Vivre au naturel

Comment fabriquer une moustiquaire maison ?

Un outil incontournable pour un été détendu

Découvrez comment fabriquer une moustiquaire maison.

Comment faire sa propre moustiquaire ?

Les moustiquaires représentent un outil indispensable pour l’été, mais comment les fabriquer soi-même ? C’est l’une des questions que beaucoup se posent avec la hausse des températures et, par conséquent, avec l’apparition croissante de ces insectes gênants.

Comment fabriquer une moustiquaire maison ?

L’installation de moustiquaires fixes ou mobiles peut avoir des coûts très élevés, voire prohibitifs, c’est pourquoi l’auto-fabrication est une bonne solution pour trouver un soulagement lors des chaudes nuits de fin de printemps et d’été. Mais comment procéder ?

Heureusement, il est possible de fabriquer des moustiquaires efficaces avec des matériaux recyclés que tout le monde a à la maison.

Une façon intelligente non seulement de lutter contre les nuisances causées par ces insectes voraces, mais aussi de respecter l’environnement en donnant une seconde vie à des objets qui, autrement, finiraient à la poubelle.

Fabriquer une moustiquaire maison : que peut-on récupérer ?

Comme nous l’avons mentionné au début, les moustiquaires peuvent être fabriquées avec de nombreux matériaux que chacun a habituellement à la maison.

En effet, il s’agit essentiellement de créer une simple barrière physique contre les insectes, capable en même temps de garantir le passage de l’air. Pour obtenir une belle moustiquaire maison, on peut utiliser :

  • Des profilés en bois grâce à la réutilisation de vieilles plinthes, de palettes et de parties de meubles qui ne servent plus
  • Des filets à mailles serrées tels que des tissus légers en coton, des sacs en plastique ou en tissu pour stocker de la nourriture et d’autres articles, des fibres synthétiques dans des tissus non tissés et bien d’autres encore
  • Boutons, clips et étiquettes magnétiques
  • Colliers en vinyle
  • Colle à tissu
  • Clous
  • Fil de fer

Pourquoi utiliser des matériaux recyclés ?

Beaucoup se demanderont pourquoi utiliser des matériaux recyclés, peut-être oubliés dans un coin caché de la maison, alors que la plupart des articles nécessaires se trouvent dans n’importe quel magasin de bricolage ou quincaillerie.

Il est utile de réutiliser les matériaux les plus divers, réduisant ainsi son impact. Beaucoup de ces objets, comme les fibres synthétiques des tissus non tissés ou des filets, ne sont en fait pas recyclables en une autre manière.

Une fois jetés parmi les déchets, ils risquent donc de rester dans les décharges pendant des années, de polluer le sol et de libérer des substances potentiellement nocives pour la nature.



Fabriquer une moustiquaire maison : mesure avec un mètre
Comment fabriquer une moustiquaire maison ? Veillez aux mesures !

Comment fabriquer une moustiquaire maison soi-même ?

Fabriquer soi-même des moustiquaires est très simple et, surtout, gratifiant. Non seulement parce qu’il sera possible de mettre en pratique les règles utiles du recyclage créatif, mais aussi parce qu’il sera possible de donner libre cours à l’habileté manuelle et à l’imagination.

Voici 5 possibilités faciles à réaliser à la maison :

Moustiquaires de bricolage en coton ou en jute

Les filets en coton représentent l’un des déchets les plus courants à l’intérieur de la maison. Ils sont souvent utilisés pour conserver les agrumes, mais aussi pour envelopper des objets précieux.

La première étape consiste à évaluer la largeur des mailles, qui ne doit pas dépasser trois ou quatre millimètres de côté, afin que les trous ne soient pas plus grands que les moustiques eux-mêmes. À ce stade, on mesure la taille de la fenêtre à couvrir et on découpe le tissu dont on dispose en respectant la forme de la fenêtre elle-même.

Si vous voulez créer une solution mobile ou temporaire, il suffit de coudre deux grandes boutonnières – l’une supérieure et l’autre inférieure – où vous pourrez enfiler des tringles classiques pour rideaux, à placer sur la fenêtre. Si, au contraire, on préfère une structure fixe, on réalise un profilé avec du bois recyclé – comme une vieille plinthe – et on le fixe à l’extérieur de la fenêtre, en le plaçant sur le rebord et en l’ajustant avec la maçonnerie latérale et supérieure du cadre.

Fabriquer une moustiquaire maison en aluminium

Les moustiquaires en coton, jute et autres fibres naturelles sont très résistantes, mais peuvent être soumises à l’action des agents atmosphériques. Le vent peut facilement les déformer, le soleil les décolore, tandis que la pluie et la grêle risquent de provoquer des trous et des coupures. En utilisant un matériau plus résistant pour la barrière contre les moustiquaires, comme l’aluminium, la plupart de ces obstacles peuvent être surmontés.

Le filet en aluminium de récupération se retrouve dans de nombreux objets déjà abondants dans la maison. Par exemple, ils sont utilisés pour les panneaux filtrants des hottes aspirantes de la cuisine ou, encore, ils peuvent recouvrir des appareils électroniques – par exemple des haut-parleurs – et divers appareils électroménagers.

Une fois que les mailles d’aluminium ont été récupérées, en veillant à ce que les mailles ne dépassent pas 3 à 4 millimètres de côté, elles sont aplaties. Pour ce faire, vous pouvez vous aider de poids – des cailloux ou des livres lourds : posez le filet sur le sol, placez les poids et laissez le tout au soleil pendant 24 à 48 heures. L’action du soleil rendra l’aluminium lui-même plus souple qui, sous l’effet de la chaleur et du poids, s’étirera.

A ce stade, on découpe des carrés de moustiquaire aussi grands que les fenêtres à couvrir et, sur les quatre côtés, on fixe un profilé en bois, en profitant de vieilles plinthes ou de planches issues de palettes d’emballage.

Fabriquer une moustiquaire maison : rouleau de filte d'aluminum placé sur une cadre
Fabriquer une moustiquaire maison avec différentes matières : aluminium, coton, jute, TNT…

Moustiquaires de bricolage en tissu

Il n’est pas toujours facile de trouver des moustiquaires en coton ou en aluminium avec les bonnes mailles. Si vous choisissez des options avec des trous trop larges, vous risquez le passage des moustiques au travers, annulant ainsi leur utilité.

Si, en revanche, elles sont trop étroites, cela a pour effet de ralentir la circulation de l’air entre l’intérieur et l’extérieur, une nécessité fondamentale, surtout lors des journées particulièrement étouffantes.

Tout le monde garde dans son armoire de vieux textiles pour la maison ou des chutes de tissu très léger, respirant et doux. Ils laissent passer l’air, ne le limitant que partiellement, tandis que leur maillage est si fin qu’il bloque tout type d’insecte indésirable.

Dans ce cas également, nous pouvons procéder de plusieurs manières différentes :

Comment faire une moustiquaire amovible ?

Fabriquer une moustiquaire maison en rideau : pour ceux qui souhaitent simplement une solution temporaire ou facile à déplacer, les rideaux peuvent être confectionnés pour être utilisés comme moustiquaires. Il suffit de couper le tissu à la bonne taille, de coudre de grandes boutonnières en haut et en bas et d’enfiler les tringles à rideaux. Il est important qu’elles soient présentes des deux côtés, afin de maintenir la moustiquaire tendue.

Comment faire une moustiquaire fixe ?

Fabriquer une moustiquaire maison fixe : dans ce cas, la procédure est similaire aux précédentes. Le tissu est coupé à la taille de la zone à couvrir et un profil est créé à partir de bois ou métal. Après cela, la moustiquaire sera placée sur la partie extérieure de la fenêtre, en la faisant reposer sur le rebord et en l’ajustant aux murs latéraux et supérieurs.

Fabriquer une moustiquaire maison : découpe de la toile aux ciseaux
Comment fabriquer une moustiquaire maison ? Attention aux découpes

Comment faire une moustiquaire magnétique de porte ?

Fabriquer une moustiquaire maison magnétique pour une porte-fenêtre : en vogue depuis quelques années, la moustiquaire magnétique est la solution idéale pour allier la stabilité d’une solution fixe à la praticité des moustiquaires mobiles. Souvent utilisée pour les portes-fenêtres, elle offre une fente centrale qui permet d’entrer et de sortir des pièces sans enlever la moustiquaire, grâce à une fermeture magnétique.

Pour fabriquer une moustiquaire maison magnétique, il est nécessaire de récupérer :

  • 1 moustiquaire de récupération ou un tulle moustiquaire de la taille appropriée à la fenêtre
  • 20 aimants récupérés sur de vieux jouets, des appareils électroniques, des fermetures de tiroirs et bien d’autres choses encore
  • 1 aiguille et du fil en coton

Préparation. Coupez le tissu ou le filet aux dimensions de la fenêtre, en deux portions, selon la largeur des portes droite et gauche. Il est préférable de laisser quelques centimètres de plus, pour coudre les bords.

Créez des fentes supérieures sur les deux portions, afin d’insérer des tringles à rideaux pour suspendre la moustiquaire.

Cousez les bords latéraux inférieurs et extérieurs, et enfin le bord intérieur.

Avec de la colle vinylique chaude ou de la colle à tissu, collez les aimants le long de la coupe verticale interne des parties. Sur une portion, les aimants doivent être disposés avec le pôle négatif vers l’extérieur, sur l’autre vers l’extérieur, cela permettra aux aimants de s’attirer mutuellement.

Une fois que la colle a séché, le bord manquant peut être réalisé, recouvrant ainsi les aimants. La moustiquaire est prête à être accrochée.

Comment fabriquer une moustiquaire pour une fenêtre en TNT (tissu non-tissé) ?

Le TNT est un matériau synthétique léger et respirant, rendu populaire pendant la pandémie de coronavirus : c’est en effet la fibre avec laquelle les masques sont produits. Construire une moustiquaire à partir de masques de récupération serait une idée impossible, car il en faudrait des dizaines et le résultat final serait très médiocre.

Mais le TNT est un matériau plus présent dans les foyers qu’on ne le pense. En TNT, par exemple, on fabrique les toiles de protection où sont emballés les moniteurs et les téléviseurs, mais aussi les machines à laver, les réfrigérateurs et bien d’autres gros appareils. Il est donc très probable que dans la maison il y ait des morceaux de tailles généreuses, pour couvrir les fenêtres.

La maille de la TNT est très serrée, elle peut donc avoir un effet légèrement bloquant sur les courants d’air, cependant, elle laisse bien passer la lumière. La moustiquaire peut être réalisée avec les méthodes déjà vues : aussi bien en mode rideau, donc avec des fentes pour les tringles, qu’avec un profilé en bois pour un montage fixe.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page