La vitamine A, la vitamine de la vue

Mange tes carottes, tu auras les yeux bleus ! Plutôt pour y voir clair. Et être en bonne santé. Ce n’est pas un hasard si la vitamine A est surnommée la vitamine de la vue.


Qu’est-ce que la vitamine A ?

La vitamine A, le rétinol de la vue

La rétine est composée de cellules en forme de cônes (vision diurne) et de bâtonnets (vision nocturne) qui transforment la lumière en influx nerveux : notre cerveau interprète alors ces influx nerveux en images. Or, la vitamine A sert de « photopile » (transformation de l’énergie lumineuse en énergie électrique) aux cellules nerveuses de l’œil.

Vitamine A : pourquoi est-elle essentielle ?
Vitamine A : pourquoi est-elle essentielle ?

Un rôle essentiel

Acuité visuelle, mais aussi bonne irrigation de l’œil : la vitamine A est essentielle contre la sécheresse oculaire, cette dernière favorisant la cataracte et la dégénérescence oculaire liée à l’âge.




C’est d’ailleurs dans la rétine, que le rétinol a pour la première fois été isolé, d’où cet autre nom attribué à la vitamine A.

Notre système immunitaire et notre peau

La vitamine A est aussi très utile à notre système immunitaire : elle entre dans sa régulation. Mais elle entre également dans le renouvellement cellulaire, soit dans la bonne santé des muqueuses (dont les voies respiratoires et urinaires) première barrière de l’organisme contre les virus et bactéries.

Renouvellement cellulaire et donc également la bonne santé de notre peau, en particulier de son élasticité, désagréable signe de l’âge. Un peu vantées comme la coqueluche anti-âge, les crèmes à base de rétinol ont fait beaucoup de progrès, même si des précautions restent à prendre, au regard de leur qualité et de la sensibilité de votre derme.

La vitamine A durant la grossesse

L’embryon, attention à l’excès !



La vitamine A joue un rôle important dans la constitution des organes du fœtus. Néanmoins, un excès de vitamine A risque de provoquer des malformations du fœtus.

Pendant la grossesse, il est donc conseiller de privilégier les bêtas-carotènes à la vitamine A, de s’abstenir de crèmes pour la peau et a fortiori de compléments alimentaires, à tout le moins sans avis médical.

Vitamine A : pourquoi est-elle essentielle ?
Vitamine A : pourquoi est-elle essentielle ?

Dans quels aliments trouver de la vitamine A ?

La vitamine A, à l’état de rétinol dans l’alimentation animale

C’est l’alimentation d’origine animale, qui fournit du rétinol « prêt à l’emploi » pour l’organisme : le foie de morue, de thon, de flétan, mais aussi de dinde et de volaille, sont de grands pourvoyeurs de vitamine A.

Dans les végétaux aussi

Les végétaux fournissent, pour leur part, de la bêta-carotène, soit de la provitamine métabolisée par l’organisme en rétinol : carottes, abricots, mangues, légumes verts foncés, persil, etc.

En moyenne, l’apport est de un pour six : le foie de volaille est six fois plus riche en rétinol que son équivalent en poids, de carottes ou légumes verts, et ce d’autant que notre organisme ne transforme jamais toute la provitamine A contenue dans les végétaux.




A titre de comparaison, 100 grammes de foie contiennent 20 mg de rétinol, pour 0,7 mg pour le beurre et 0,2 mg pour 100 grammes de carottes.

Des besoins quotidiens à pourvoir par l’alimentation

L’apport quotidien nécessaire est de 1 mg pour un homme et de 0, 8mg pour une femme. Mais un sportif aura un besoin légèrement accru (1, 2 mg) de même que la femme enceinte (1,2 mg) puis allaitante (1,4 mg). Le besoin nourrisson est de 0,3 mg.

Une alimentation équilibrée est le meilleur moyen de ne pas être carencé. Toute supplémentation en vitamine A est d’autant plus du ressort médical, qu’elle correspond au soin de pathologies précises, y compris de cancers.

La rédaction de Tourvert.fr vous recommande ces autres articles :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *