Animaux de compagnie

Le régime BARF, pour un retour d’une alimentation naturelle de votre animal domestique

Une nourriture adaptée pour votre animal de compagnie

Votre chat ou chien est un carnivore. D’origine sauvage, il a été domestiqué. Mais les croquettes font-elles vraiment partie de cette domestication ? Non, répondent les partisans de l’alimentation BARF. Découvrez les avantages et précautions à prendre avec ce retour à une alimentation plus naturelle.

Alimentation BARF : c’est quoi ?

BARF est l’acronyme de Biogically Appropriate Raw Food, “nourriture crue biologiquement appropriée” qui consiste à nourrir un animal domestique, chien, chat ou furet, avec une alimentation se rapprochant au mieux de celle d’un carnivore sauvage.

Prônée par le vétérinaire australien le Dr Billinghurst, l’alimentation BARF se veut en réaction à l’alimentation industrielle pour animaux domestiques. Elle se base sur le postulat que chiens et chats sont des carnivores qui ont besoin d’une alimentation naturelle, en l’occurrence proche de celle du loup.

A noter que le Whole Feeding est l’alimentation d’un animal domestique uniquement compose de proies sauvages entières.

Attention, l’alimentation BARF n’est pas la “ration ménagère”, celle-ci élaborée chez soi et incorporant des aliments tels que des légumes cuits, des pâtes ou du riz.

Croquettes industrielles et pathologies

L’être humain n’est pas le seul concerné par les méfaits induits d’une alimentation industrielle : glucides, graisses, excès d’apport calorifique à l’origine de surpoids, de diabète voire de cancers.

Les croquettes industrielles contiennent des glucides et céréales, que ne consomment pas les carnivores dans la nature et qui seraient à l’origine de maladies chez les animaux domestiques.

Dans la nature, les animaux carnivores ne consomment pas non plus d’aliments cuits. En revanche, un morceau de viande ou un os charnu leur créent une sensation de satiété que ne procure pas une gamelle de croquettes, à l’aspect de surcroît monotone au quotidien.

Alimentation BARF pour chien

La gamelle du chien : quelle viande pour le BARF ?

Concrètement aux croquettes, l’alimentation BARF s’équilibre sur plusieurs repas. Elle se compose :

  • de 40% d’os charnus (ailes et cous de volaille par exemple),
  • de 40% de viande crue (sans os),
  • de 10% d’abats ,
  • de 10% de légumes et de fruits crus variés
  • et d’huiles végétales (huile de colza) ou huiles de poisson.

La présence de légumes dans l’alimentation BARF est normale : dans la nature, un carnivore ingère y compris l’estomac de sa proie en entier, qui contient des végétaux digérés.



chien avec gamelle CARF vus de haut

La santé du chien

Contrairement aux croquettes, l’alimentation BARF permet de redevenir maître de ce que l’on met dans la gamelle de son chien, même si l’alimentation industrielle est bien sûr soumise à des normes strictes.

L’alimentation BARF rend au tube digestif de l’animal domestique sa fonction naturelle d’assimilation d’aliments carnés crus. Pour un chien, cette alimentation naturelle est source de meilleure digestion, d’hygiène bucco-dentaire et de prévention du tartre, de renforcement du système immunitaire qui retrouve sa fonction contre les bactéries tuées par la cuisson des aliments.

Le BARF, pas pour les chiots

Une alimentation BARF ne se prête pas tout à fait aux chiots aux besoins en minéraux importants, et pas non plus aux chiens âgés habitués aux croquettes, leurs systèmes digestif et immunitaires étant moins résistants.

chiot avec un os, BARF

Les parasites

L’alimentation BARF faite d’aliments crus est potentiellement source de parasites pathogènes, que tuent la cuisson des aliments. Ainsi de la salmonelle, pathogène la plus présente.

Ce risque bactérien zoonotique est à prendre en compte dans un environnement avec de jeunes enfants, des personnes âgées ou immunodéprimées.

Les os

Dans la gamelle du chien, l’os doit être un gros os charnu, entouré de viande crue. Certains os (de volailles) représentent un risque de lésions de la cavité buccale et de l’anus. De plus, des os en trop grande quantité peuvent être un apport trop important en calcium et phosphore, susceptibles d’engendrer des malformations chez les chiots, en particulier ceux de race. De la même manière, les abats de foie doivent être limités, en raison de leur richesse en vitamine A.

Le risque de déséquilibre alimentaire

Il n’est pas toujours facile d’équilibrer la gamelle de son chien. 70% des rations ménagères seraient source de carences, importantes au regard de l’insuffisance rénale, fragilité répandue chez les chiens.

La meilleure référence en matière d’alimentation BARF équilibrée est celle pourvue par les éleveurs et maîtres-chiens.

Alimentation BARF pour chat

L’alimentation industrielle pour chats existe depuis 1958, d’abord commercialisée en boîtes de conserve puis sous forme de nourriture sèche. Auparavant, les chats se nourrissaient quand même, le format d’une souris moyenne représentant le repas idéal.

La viande crue est un bon apport nutritionnel pour un chat, à la condition de ne pas la limiter aux bons petits morceaux de choix. En effet, à l’état sauvage, un chat ne se nourrit pas seulement de la chair musculaire de ses proies, mais aussi de ses entrailles, son cœur, son foie et ses poumons, et d’une partie de ses os et poils, sources de calcium et de fibres.

Aujourd’hui, le chat a conservé son instinct de chasseur aux dépens des souris et petits oiseaux. Mais il s’agit d’un jeu. Pour une alimentation BARF équilibrée, la variété des morceaux et viande et l’ajout de fruits et légumes, de levure de bière et d’huile de germe de blé équilibreront ce régime alimentaire.

BARF : chat rongeant un os

Alimentation BARF, quelle transition ?

Si vous choisissez de d’abandonner les croquettes au profit d’une alimentation BARF pour votre chat ou chien, ne mélangez jamais les deux régimes alimentaires. En effet, pour être digérée, la viande crue a besoin d’un taux d’acide gastrique (avec un pH de 1) bien supérieur à celui nécessaire aux croquettes (pH de 7). Le mange des deux , au cours d’un repas, ou même en alternance d’un repas à l’autre, est fortement susceptible d’occasionner des troubles digestifs à votre animal.

Idéalement, faites jeûner votre animal de compagnie pendant 24 heures, le temps que son système digestif ait bien éliminé son repas de la veille, et entamer une alimentation BARF.

Comment préparer le BARF ?

Pour nourrir votre animal domestique, vous n’allez pas faire la queue tous les jours chez le boucher : prévoyez une place dans le congélateur, et respectez la chaîne du froid, au regard du risque bactérien. Lavez également les légumes.

Lorsque vous préparez sa pitance, observez les règles d’hygiène de base, autant pour lui que pour vous, en portant des gants.

De même, pour nettoyer la caisse de votre chat, soyez soigneux.

Où trouver de la nourriture BARF ?

Des boutiques spécialisées dans ce genre de nourriture pour animaux de compagnie proposent des repas tout faits.

Notre avis : demandez conseil à votre vétérinaire pour savoir si c’est adapté à votre animal et le cas échéant quelle composition vous conseille t-il.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page