Maison & Jardin

La rouille rendent vos plantes malades

La rouille est une maladie qui peut toucher toutes sortes de plantes. Mais qu’est-ce que cette maladie exactement ? Comment la détecter ? Comment prévenir son apparition et comment s’en débarrasser de façon naturelle ? Découvrez les réponses à toutes ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que la rouille ?

La rouille est un terme générique qui permet de désigner plusieurs maladies fongiques, également dénommées maladies cryptogamiques. Il s’agit de maladies causées par un ou plusieurs champignons microscopiques qui contaminent les végétaux.

Le saviez-vous ? La fumagine et le mildiou sont également des maladies cryptogamiques.

De nombreuses plantes peuvent être touchées par la rouille : les fleurs, les fruitiers, les légumes, les arbres, les arbustes, les plantes d’intérieur… Mais les rosiers sont une cible particulièrement appréciée des champignons. Parmi les autres végétaux susceptibles d’attraper facilement la maladie, on trouve la menthe, le poireau, le groseillier, la pomme de terre, les conifères, la jacinthe, etc.

La rouille se propage du printemps à l’automne. Son développement est notamment favorisé par la chaleur et l’humidité.

Si la rouille provoque un affaiblissement végétal et une dégradation de l’esthétique des plantes, elle ne met pas pour autant en danger la survie des végétaux.

Tous nos conseils pour lutter contre la rouille au jardin
Tous nos conseils pour lutter contre la rouille au jardin

Comment savoir si la rouille a envahi votre jardin ?

Cette maladie est facilement repérable car des auréoles de couleur jaune/ orange/ rouge se dessinent sur la face supérieure des feuilles. Quant aux parties inférieures des feuilles, elles sont recouvertes de petites pustules poudreuses. La couleur de ces dernières passe par toutes les teintes entre le brun et l’orange. Lorsqu’elles éclatent, les spores des champignons envahissent les plantes avoisinantes.

Enfin, les feuilles contaminées par cette maladie ne peuvent plus assurer de façon correcte la photosynthèse. Elles finissent par tomber et la plante ainsi affaiblie subit diverses dégradations :

  • baisse du rendement des plantes produisant des fruits ou des légumes
  • les fleurs sont moins nombreuses et plus petites
  • ralentissement du développement des plantes

Comment prévenir l’apparition de la rouille ?

La maladie se développe surtout à cause de la pluie/de l’humidité et de la chaleur. Si vous habitez dans ce genre de climat, il faudra opter pour des plantes résistantes.



Une attention particulière devra être apportée aux plantes qui poussent dans une serre. De plus, il faudra éviter un arrosage trop intensif durant l’été.

Tous nos conseils pour lutter contre la rouille au jardin
Tous nos conseils pour lutter contre la rouille au jardin

Les végétaux trop touffus ou trop près les uns des autres favorisent également la propagation de la maladie car elle se transmet facilement par contact direct.

Enfin, il faudra prendre garde aux associations de cultures. En effet, lorsque l’hiver vient les champignons survivent sur certains végétaux. Lorsque reviennent les beaux jours, les champignons reprennent leur développement et contaminent des nouveaux végétaux. Il ne faudra par exemple pas planter à proximité le genévrier et le poirier.

Comment traiter la rouille naturellement ?

Dès que les premiers symptômes apparaissent, il est nécessaire de couper les feuilles atteintes par la maladie. Si possible, brûlez-les afin que les champignons ne se propagent pas ailleurs.

Si vous vous servez d’outils de jardinage, nettoyez-les et désinfectez-les bien après usage.

Il est bon de savoir que la rouille peut disparaître d’elle-même si les conditions favorables à son développement ne sont plus réunies (par exemple : mois d’humidité, davantage d’aération).

Si la maladie continue à se propager, quelques solutions s’offrent à vous :

  • pulvérisation d’une décoction de purin de prêle, d’ortie ou d’ail/oignon
  • utilisation d’un mélange à base d’huiles essentielles
  • application d’un traitement antifongique biologique (souvent à base de soufre ou de cuivre) par temps sec

Cet article vous a intéressé ?

La rédaction de Toutvert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer