Vivre au naturel

Bricolage écologique : guide complet pour une rénovation green !

Idées, conseils et tutos pour bricoler écoresponsable

Envie d’un petit coup de jeune dans votre intérieur ? Plus respectueux de l’environnement et de la santé, le bricolage écologique fait la part belle aux substances naturelles, aux matériaux durables, mais aussi à des pratiques DIY comme l’upcycling et le réemploi. Voici quelques astuces pour mettre son établi au diapason de la planète.

Quels sont les matériaux écologiques ?

Avant de dégainer ses pinceaux et sa perceuse, il convient de faire les bons choix dès l’arrivée au magasin de bricolage.

Matériaux naturels et peintures

Parmi les sujets qui fâchent, il y a bien sûr le pot de peinture. S’il est autant décrié, c’est principalement pour sa teneur en composés organiques volatils (COV), des hydrocarbures générés lors de l’évaporation des solvants. Appartenant à la problématique famille des gaz à effet de serre, ils se révèlent également néfastes pour notre organisme, avec des conséquences plus ou moins directes – notamment sur les sphères neurologique et pulmonaire. Problème, les peintures libèrent leurs agents toxiques dans les habitations pendant le séchage, et même après. Il ne suffit donc pas d’aérer les pièces pendant la pose : le choix d’une matière première moins polluante s’impose.

Si toute peinture émet malheureusement de tels composés, il existe des alternatives pour les limiter au maximum. En guise de repère, fiez-vous au label NF Environnement, ou mieux encore, à l’Écolabel Européen. Gage de qualité, ceux-ci fixent un seuil maximal pour l’émission des COV. Préférez également des peintures acryliques (qui reposent sur une phase aqueuse) plutôt que glycéro (qui s’appuient sur des solvants).

Il existe également des peintures naturelles ou bio qui misent sur des composants d’origine végétale ou minérale : chaux, argile, silicate, huiles de lin ou de soja… Celles-ci relarguent généralement moins de COV et sont quasiment dépourvues de résines pétrochimiques.

Quid de l’étiquette des émissions polluantes ? À en croire les enquêtes de Que Choisir, celles-ci présenteraient des limites : elles toléreraient en effet des seuils bien trop élevés de COV dans l’air intérieur. Attention également aux mentions trompeuses qui suggèrent une relative innocuité : « sans odeur » n’est pas synonyme de « sans danger pour la santé » !

Main tenant un pinceau et peignant un mur en bois avec de la peinture écologique blanche
Bricolage écologique : la penture aussi !

Matériaux biosourcés

Issus de la matière organique renouvelable, les matériaux biosourcés contribuent à préserver l’environnement en participant à l’amélioration du bilan carbone. Ils regroupent des ressources d’origine animale et/ou végétale. On retrouve par exemple la laine de bois, le chanvre, la paille, le liège, le lin ou le bambou. Très prisés dans le domaine de la construction, ils peuvent également sublimer nos intérieurs en y apportant une touche naturelle.

Toutefois, un matériau biosourcé n’est pas forcément dénué d’impact sur l’environnement. Il peut malgré tout faire l’objet de transformations très coûteuses sur le plan énergétique, ou bien exiger un transport sur de longues distances. Pour un bricolage écologique, mieux vaut donc privilégier le brut et le local.

Dans le cas spécifique de la filière bois, les labels FSC et PEFC assurent une exploitation durable des forêts : un bon point pour les poumons de la Terre !



Grand guide du bricolage
Prix mis à jour le 19-06-2021 à 2:51 PM.

Bricolage écologique : les bonnes pratiques

Une fois les matériaux en poche, il est temps de se mettre à l’ouvrage ! Là encore, quelques bons réflexes prévalent pour bricoler de manière écologique :

  • Réparer au lieu de jeter : plutôt que d’envoyer son petit électroménager à la décharge, pourquoi ne pas tenter de lui refaire une beauté ? Avec un peu d’huile de coude (et quelques connaissances techniques tout de même…), il est parfois possible de le sauver, par exemple en changeant quelques pièces.
  • Favoriser l’upcycling : quand nos objets sont à bout de souffle ou qu’il nous reste des déchets inexploités sur les bras, on peut encore les détourner en leur trouvant un nouvel usage. C’est là où tout l’art du DIY entre en jeu !
  • Louer le matériel de bricolage : si vous êtes de ceux qui sortent la mallette à outils une fois par an, pensez à la location pour éviter le suréquipement.
  • Limiter le gaspillage énergétique : eh oui, le bricolage écologique tient aussi en des comportements éco-friendly. Débrancher systématiquement les appareils électriques, couper l’eau, trier les déchets ou éteindre la lumière devraient constituer le b.a.-ba du bricoleur écolo.

Idées de bricolage écolo

Une âme bricoleuse sommeille en vous ? Réveillez-la avec ces quelques tutos DIY : même les enfants mettront la main à la pâte !

Bricolage écologique de Noël écolo

Si vous aimez les promenades en forêt, lancez-vous dans la confection d’un sapin écologique à base de branchages. Simple, rapide et ludique !

Pour ce faire, ramassez des branches de bois tombées au sol, en essayant d’en dégoter de toutes les tailles.

Une fois à la maison, placez votre récolte sur une grande table, puis rangez les branches de la plus petite à la plus grande. Elles doivent former un triangle le plus harmonieux possible. Comptez des intervalles de 9 à 11 cm entre les branchages.

Découpez ensuite un morceau de ficelle suffisamment grand, et formez une boucle en plein milieu. Celle-ci servira à accrocher le sapin au mur. Nouez ensuite les extrémités de chaque branche en commençant par le sommet. Laissez les mêmes espacements à droite et à gauche pour obtenir une structure bien équilibrée.

Il ne vous reste plus qu’à suspendre votre sapin et à le décorer selon vos envies ! Conseil : aidez-vous des petites excroissances naturellement présentes sur les branches pour fixer vos boules et personnages.

Décoration de Noël naturelle ; papier kraft marron, tranche d'orange séchée, branche de pin, étoile blanche, renne blanc, lumière, bricolage écologique
Bricolage écologique de Noël

Bricolage écolo en maternelle

En panne d’inspiration pour occuper votre progéniture le dimanche après-midi ? Proposez-lui de bricoler à deux en créant des acrobates… avec des rouleaux de papier toilette. Si, si !

Commencez par peindre les rouleaux de la couleur souhaitée, puis laissez sécher.

Insérez ensuite 2 fils cure-pipe (ou fils chenille) dans le rouleau. Agrafez-les de part et d’autre du rouleau pour façonner les bras et les jambes. Pliez le bout des fils pour former les pieds.

Dessinez ensuite les yeux, le nez et la bouche directement sur le rouleau. Habillez-le éventuellement d’une cravate, d’un nœud papillon ou de cheveux pour le rendre plus élégant…

Finissez le tout en accrochant les bras des acrobates à une baguette de bois ou à un fil. Les artistes sont prêts !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page