Efficacité énergétique : comment optimiser votre chauffage domestique

En hiver, chauffer sa maison a un coût. On estime qu’il représente en moyenne 50% de la consommation annuelle d’énergie. Déperdition de chaleur, mauvais usage des installations de chauffage, achat d’installations inappropriées, sont les principales causes. Toutefois, avec quelques précautions et des choix judicieux, vous pouvez réduire de moitié ce coût. Explications :


1. Renforcer l’isolation de votre maison

Pour mieux optimiser la chaleur dégagée par les installations que nous utilisons, il est essentiel d’être attentifs en commençant par notre environnement familial. Il est important, par exemple, de baisser les volets roulants ou fermer les volets après le coucher du soleil. Si vous ne l’avez pas encore fait, remplacez les fenêtres, les cadres des portes avec des éléments isolants et adoptez des systèmes pour l’élimination des courants d’air et des fuites de chaleur. Vous pouvez également installer des doubles vitrages et des portes isolantes pour éviter les pertes de chaleur entre le froid extérieur et la chaleur intérieure.

En matière de rénovation, privilégiez l’installation des chaudières à haut rendement (4 étoiles) et des systèmes de chauffage à basse température tels que les systèmes de chauffage au sol. Évitez l’installation de systèmes de chauffage plus puissants que ceux réellement nécessaires. Il serait plus utile d’installer des thermostats et des vannes thermostatiques intelligentes sur les radiateurs traditionnels pour l’utilisation du système de chauffage quand il est réellement nécessaire.



A LIRE : Des toits végétaux pour tous les goûts




Dans les cas des systèmes centralisés de copropriété, adoptez des systèmes pour la comptabilité séparée de la chaleur. Il peut sembler trivial, mais il est important de garder les portes des chambres et des locaux non utilisés fermées – tels que les placards ou la chambre des invités – de cette façon vous évitez de faire circuler l’air chaud et froid dans ces chambres en faisant moins travailler la chaudière.

Enfin, isolez les murs pour éviter la perte de chaleur vers l’extérieur. Dans les stations de montagne  particulièrement froides évaluez l’isolation complète des murs, c’est un investissement qui pourrait vous faire économiser jusqu’à 70% des frais annuels pour chauffer la maison. Par exemple, en utilisant la technique de la double parois avec chambre d’air.

2. Un meilleur usage des installations

Tout d’abord, il faut éviter l’air conditionné trop froid en été et la température trop élevée dans la chambre en hiver. Nous recommandons une température d’environ 20°C. Il est conseillé de vérifier périodiquement la chaudière pour en améliorer l’efficacité, et d’éviter de la couvrir, comme n’importe quel autre élément de chauffage, avec des meubles et des rideaux. Purgez l’air des radiateurs pour garder une efficacité optimale. L’air dans les tuyaux du système tend à s’installer dans les radiateurs ce qui limite le chauffage complet et fait travailler inutilement la chaudière. Il est possible que les vieux radiateurs ne disposent pas d’un purgeur d’air, dans ce cas, ce ne sera pas trop coûteux de l’ installer grâce à une simple intervention de la part de votre plombier de confiance.




ET AUSSI : Le chauffage au sol : ce que c’est et comment ça marche

Pour limiter la consommation d’énergie de la chaudière, il faut s’assurer que la température intérieure de la maison oscille autour de 19°. Pour un seul degré en plus, la consommation augmente de 8%. Si vous souffrez de la chaleur en hiver et que vous êtes obligés d’ouvrir les fenêtres vous faites alors travailler davantage la chaudière en dépensant inutilement de l’argent et du gaz supplémentaires.

Baisser la température de 1-2 degrés et mettre un pull c’est un choix intelligent. La nuit, éteignez la chaudière ou réglez le timer pour l’allumer de nouveau, deux heures avant votre réveil. En cas de zones froides, il suffit de régler la température à 16° degrés la nuit. Si vous avez un système de chauffage central, demandez à votre administrateur la comptabilisation de la chaleur pour répartir les frais de copropriété sur la base de l’utilisation effective du chauffage. Utilisez des systèmes qui permettent la formation de calcaire dans les canalisations et dans les équipements.

3. Quelles installations acheter ?

Se doter d’une unité de contrôle automatique de la température peut éviter de grandes inefficacités dans le chauffage et vous faire économiser beaucoup d’argent. Une unité de commande mesure en permanence la température à l’extérieur de la maison et la compare à l’intérieur en essayant de la garder toujours au plus haut niveau d’efficacité dans la consommation. Les centrales sont également équipées d’un timer hebdomadaire ou quotidien qui vous permet d’établir avec précision les périodes d’éclairage, en évitant de laisser la chaudière en marche lorsque ce n’est pas nécessaire.




DÉCOUVREZ : La géothermie : sous les pavés l’énergie !

Par exemple l’activation automatique de la chaudière, une heure avant votre arrivée vous permet de profiter de la chaleur de la maison sans perte excessive de gaz. L’utilisation des panneaux rayonnants au sol vous permet de diffuser de la chaleur du sol ou des murs en éliminant complètement le radiateur traditionnel. Le rayonnement de la chaleur par le bas fournit le même confort en nécessitant une température plus basse de chauffage et, par conséquent, une très forte économie d’énergie.

Selon le même principe, le rayonnement de la chaleur peut arriver des murs mêmes à travers les panneaux rayonnants au sol, grâce à leur modularité dans les grands espaces intérieurs des bureaux. Il faut toujours considérer que l’utilisation des radiateurs électriques implique le gaspillage d’énergie électrique. Si vous utilisez beaucoup de radiateurs électriques vous devrez améliorer le système de chauffage ou augmenter le nombre de radiateurs avec l’administrateur de votre immeuble.

Lors de l’achat d’une chaudière, enfin, il faut considérer qu’une chaudière à condensation permet de gagner jusqu’à 20% de la consommation en méthane.

Donc il ne tient qu’à vous de choisir si vous voulez économiser de l’énergie dans votre maison en vous garantissant quand même un bon chauffage…

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *