Techno

Le premier lave-linge à manivelle qui coûte à peine plus de 3€

Choisir un objet respectueux de l’environnement est aujourd’hui chose aisée, au vu du vaste choix. Quel que soit le secteur d’activité, ces objets écologiques semblent se multiplier chaque jour un peu plus. Cependant, ils s’adressent à une population aisée, capable de dépenser plus pour du superflu, se sentant concernée par les thèmes relatifs à l’environnement.

Il existe cependant des millions de personnes bien pauvres qui gagneraient  en qualité de vie si seulement ils pouvaient se permettre d’acquérir certains de ces précieux objets. Il suffit de penser au purificateur d’eau ou au frigidaire solaire portable, utilisable même lorsque l’électricité fonctionne mal, voire pas du tout.

Ces inventions ont une valeur sociale. Il en va ainsi de UpStream, un lave-linge manuel, qui vise justement un public aux moyens limités, alliant respect de l’environnement et responsabilité sociale. UpStream est un prototype de lave-linge à manivelle, entièrement réalisé avec des matériaux recyclables et réutilisables.

La machine écolo n’est pas encore commercialisée. Il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype conçu et réalisé par Aaron Stathum et Eliot Coven, deux jeunes étudiants en dessin industriel à l’Université de Philadelphie.

Produit à partir d’éléments simples, un seau, un câble en fibre de plastique et une couverture en néoprène, UpStream est totalement manuel et ne demande qu’un apport minime en eau. La corde, reliée au pied de celui qui l’utilise, permet de faire tourner l’appareil jusqu’à obtenir la vitesse d’une centrifugeuse.

Les matériaux sont tous réutilisables et facilement assemblables, précisent les deux inventeurs. Le lave-linge écolo ne requiert en outre aucun apport en électricité pour fonctionner.

Idéal pour tous ceux n’ayant accès ni à l’électricité ni à l’eau, son prix, environ 3€, le rend d’autant plus attractif, et devrait favoriser sa vaste diffusion.

Anne-Sophie

Anne-Sophie est une traductrice et une rédactrice efficace et professionnelle. Elle a traduit plusieurs articles de toutvert.fr quand il est né et aidé beaucoup à créer le site.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer