite du calme, de la nature préservée et du rythme « ralenti », propice à la marche, à la méditation et au yoga, qu’elle pratique régulièrement. Sensible à la préservation de l’environnement, elle agit tous les jours pour minimiser son impact : recyclage, compostage, covoiturage, vélo, alimentation saine et locale, jardinage, consommation raisonnée… c’est pourquoi écrire pour Toutvert est un réel plaisir !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer