Animaux

Nos chers animaux de compagnie

Choisir un animal de compagnie, c’est choisir un compagnon de façon en partie réfléchie : entre l’envie et les possibilités. Petit tour du propriétaire des animaux de compagnie.

Animaux de compagnie : définition

Selon le Code rural, un animal de compagnie est « tout animal détenu ou destiné à être détenu par l’homme pour son agrément » (Article L. 214-6) : sa présence, sa beauté, sa jovialité, ses talents, par exemple de chanteur pour l’oiseau.

La protection des animaux de compagnie en France

L’homme doit protection à son animal de compagnie : « Tout animal étant un être sensible (reconnaissance par la loi de 1976) doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. » (Article L. 214-1 du code rural).

Ainsi, une alimentation équilibrée et abondante, une réserve d’eau fraîche, un espace d’à minima 5 m2 et une zone ombragée pour un chien en chenil, l’évacuation quotidienne de ses excréments, etc (arrêté du 25 octobre 1982).

Quant au Code pénal, il sanctionne les sévices graves ou de nature sexuelle ainsi que tout acte de cruauté sur les animaux domestiques ou apprivoisés ou tenus en captivité (’article 521-1 du Code pénal).

Animaux de compagnie et animaux domestiques

On lit qu’un animal de compagnie n’est pas un animal domestique : si ! Les animaux domestiques sont des animaux dont les races ont été sélectionnées. C’est le cas des animaux de compagnie et des animaux de production (arrêté du 11 août 2006).

Et si le chien de compagnie se distingue du chien d’« utilité », le cas n’est pas général : le chien du chasseur ou celui de l’aveugle peut aussi être le compagnon de celui-ci.

Animaux de compagnie à adopter

Des amis vous donnent un chaton de la portée de sa chatte ? En France, les chiens et les chats doivent être identifiés.

Concernant les chiens, leur tenue en laisse doit respecter la réglementation correspondant à leur catégorie. Et son propriétaire ou détenteur est tenu de déclarer à la mairie toute morsure d’une personne par son chien (article L.211-14-2 du code rural).

Animaux de compagnie et affection
Animaux de compagnie et affection


Animaux de compagnie et abandon

Pas plus à la campagne qu’à la ville, vous n’avez le droit d’abandonner votre animal de compagnie : c’est un délit (article 521-1 du code pénal).

Vous encourez une amende maximale de 30 000 €, jusqu’à deux ans de prison, voire une interdiction de détenir un animal et le remboursement des dégâts causés par votre animal abandonné.

En cas d’accident, vous êtes responsable.

Quels sont les principaux animaux de compagnie ?

Le trio de tête

La France compte 63 millions d’animaux de compagnie : près d’un foyer français sur deux a un animal de compagnie (enquête TNS Sofres 2015), sachant que vous avez rarement un seul poisson dans votre aquarium.

Le trio de tête des animaux de compagnie est le poisson, en nombre votre premier animal de compagnie (55%), le chat (20%), et le chien (12%). Les oiseaux arrivent en quatrième position (9%)..

Les français sont stables, dans leur choix d’avoir un animal de compagnie, sachant que le chat est en légère augmentation et le chien en petite diminution.

Quel animal de compagnie choisir ?

Le choix d’un animal de compagnie dépend du mode d’habitation, ville ou campagne, appartement ou maison, du temps à lui consacrer (les sorties quotidiennes du chien), mais aussi beaucoup de la structure familiale : le chien est le compagnon préféré des familles.

Les enfants ont souvent envie d’avoir un animal de compagnie : ils sont un facteur déclenchant de l’adoption. Quant aux personnes âgées, les retraités évitent d’en avoir pour pouvoir voyager. Mais une fois veuf(ve), rompent leur solitude par la présence de ce compagnon.

Autre critère important, le budget à lui consacrer : alimentation, litière, collier et laisse, soins vétérinaires, jouets. Pour un chien, la première année est la plus onéreuse : compter environ 50 euros pour son identification, un peu plus de 100 euros pour les vaccins obligatoires, entre 200 et 500 euros pour son éventuelle castration ou une stérilisation.

Un chat revient moins cher : mais tout dépend si vous adoptez un chat ou un chien de race ou non.

NAC : liste des nouveaux animaux de compagnie

En-dehors du chien et du chat, tous les autres animaux de compagnie autorisés sont des NAC, des nouveaux animaux de compagnie :

  • le lapin,
  • le furet,
  • les rongeurs,
  • les oiseaux,
  • les poissons,
  • les reptiles,
  • et même les araignées….
Animaux de compagnie de toute sorte
Animaux de compagnie de toute sorte

Les critères pour choisir son animal de compagnie

Animaux de compagnie : le plus fidèle

C’est connu, le chien est le plus vieil ami de l’homme : c’est même son premier animal de compagnie, depuis le Néolithique où il avait adopté des louveteaux. Fidèle, il est véritablement affectueux.

Quel est l’animal de compagnie le plus affectueux ?

Le chat ronronne pendant des heures sous vos caresses. Plus autonome, il a la réputation d’inverser les rôles : vous êtes chez lui et à son service. Il n’empêche, il faut tout de même s’en occuper et jouer avec lui, sinon il s’ennuie.

Et si vous habitez à la campagne, votre chat vous rapportera de ses chasses nocturnes une vraie souris : une fierté à ne pas négliger, même s’il vous la sert au petit-déjeuner.

Animaux de compagnie, l’autre très câlin

Tous les enfants rêvent d’avoir un lapin câlin. Au début, le lapin a besoin d’un temps d’adaptation plus important qu’un chat ou au chien. Ensuite, il est aussi un bon compagnon : attention tout de même aux accidents domestiques, avec les risques de grignotage de fils électriques, etc. Et quand il a besoin de rester tranquille, c’est un besoin vital à respecter.

C’est également vrai des autres rongeurs que l’on peut adopter, le cochon d’Inde ou le chinchilla, à ceci près que celui-ci n’est pas donné à l’achat.

Animaux de compagnie, ils sont intelligents

Et si on adoptait un furet ? Il vous reconnaît, joue avec vous, est fidèle. Et intelligent ! D’accord, comme son nom l’indique, il furette partout.

Sinon, dans la même veine, il y a le hamster : il vous reconnaît aussi.

Animaux de compagnie, attention dépendance !

On croyait le perroquet compulsif : pas du tout. Il ne supporte pas la solitude. Privé de ses congénères de la forêt, le perroquet vous prend pour son partenaire exclusif.

En avez-vos déjà eu ? Hors de sa cage, il a besoin de vos tartines. Et quand vous allez aux toilettes, il a besoin le besoin impératif de vous y accompagner pour ne pas rester seul.

Guide pratique de phyto-aromathérapie pour les animaux de compagnie
Prix mis à jour le 24-09-2020 à 2:57 AM.

Animaux de compagnie originaux

Bien qu’étant le premier animal de compagnie en nombre des Français, le poisson rouge vous voue une indifférence totale. Il n’est ni fidèle, ni affectueux, ni intelligent : mais il apprend aux enfants à s’occuper d’un être vivant.

Animaux de compagnie, le plus froid

Il n’inspire pas tout le monde une véritable phobie.

Mais le serpent et les autres reptiles (tortues) se moquent de la cohabitation avec vous. Vous apprenez à ne pas transférer de sentiments humains sur eux. Et dans le cas du serpent, vous observez at home un animal potentiellement dangereux.

Animaux de compagnie, le plus tendance

Il y eut le phasme, qui a l’air d’une brindille.

La nouvelle coqueluche ? La mygale rose du Chili : parfaitement inoffensive, elle mesure une quinzaine de centimètres et a les pattes bien velues. Elle fait fureur aux États-Unis, mais a désormais un certain succès en Allemagne, pour une vingtaine d’euros seulement. Attention, elle est fragile : si vous lui cassez une patte, elle meurt. Snif !

Pour en savoir plus

Les animaux et la nature à travers nos articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer