Santé au naturel

Soulager la maladie de Crohn de façon naturelle

Comment traiter cette inflammation chronique avec les plantes et l'alimentation

La maladie de Crohn est una inflammatoire chronique de l’intestin, qui évolue par poussées. La science ignore à ce jour la cause de cette maladie et ne dispose pas de remède. La chirurgie en urgence et le recours aux anti-inflammatoires apportent un soulagement provisoire, mais nullement de guérison. Cependant, il existe quelques méthodes naturelles pour la soulager, voici nos conseils.

Quels sont les symptômes de la maladie de Crohn

Cette maladie touche plus particulièrement la fin de l’intestin grêle. Pour cela, elle se traduit par des douleurs dans la partie basse du ventre située à droite. Mais elle peut arriver aussi à toucher le côlon et l’anus.

Les symptômes en général sont au niveau digestif au extra-digestif, dont la fatigue est la plus fréquemment rencontrée :

  • perte d’appétit
  • perte de poids
  • diarrhée
  • écoulements de sang par l’anus
  • douleurs abdominales

Mais l’inflammation peut ainsi toucher d’autres parties du corps comme le jambes et le visage, et provoquer par exemple des :

  • aphtes buccaux
  • rhumatismes articulaires
  • érythèmes
  • inflammations oculaires

Est-ce que la maladie de Crohn est grave

 

Peut-on mourir de la maladie de Crohn ?

 

Maladie de Crohn : espérance de vie

 

Qu’est-ce qui provoque la maladie de Crohn

 

Comment débute la maladie de Crohn

 



Maladie de Crohn : traitements

A ce stade, et à l’instar des autres maladies inflammatoires dues au dérèglement du système immunitaire, le champs des méthodes naturelles est à considérer pour soulager la maladie.

En premier lieu, notre système digestif abrite des milliards de bactéries, dont certaines sont probiotiques – bonnes pour la santé – et d’autres pathogènes. Autant encourager les premières !

Les personnes souffrant de la maladie étant souvent carencées en fer. Il est indiqué de recourir à des compléments alimentaires, en l’occurrence avec avis médical.

Maladie de Crohn : l’alimentation

Ainsi, une fois le tabac évidemment banni, l’alimentation joue un rôle, en l’occurrence, crucial : il faut éliminer le sucre dont raffolent les bactéries pathogènes, et privilégier les aliments anti-inflammatoires.

Des poissons bleus & des fruits et légumes de couleur

Par chance, la liste en est longue et variée : à commencer par les omégas 3, dont il est scientifiquement prouvé qu’ils apportent un réel soulagement aux personnes souffrant de la maladie de Crohn.

Les poissons bleus en sont riches – la sardine, le maquereau, le hareng – et sont bon marché.

Les autres aliments anti-inflammatoires sont évidemment les fruits et légumes, au premier chef la myrtille, mais de façon générale tous les fruits et légumes dits « de couleur ».

Et, là encore, la gamme est variée, du rouge des tomates au vert chlorophylle des épinards ou laitues en passant par le jaune des poivrons ou courges, sans oublier le bleu du raisin, de l’aubergine et de la prune, ou encore l’orange de l’abricot et de la pêche : liste non exhaustive !

Soulager la maladie de Crohn avec des plantes

Fruits et légumes, yaourts, certaines épices – le curcuma bien sûr – mais aussi les plantes.

Si la phytothérapie n’a pas encore livré tous ses secrets, la camomille allemande est de longue date connue pour être un puissant anti-inflammatoire. À ne pas confondre avec la camomille romaine, elle est une petite plante aux pétales blancs et au cœur jaune et à l’arôme amer prononcé, et l’une des plus utilisées en phytothérapie

Les espagnols ont bien compris son effet bénéfique sur le système digestif, qui en ont fait leur boisson nationale, la Manzanilla, proposée à la fin du repas au lieu de notre café.

Tout aussi sérieuses sont la poudre d’absinthe (elle diminue les facteurs d’inflammation TNF, Alpha), de même que l’encens qui, avant l’odeur familière que nous connaissons, est une résine aussi efficace que le traitement conventionnel, contre la maladie de maladie de Crohn.

Mais retenons que la nature est riche d’anti-inflammatoires – ajoutons le pin, le basilic, l’eucalyptus – mais le trio omégas 3 + camomille allemande + encens est à privilégier.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page