Comment se débarrasser de la teigne naturellement ?

Ce n’est pas un hasard, si le langage courant a adopté le terme de « teigne », pour désigner un caractère de poison.


Bien que bénigne, cette affection dermatologique empoisonne la vie : en particulier celles des enfants avant la puberté. Et plutôt les garçons.

La teigne, surtout le cuir chevelu, mais pas seulement

Plus grand proximité corporelle que l’adulte dans la cour de récréation, prêt de sa casquette, de son peigne, etc ?
Le champignon qu’est la dermatophyte fait son terreau du cuir chevelu, mais aussi des ongles et de la peau. Comment ? Le champignon microscopique prolifère par anneaux, de petites « bagues rouges » avec de la peau écailleuse, qui grandissent et se multiplient.

Une fois qu’un anneau a grandi, le champignon en redéveloppe un autre, à partir du bord du précédent. Charmant !

La teigne la plus répandue est celle du cuir chevelutinea capitis – qui occasionne des démangeaisons, mais aussi une desquamation, voire des douleurs et des plaies purulentes, et de la fatigue.




Gel d'Aloe Vera - 200g
Prix EUR 7,99

Évitez la contagion

La plaie de la teigne est qu’elle est très contagieuse. Elle se propage par contact direct, soit avec un objet – peigne, brosse, serviette, casquette, tee-shirt – soit avec un animal y compris de compagnie – plutôt les chats .

Lors de la contraction de la teigne, la première attitude à adopter est, bien sûr de jeter peignes et brosses, et de laver séparément et à 90 degrés les vêtements de la personne atteinte, de laver les poignées de portes… de s’abstenir d’aller à la piscine.

La médecine dispose désormais des antifongiques appropriés sous forme de shampooing, poudre ou crème en application topique, voire prescription d’un traitement général. Et les remèdes naturels sont également très efficaces.

On a envie de dire qu’il y a le choix. En cataplasme, l’huile de lavande, l’huile essentielle d’arbre à thé, l’aloe vera, le curcuma, le vinaigre associé au sel, la citronnelle, sont autant de remèdes très accessibles et très efficaces.




Huile de lavande

Cette huile tue le champignon de la teigne. Appliquez-en sur la zone atteinte, en renouvelant l’opération à raison de trois fois par jour. Au bout de quinze jours, vous devriez être débarrassé !

Vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre présente un triple intérêt : cet antifongique rééquilibre le PH du derme, prévenant la propagation aux zones humides du corps, les plis de l’aine et les aisselles, et les interstices entre les orteils.

Le vinaigre de cidre s’applique, bien sûr, dès leur apparition, sur les fameux « anneaux » : à l’aide d’une simple boule de coton et à raison de trois fois par jour. Et il se boit aussi ! Eh oui, deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre diluée dans un demi-litre d’eau, contribue à la guérison. à se débarrasser de la teigne. Quant au linge potentiellement infecté, lavez-le aussi avec une dose de vinaigre de cidre.

Ail

Mais que dire de l’ail ? C’est « le » remède de nos grand-mères contre la teigne .

Appliquez de l’ail finement coupé en lamelles sur la zone atteinte, la propagation ne devrait pas durer très longtemps. Reconnaissons que l’ail a une odeur : mais le remède est efficace, question de choix !




Bicarbonate de soude

Enfin, puisqu’il faut toujours en avoir chez soi, le bicarbonate de soude associé à de l’eau oxygénée – ou peroxyde d’hydrogène – est aussi, un très bon cataplasme.

Huile et miel

Les cataplasmes efficaces sont nombreux. Certains préfèreront le mélange miel-huile d’olive-cire d’abeille. Tout est vraiment dans la nature, pour que la teigne qui vous ennuie, cesse de jouer les « morpions ».

La rédaction de Toutvert vous conseille également :




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *