La pubalgie, la hantise des sportifs

Une douleur invalidante

By Pascale

Pubalgie : homme sportif se tenant l'aine

C’est la blessure susceptible de vous compromettre une carrière de footballeur. Même si vous n’êtes pas sportif de haut-niveau, apprenez à connaître la pubalgie, afin de ne pas gâcher vos loisirs.

Pubalgie : définition

C’est une douleur de la région pubienne ou inguino-pelvienne, le pubis étant l’os de la partie avant du bas du bassin en forme de deux arcs symétriques, reliés par une articulation cartilagineuse très peu mobile, la symphyse pubienne.

Par extension, le pubis désigne la zone correspondant à cette partie osseuse, entre le bas ventre et les organes génitaux. La région inguinale est à la jonction entre l’abdomen et la cuisse, autrement-dit l’aine.

Les trois grands types de pubalgies

On distingue quatre grands types de pubalgies, selon la zone où se situent les lésions qui en sont à l’origine :

La pubalgie des adducteurs

Elle touche les insertions des muscles de la partie interne de cuisse sur le pubis.

La pubalgie pariéto-abdominale

C’est une faiblesse de la paroi abdominale. Dans ce deuxième cas, c’est le “fascia transversalis”, le feuillet fibreux qui sert d’amortisseur aux muscles de la cuisse et de l’abdomen, qui est en cause.

L’ostéo-arthropathie pubienne

Il peut encore s’agir d’une pathologie du canal inguinal ou d’une atteinte osseuse de la symphyse pubienne.

Pubalgie : schéma os du bassin, publis douloureux
Zone pubienne douloureuse

Une instabilité du bassin

Dans la très grande majorité des cas, elle est due à une instabilité du bassin, elle-même créée par à un déséquilibre anatomique. Celui-ci est à l’origine du déséquilibre musculaire entre la sangle abdominale et les muscles adducteurs.

Parmi les principaux déséquilibres anatomiques, une antéversion du bassin (les hanches basculées vers l’avant), la musculature des adducteurs développée mais raccourcie aux dépens des abdominaux, ou encore une exagération de la courbure des lombaires.

Surtout les sportifs

Alors que cette zone du corps est quasiment immobile chez le sédentaire, elle est sollicitée chez le sportif, d’où le fait que cette instabilité du bassin et le déséquilibre musculaire qui lui est lié, se révèlent dans le cadre de la pratique sportive.

C’est tout particulièrement le cas des disciplines sportives nécessitant des changements d’appuis. D’abord révélée par l’escrime, elle touche surtout les footballeurs, les rugbymen, les pratiquants de l’athlétisme et du tennis.

Chez les escrimeurs, cette maladie est due au mouvement répété de fente avant pour atteindre son adversaire. Chez les footballeurs, elle est due à la frappe du ballon et aux courses, au point d’être la blessure “hantise” des footballeurs de haut-niveau.

Ainsi, en 2019, Presnel Kimpembe, défenseur central au Paris Saint-Germain, a eu une fin de saison délicate, pour cause de pubalgie. Marco Verratti, milieu de terrain du P S-G, a joué de malchance : il a cumulé une pubalgie aux tendons des adducteurs et une hernie inguinale.

Pubalgie chez les femmes, la grossesse

En vue de l’accouchement, le bassin s’élargit et le placenta sécrète une hormone, la relaxine, qui assouplit la symphyse pubienne. Habituellement immobile, celle-ci peut devenir douloureuse.

De même, le changement de posture avec le bassin en avant, peut être à l’origine d’une pubalgie. Généralement, cette maladie liée à la grossesse apparaît à partir du sixième mois.

Répandue, elle n’en n’est pas moins un motif de consultation.

Quels sont les symptômes d’une pubalgie ?

Due à des micro-lésions, elle s’installe progressivement avec des douleurs au niveau du pubis et/ou de l’aine, jusqu’à éventuellement irradier la face interne de la cuisse. Après une phase inflammatoire pendant l’effort, la douleur est ressentie à chaque fois que l’on marche.

Quelle est la douleur d’une pubalgie ?

Faute de soin, un nouvel effort sur la pubalgie crée alors une sensation de déchirure musculaire.

Traitement : comment guérir d’une pubalgie ?

La pubalgie est désormais bien connue, elle se soigne parfaitement à la condition de respecter le facteur temps. Elle requiert, en tous les cas, une prise en charge médicale permettant de diagnostiquer son origine exacte et son traitement correspondant, un rééquilibrage musculaire ou un renforcement de la paroi abdominale.

Des antalgiques contre la douleur, une période de repos de quatre à six mois et de la kinésithérapie en sont le traitement conventionnel.

Chez le sportif de haut-niveau, l’arrêt de l’entraînement pendant une aussi longue période est un vrai dilemme, car il oblige à interrompre sa carrière. L’aggravation de la blessure peut conduire à la table d’opération, néanmoins dans 15% des cas seulement.

soigner une pubalgie avec des séances de kiné - cébinet édical avec squelette et kiné
Des séances de kiné pour soigner une pubalgie

La position pour dormir

Trop tard, vous avec une pubalgie. Pour dormir, couchez vous sur le côté et mettez la hanche et le genou gauche en flexion, le membre inférieur opposé en extension. Le genou en très légère flexion.

Comment l’éviter ?

Le sportif de haut-niveau pratique toujours d’autres sports pour s’entretenir physiquement et compenser les déséquilibres occasionnés par les gestes répétitifs de sa discipline. Ainsi, les footballeurs font-ils de la natation, propre à muscler les abdominaux quand le ballon rond développe les ischio-jambiers.

Si vous êtes sportif du dimanche, certaines règles valent aussi : bien s’hydrater, le pubis étant une zone tendineuse qui a besoin d’eau. Et bien sûr, toujours s’échauffer avant de s’adonner à son sport favori.

Enfin, l’équipement sportif est important : de bonnes chaussures, des crampons adaptés à la teneur du sol pour les footballeurs, un ballon pas trop lourd pour les amateurs.

Bien dans votre corps: Soulagez vos douleurs par le mouvement
Prix mis à jour le 29-05-2024 à 8:44 PM.

Laisser un commentaire