Découvrez les secrets du terreau

Tout bon jardinier a utilisé à un moment ou à un autre du terreau. Mais qu’est-ce que le terreau ? De quoi est-il composé ? Quels sont les différents types ? Comment l’utilise-t-on ? Et quel est son prix ? Découvrez les réponses à ces questions dans cet article !



Définition : qu’est-ce-que le terreau ?

C’est un support de culture ou substrat. Il s’agit d’une terre riche en matières organiques qui permet un meilleur épanouissement des plantes. Il n’existe pas à proprement parlé de terreau « universel » car toutes les plantes ont des besoins spécifiques.

Voici une liste non exhaustive des composants que l’on peut retrouver dans les terreaux, à différents dosages. Il est aussi possible de faire des apports ciblés de ces différentes matières :

Tourbes blonde, brune ou noire

C’est une matière organique fossile formée de débris végétaux. La composition des tourbes et leurs caractéristiques dépendent de la végétation dans laquelle elles se développent (climat, propriétés de l’eau, etc.).




Terreau : choisissez le bon !
Terreau : choisissez le bon !

Les tourbes sont essentiellement composées d’eau et de matières organiques mal décomposées. Plus elles sont sombres, plus elles sont vieilles. On estime que 100 ans sont nécessaires pour produire cinq centimètres de tourbe. Les tourbes ont plusieurs caractéristiques :

  • meilleur enracinement des plantes,
  • facilitent leur développement,
  • améliorent les qualités nutritives des sols,
  • favorisent la perméabilité de la terre,
  • ameublissent les sols argileux.

Hortifibre

C’est de la fibre de bois fabriquée à partir de plaquettes de résineux provenant de forêts gérées durablement. Il permet l’aération de la terre et favorise le drainage pour un meilleur développement du système racinaire.

Terre noire de Brière

C’est de la matière organique issue des travaux d’entretien du parc naturel de Brière. Cette terre noire est récoltée sous forme de vase. Elle présente des caractéristiques nutritives très intéressantes pour les plantes.



Traditionnellement, ce sont les tourbes qui sont les plus utilisées dans la composition des terreaux. Mais cette tendance change. En effet, contrairement aux tourbes qui sont des matières premières non renouvelables et dont l’extraction et très réglementée, l’Hortifibre et la terre noire de Brière sont renouvelables et donc plus respectueuses de l’environnement.

Fumier décomposé

Il permet notamment d’améliorer la fertilité des sols, particulièrement celui de cheval.

Engrais minéral de base

Ce fertilisant favorise le développement du système racinaire des plantes durant les premières semaines qui suivent la plantation. Contrairement au terreau qui peut tout à fait s’utiliser tel quel, les engrais doivent être mélangés avec de la terre.

Terre argileuse

Elle permet de mieux retenir l’eau et améliore le stockage des éléments nutritifs.

Les différents types de terreau

Vous l’avez déjà sans doute remarqué, il existe un certain nombre de terreaux : terreau « universel », celui horticole, celui de feuilles, pour semis et rempotage, pour rhododendrons, etc.

Vous devez donc être très vigilant quand vous choisissez le vôtre afin d’apporter les meilleurs soins à vos plantes.




Comment utilise-t-on du terreau ?

Si vous utilisez du terreau en jardinières ou en pots, utilisez-le tel quel. Vous pouvez faire de même pour les cultures en pleine terre. Cela dit, il n’est pas rare de faire 50% terre et 50% terreau.

Pour un beau gazon, vous pouvez en répandre une couche sur votre sol de 0,5 à 1 cm d’épaisseur. Cette technique est appelée « terreautage ». En peu de temps, votre pelouse sera plus verte et plus dense !

Terreau : choisissez le bon !
Terreau : choisissez le bon !

Combien ça coûte ?

En ce qui concerne son prix, là encore il y a beaucoup de choix !

Un sac de terreau « universel » de 40 litres premier prix pourra vous revenir à 2,50€ (soit 0,06€/litre) alors que 5 litres de terreau pour rempotage de marque pourra vous coûter 4,90€ (soit 0,98€/litre).

De même, un sac pour gazon de 50 litres d’une certaine marque pourra vous valoir 7,50€ (soit 0,15€/litre) alors que 6 litres pour bonsaïs vous coûteraient 7,15€ (soit 1,19€/litre).

Tout dépend donc de la quantité, sa composition et sa qualité !

Vous avez la main verte ?

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille ces articles :

Le géranium ou la star incontestable des balcons
Sites de partage de jardin potager : prêter son jardin, partager ses récoltes !
Hôtel à insectes : une maison pour vos petits auxiliaires au jardin
La permaculture, une agriculture durable qui s’inspire de la nature
Jardin potager : 10 remèdes naturels pour vos fruits et légumes préférées
Potager : comment produire soi-même ses graines !



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *