Bien-être et santé

Comment se défaire des oxyures de façon simple et naturelle

Pas de quoi s’affoler, ce n’est pas grave : mais très inconfortable. Comment de façon simple et naturelle, se défaire des oxyures ?

On appelle cela « avoir des vers ». Les oxyures – Enterobius vermicularis – sont ces petits vers en forme de filament blanc de la famille des ascarides, qui élisent domicile dans l’intestin de l’être humain : uniquement chez lui, merci à lui !

Oxyures : à quoi ressemble ces squatteurs ?

De dimension de 4 à 9 millimètres, soit du simple au double selon qu’il est femelle ou mâle, les œufs de celles-ci éclosent dans l’estomac, pour parasiter l’ensemble du tube digestif – intestin grêle et gros intestin, rectum, anus – le temps de leur durée de vie d’environ trois semaines.

Sans gravité, les oxyures sont très contagieux et inconfortables. La femelle ne se prive pas de pondre 10 000 œufs sur le pourtour de l’anus. De quoi démanger !

De surcroît, les oxyures sont lâches : ils squattent de préférence le tube digestif du jeune enfant, de la personne âgée, ou celui d’une personne en séjour hospitalier long, type psychiatrique. Résultats : inconfort, fatigue, irritabilité.

Chez le jeune enfant, les symptômes en sont une nervosité accrue, le sommeil perturbé, des angoisses, des cernes, une toux sèche nocturne, pourtant accompagnée de la goutte au nez…et les fameuses démangeaisons, mais pas toujours !

Comment se défaire des oxyures de façon simple et naturelle
Comment se défaire des oxyures de façon simple et naturelle

De l’hygiène, encore de l’hygiène, toujours de l’hygiène

O les mains ! La meilleure prophylaxie pour contrer l’intrus, est l’hygiène. Se couper les ongles court, se les limer et brosser. Et se laver les mains à l’eau chaude et au savon de façon répétée : en en faisant faire autant aux enfants.

Nettoyez aussi plus qu’à l’accoutumé, tous les espaces synonymes de contamination, du plan de travail de la cuisine au siège des toilettes. Un bain ? Non, surtout pas : une douche. Quant aux draps et serviettes, lavez-les fréquemment à température élevée, et évitez la séquence « humidité » du séchage.

Lavez aussi les jouets à l’eau chaude et au savon. Et rincez les brosses à dents à l’eau chaude, avant de les utiliser.

Mais comment se nettoyer de l’intérieur ?

Nos grand-mères recouraient à des vermifuges. Faites une cure de « probiotiques » – yaourts ou compléments alimentaires – qui stimulent les bactéries saines : les oxyures ne les aiment pas du tout !

Ils raffolent du sucre ? Évitez d’en manger. Ils ont horreur de l’acidité : buvez chaque jour, un verre de jus de cidre de pomme dilué dans une quantité identique d’eau. Ajoutez de l’ail à vos plats, il n’aime pas non plus.

Encore une petite astuce ? Même si cela vous démange, ne vous grattez pas.

La rédaction de Toutvert vous conseille également :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer