Animauxfeatured

Lapin nain : craquez pour un véritable lapin en miniature !

En 1910, le Club des Éleveurs de Lapins français a normé les mensurations du lapin nain : un kilo et demi maximum, et des oreilles de cinq à six centimètres de long, pas plus ! Une vraie miniature, avec deux grands yeux candides et une vitalité inversement proportionnelle à son format.

Lapin nain : de très nombreuses races !

La lapin nain est issu de la sélection de la race de lapins de petite taille « hermine », elle-même et comme tous nos lapins domestiques, issue du Lapin européen (Oryctolagus cuniculus). Évidemment, ceux qui ne sont pas nains pèsent plutôt sept kilos.

Le lapin nain n’est pas tout à fait unique en son genre : il recense 150 variantes, dont une dizaine est reconnue par la Fédération Française de cuniculiculture (ne cherchez pas dans le dictionnaire, cela veut dire l’élevage de lapins domestiques).

Parmi ces lapins nains « officiels », le lapin Hermine ou Polonais, tout blanc et qui ne pèse pas plus d’un kilo un quart (soyons précis) et a les oreilles droites et courtes et a les yeux bleus s’il est un Hermine de Saxe. L’Hermine de « Lutterbach », lui, a les oreilles colorées voire panachées.

Le nain de couleur, lui, est issu du Polonais. Son pelage est un véritable nuancier, allant de l’unicolore au multicolore, depuis le feu, cendré, chinchilla, chamois, dalmatien. Un côté photogénique, pour qu’il y en ait pour tous les goûts !

Une espèce rare ? Le lapin « nain bélier rex », issu du croisement de deux espèces elles-mêmes assez rares, le lapin nain bélier et le must qu’est le lapin « rex », au pelage de velours. Mais le lapin « bélier nain angora » est trognon aussi.

Adopter un lapin nain : tous nos conseils
Adopter un lapin nain : tous nos conseils

Quel équipement pour votre lapin nain ?

Ça y est, vous êtes ressorti de l’animalerie avec votre lapin nain, vous avez fait votre choix. Maintenant faut-il encore bien l’accueillir. Voici nos conseils.

Sa cage

Vous avez donc fait l’acquisition d’un vrai lapin, en version miniature. Vous habitez un deux pièces-cuisine ? Cela ne le gêne pas, sauf que son besoin d’espace est sans rapport avec son format : pour le loger, vous aurez investi dans une cage aux mêmes dimensions que s’il était un lapin de sept kilos. Et il n’a pas besoin de bronzer : épargner-lui l’exposition au soleil, mais aussi le froid en hiver.

Sa litière

Après le toit, le matelas… vous n’allez pas le faire dormir à la dure. Pour sa litière, prévoyez des copeaux de bois, du foin, du chanvre, de la paille. Il existe des litières pour lapins prêtes à l’emploi, qui ont l’avantage de faire literie et garde-manger. Un deux en un très pratique.



Quelle alimentation pour un lapin nain ?

Un bon repas

Eh oui, un lapin est un herbivore exclusif : il aime le foin. Soyez gentil avec lui, prenez-lui du foin bio, il contient tous les minéraux dont il a besoin, du magnésium, du sodium, du soufre.  Et complétez avec des granulés standardisés, pour renforcer ses défenses immunitaires contre les parasites.

Et la carotte ? Oui, quelques fruits et légumes à ronger, à l’exception formelle du chou, de la pomme de terre, de la tomate, de l’oignon et du maïs. Et jamais de friandises du type chocolat. Il existe des friandises appropriées, telles que des chips de fruits, grâce auxquelles il se limera les dents.

De l’eau à discrétion

A boire ? Le lapin est un buveur d’eau propre. Il boit peu, renouvelez régulièrement l’eau de son réservoir, de manière à ce qu’il ait de l’eau non stagnante à sa disposition.

Les soins spécifiques du lapin nain

Comme tous les lapins, votre lapin nain a une bonne espérance de vie d’environ huit ans. Parmi ses points faibles, les troubles intestinaux (d’où le soin à porter à son alimentation, sobre mais obligatoirement saine) en particulier la diarrhée.

Attention aussi à veiller à ce qu’il n’ait pas d’écoulement nasal ou de larmoiement, symptômes du coryza (le rhume ou la rhinopharyngite fréquente chez le chat, l’est aussi chez le lapin) ou de la gale des oreilles.

Un signe entre tous : un lapin malade se recroqueville dans son coin, au lieu de jouer et de fureter.

Et pensez au vaccin contre la myxomatose.

Au fait, mâle ou femelle ?

Chez le lapin, ce n’est pas le plus simple à distinguer. Presque une affaire de spécialiste ! A l’animalerie, laissez-faire ceux qui savent, pour repérer si vous avez affaire à l’un ou à l’autre.

La femelle est réputée plus sociable et n’éprouve pas le besoin de marquer son territoire par l’urine. Mais le lapin est un animal propre qui, à l’instar du chat, sait faire dans sa cage, uniquement. Aucun souci d’hygiène pour le laisser gambader dans votre appartement, tout au plus une petite crotte de lapin lui échappera inopinément. Pas de quoi l’enfermer.

Un mâle non castré et une femelle ? Le lapin nain est nettement moins prolifique que celui à taille normale. A vous de voir…

Avec qui cohabiter ?

On prend souvent un lapin nain pour faire plaisir aux enfants. Si vous avez un enfant en bas-âge, le lapin nain est un compagnon un peu prématuré. Il est parfait pour des enfants en âge d’être scolarisés. Ils comprennent qu’un lapin ne s’attrape pas par les oreilles, le cou ou les pattes.

Adopter un lapin nain : tous nos conseils
Adopter un lapin nain : tous nos conseils

Et vous-même ? Tant mieux, si vous vous attachez au lapin nain que vous avez offert à votre enfant : ce dernier a horreur de la solitude, si bien que lorsque votre enfant grandit et s’intéresse à d’autres choses, votre lapin trouvera auprès de vous l’affection éventuellement perdue.

Avec les autres animaux de compagnie, votre cher lapin a des relations qui sont équitables avec un cochon d’Inde. Mais, pour des raisons évidentes de format, il ne joue pas dans la même cour avec un chien ou même un chat : il peut réveiller chez eux un instinct de prédateur. Triez ses relations !

Et si vous avez envie d’avoir deux lapins nains, sachez que deux mâles se font rapidement concurrence : la cohabitation est rapidement « chien et chat », même s’il n’y a pas de femelle à l’horizon. Or, un lapin atteint sa maturité sexuelle à l’âge de trois mois… et vit huit ans.

Durée de vie

C’est un large éventail, mais je dirais que la durée de vie moyenne est de 7 à 12 ans. Dix ans, c’est rare. Oui, ça arrive….mais pas très souvent. Je dirais que c’est très « vieux » pour un lapin.

Prix

Les lapins nains (pesant seulement de 1 à 3 livres) sont vendus entre 25 et 40 euros.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer