Bien-être et santé

Comment se débarrasser de la teigne naturellement ?

Ce n’est pas un hasard, si le langage courant a adopté le terme de « teigne », pour désigner un caractère de poison.

Bien que bénigne, cette affection dermatologique empoisonne la vie : en particulier celles des enfants avant la puberté. Et plutôt les garçons.

La teigne, surtout le cuir chevelu, mais pas seulement

Plus grand proximité corporelle que l’adulte dans la cour de récréation, prêt de sa casquette, de son peigne, etc ?
Le champignon qu’est la dermatophyte fait son terreau du cuir chevelu, mais aussi des ongles et de la peau. Comment ? Le champignon microscopique prolifère par anneaux, de petites « bagues rouges » avec de la peau écailleuse, qui grandissent et se multiplient.

Une fois qu’un anneau a grandi, le champignon en redéveloppe un autre, à partir du bord du précédent. Charmant !

La teigne la plus répandue est celle du cuir chevelutinea capitis – qui occasionne des démangeaisons, mais aussi une desquamation, voire des douleurs et des plaies purulentes, et de la fatigue.

Gel d'Aloe Vera - 200g
Prix EUR 7,99

Teigne, comment ça s’attrape ?

La teigne est une infection due à un champignon appartenant à la famille des dermatophytes. Ce champignon microscopique se nourrit de kératine et apparaît donc sur toutes les zones où il y a des poils. Ses conséquences sont les suivantes : plaques rouges et parfois croûteuses.

La transmission du champignon peut se faire par contact direct (de peau à peau) ou indirect avec un chapeau, un peigne ou une brosse à cheveux. Elle peut également se faire à partir d’un animal et de l’environnement.

Teigne, gale ou pelade ?

Maladie des poils et du cuir chevelu, la teigne est une maladie contagieuse se présentant sous la forme de petites plaques.

La pelade est de son côté, une perte de pilosité par plaques apparaissant le plus souvent au niveau du cuir chevelu.

Quant à la gale, cette dernière est une infection de la peau liée à un parasite. Cette dernière entraîne des démangeaisons principalement au niveau des jambes, des mains, du ventre, de la zone génitale et des aisselles. Ces démangeaisons sont parfois intenses.



Évitez la contagion

La plaie de la teigne est qu’elle est très contagieuse. Elle se propage par contact direct, soit avec un objet – peigne, brosse, serviette, casquette, tee-shirt – soit avec un animal y compris de compagnie – plutôt les chats .

Lors de la contraction de la teigne, la première attitude à adopter est, bien sûr de jeter peignes et brosses, et de laver séparément et à 90 degrés les vêtements de la personne atteinte, de laver les poignées de portes… de s’abstenir d’aller à la piscine.

Huile Essentielle HEBBD de LAVANDE FINE (Lavande Vraie) de Provence 10ml
Prix EUR 4,90

Teigne : combien de temps est-elle contagieuse ?

La teigne est très contagieuse. Il est donc important de bien suivre son traitement jusqu’à la fin pour éradiquer totalement la contagion.

Teigne humain : quel traitement naturel choisir ?

Pour traiter cette maladie, des remèdes naturels se révèlent efficaces : vinaigre de cidre, ail, huile, miel… Découvrez ci-dessous les méthodes naturelles qui permettent de soigner cette infection.

Redécouvrir les antifongiques naturels

La médecine dispose désormais des antifongiques appropriés sous forme de shampooing, poudre ou crème en application topique, voire prescription d’un traitement général. Et les remèdes naturels sont également très efficaces.

On a envie de dire qu’il y a le choix. En cataplasme, l’huile de lavande, l’huile essentielle d’arbre à thé, l’aloe vera, le curcuma, le vinaigre associé au sel, la citronnelle, sont autant de remèdes très accessibles et très efficaces.

Huile de lavande

Cette huile tue le champignon de la teigne. Appliquez-en sur la zone atteinte, en renouvelant l’opération à raison de trois fois par jour. Au bout de quinze jours, vous devriez être débarrassé !

Vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre présente un triple intérêt : cet antifongique rééquilibre le PH du derme, prévenant la propagation aux zones humides du corps, les plis de l’aine et les aisselles, et les interstices entre les orteils.

Le vinaigre de cidre s’applique, bien sûr, dès leur apparition, sur les fameux « anneaux » : à l’aide d’une simple boule de coton et à raison de trois fois par jour. Et il se boit aussi ! Eh oui, deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre diluée dans un demi-litre d’eau, contribue à la guérison. à se débarrasser de la teigne. Quant au linge potentiellement infecté, lavez-le aussi avec une dose de vinaigre de cidre.

Ail

Mais que dire de l’ail ? C’est « le » remède de nos grand-mères contre la teigne .

Appliquez de l’ail finement coupé en lamelles sur la zone atteinte, la propagation ne devrait pas durer très longtemps. Reconnaissons que l’ail a une odeur : mais le remède est efficace, question de choix !

Bicarbonate de soude

Enfin, puisqu’il faut toujours en avoir chez soi, le bicarbonate de soude associé à de l’eau oxygénée – ou peroxyde d’hydrogène – est aussi, un très bon cataplasme.

Huile et miel

Les cataplasmes efficaces sont nombreux. Certains préfèreront le mélange miel-huile d’olive-cire d’abeille. Tout est vraiment dans la nature, pour que la teigne qui vous ennuie, cesse de jouer les « morpions ».

Teigne : traitement dans l’environnement

Le traitement doit être réalisé le plus tôt possible pour limiter au maximum la propagation. Chez les animaux, ce traitement consiste en l’application d’une solution antimycosique associée à un traitement par voie orale. Ces traitements sont à suivre sur plusieurs semaines.

Chez les hommes, une consultation chez un dermatologue devra être prise le plus vite possible.

En plus de ce traitement, une désinfection du logement doit aussi être entreprise.

La teigne du chat

La teigne du chat touche la peau de l’animal. Selon la taille de l’infection et l’âge de l’animal, le chat peut avoir des démangeaisons. Une fois la maladie détectée par un vétérinaire, le traitement devra être réalisé au plus vite. L’habitat de l’animal devra aussi être désinfecté : passage de l’aspirateur, utilisation de solutions antimycosiques…

Cette infection est l’un des parasites du chat se transmettant facilement à l’homme. Si vous remarquez des signes inhabituels chez votre chat, réagissez vite !

La teigne du chien

Cette mycose peut entraîner des poils fragiles et ternes. Des croûtes peuvent aussi être visibles. Pour traiter cette maladie, il est important d’emmener son chien chez le vétérinaire afin qu’il réalise des examens et qu’il diagnostique l’infection.

La teigne du cheval

Chez le cheval, le traitement de cette mycose pourra se faire de deux façons :

  • Par voie orale.
  • Par voie locale via l’application d’antifongique.

La teigne du figuier

La teigne du figuier est un papillon entre 1 et 1,5 cm qui se construit un cocon au niveau du pli de la feuille. Les symptômes ? Des feuilles recouvertes d’excréments noirs et de filaments de soie. Pour traiter votre figuier, vous devez utiliser des pièges à phéromones ou un insecticide.

La rédaction de Toutvert vous conseille également :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer