L’efficacité énergétique : explications, logos, labels et conseils

By Julie Pilat

L'efficacité énergétique : explications, logos, labels et conseils

Vous avez déjà tous entendu parler de l’efficacité énergétique ? Mais connaissez-vous réellement sa signification ? Pour vous éclairer, voici un article complet : signification, labels, logos et quelques conseils pour bien consommer.

Efficacité énergétique : qu’est-ce que c’est ? 

L’efficacité énergétique ou efficience énergétique est le rapport entre l’énergie délivrée par un système et celle consommée pour le faire marcher. La hausse de l’efficacité énergétique permet de réduire la consommation d’énergie et donc les coûts économiques et écologiques liés à la production et consommation d’énergie.

Efficacité énergétique pour les appareils ménagers

Il y a quelques années, les consommateurs n’avaient aucune idée quant à la quantité d’énergie consommée par le produit qu’ils souhaitaient acheter. Afin de les guider et les éclairer, une étiquette énergétique est désormais apposée sur tous les produits. Sur cette dernière, l’efficacité énergétique est classée de A à G. Certains produits appartiennent même à la catégorie A+, A++ et A+++.

Sur l’étiquette énergétique, d’autres informations sont également visibles : la marque ou le nom du fournisseur, la référence du modèle et la consommation d’énergie exprimée en kWH pour 1000 heures.

L'efficacité énergétique des appareils électroménagers
L’efficacité énergétique des appareils électroménagers

Efficacité énergétique pour les bâtiments

En France l’« amélioration de la performance énergétique des bâtiments » fait partie d’un chapitre de la Loi Grenelle II.

Comme pour les appareils ménagers, une classification énergétique des bâtiments a été mise en place. Cette dernière s’intitule le diagnostic de performance énergétique (DPE) et est obligatoire pour l’ensemble des bâtiments vendus et loués.

Pour les bâtiments tertiaires dont le diagnostic a révélé qu’ils devaient réaliser des travaux pour améliorer leur performance énergétique, doivent réaliser ces modifications dans les 8 ans.

Depuis 2008, une étude de faisabilité énergétique est de son côté obligatoire avant de demander le permis de construire pour tous les bâtiments de plus de 1000 m².

Les logos et labels propres à l’efficacité énergétique

Le Label européen d’efficacité énergétique est imposé par l’Union Européenne depuis 2010.

Bon à savoir : ce label est visible sur tous les produits (climatisations, fours, aspirateurs, réfrigérateurs, ampoules…) et ces diverses catégories de produits sont associées à un label d’efficacité énergétique et à la loi associée.

Ce label européen apporte aux consommateurs des informations quant à la consommation d’énergie du produit en vue. Pour ce label écologique, il n’y a pas de critères minimums, mais il apporte des renseignements quant à la consommation d’électricité et d’eau du produit. Classé par des lettres allant de A à G, ce label doit être accolé sur tous les appareils pour permettre aux futurs acheteurs de comparer les performances écologiques des différents produits.

Pour informer les consommateurs sur les produits ou services les plus écologiques de leur secteur, un programme label écologique a aussi été inventé. Ce dernier est reconnaissable grâce à un logo en forme de fleur.

Comment bien consommer pour réduire sa facture énergétique ? 

S’équiper avec des appareils électriques performants est très important, mais avoir les bons gestes pour les utiliser l’est aussi.

En adoptant les réflexes cités ci-dessous, vous pourrez réaliser des économies non négligeables :

  • Dégivrez votre frigo : un appareil givré consomme beaucoup plus d’électricité.
  • Installez votre frigo au bon endroit : il est important de laisser de l’espace entre l’appareil et le mur pour que l’air circule correctement.
  • Pour le lave-vaisselle, faites le tourner uniquement lorsqu’il est plein.
  • Pour la douche, optez pour un système stop douche. Ceci vous permettra de couper l’eau lorsque vous ne vous rincez pas et donc d’économiser de l’argent. Une douchette est également très pratique et intéressante pour faire des économies.
  • Du côté des lavabos, des mitigeurs thermostatiques sont idéaux pour faire baisser sa consommation d’eau. Les mousseurs hydroéconomes permettent quant à eux de réduire le débit d’eau. De plus, ces équipements ne sont pas très chers à l’achat ; ils sont donc vite rentabilisés.
  • Pour votre chasse-d’eau, pensez à celle à double commande.
  • En ce qui concerne votre sèche-linge, ne le faites pas tourner lorsqu’il est plein et essayez d’essorer un peu votre linge avant de le mettre dans votre sèche-linge.
  • Pour le lave-linge, faites-le tourner lorsqu’il est plein et utilisez l’option « Eco ».
  • Du côté de l’éclairage, la lumière naturelle est la plus économe ! Sinon, choisissez la bonne intensité pour vos ampoules : 15 à 20 watts pour les pièces à vivre et 10 à 15 watts pour les autres.
  • Débranchez un maximum d’appareils ménagers.
Efficacité énergétique : les réflexes pour réaliser des économies d'énergie
Efficacité énergétique : les réflexes pour réaliser des économies d’énergie

Aussi, si vous envisagez d’acheter un appareil ménager, choisissez-en un classé A+++, A++, A+ ou A. Ce sont les plus économes !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

1 réflexion au sujet de « L’efficacité énergétique : explications, logos, labels et conseils »

  1. Il faut malheureusement constater que la plupart des gens sont embourbés dans l’hyper consommation et notamment le Low Cost.
    Cela les rend (volontairement) aveugles et ils préfèrent s’accrocher (désespérément) sur le roc de leur plaisirs faciles et immédiats ; c’est infantile mais c’est la triste (désespérante) réalité !

    L’histoire des hommes a perpétuellement montré que faire un travail sur soi, se remettre en question, se conscientiser et surtout agir efficacement au quotidien ne sera que le lot d’une minorité…

    A la manière du colibri (‘cf. “la légende du Colibri”), chacun a le devoir moral de faire tout ce qu’il peut pour freiner autant que possible les effets du réchauffement climatique

    La collapsologie est une école de la responsabilité (Yves Cochet)

    « Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements »
    « Être catastrophiste, ce n’est ni être pessimiste, ni optimiste, c’est être lucide »
    (Pablo Servigne et Raphaël Stevens, auteurs de “Comment tout peut s’effondrer”)

    En ce qui me concerne et pour ne pas passer pour un donneur de leçons, mon site géographique « Autarcie » a atteint depuis 7 ans bientôt le statut effectif Bepos (bâti à énergie positive : eau, électricité, chauffage, et tout récemment mobilité) et il vient d’être retenu par l’ASBL APERE (Association Belge pour la Promotion des Energies Renouvelables » et subsidiée par les pouvoirs publics) « comme une initiative porteuse d’avenir et créatrice d’énergie durable » dans le cadre de leur « campagne d’éducation permanente Demain, c’est aujourd’hui ».

    Répondre

Laisser un commentaire