Bien-être et santé

Nettoyage des oreilles : quelques alternatives écologiques pour un nettoyage efficace

Dites stop aux coton-tiges !

Se laver les oreilles peut sembler simple, mais la plupart du temps, de mauvaises habitudes entraînent la formation de bouchons, non sans conséquences pour la santé. Pour un nettoyage des oreilles profond, voici quelques conseils pratiques ainsi que des alternatives écologiques efficaces pour des oreilles propres et saines !

Comment nettoyer ses oreilles en profondeur ? 

Pour un nettoyage profond des oreilles, plusieurs solutions peuvent être mises en place. Vous pouvez :

  • Utiliser de l’eau savonneuse : lorsque vous êtes sous la douche, introduisez l’eau dans votre oreille. Faites attention à la température de l’eau (elle doit être à 37°C) et à la puissance de votre jet de douche pour ne pas vous abîmer le tympan. Une fois l’eau bien évacuée, séchez votre oreille en essuyant l’entrée de votre conduit auditif avec une serviette de toilette.
  • Utiliser un spray de nettoyage qui envoie la bonne quantité de liquide dans le conduit auditif et qui facilite l’évacuation du cérumen.
  • Utiliser un cure oreilles : cette solution est efficace, mais quelques précautions sont à prendre en compte si vous l’utilisez tous les jours : utilisez-le loin de vos enfants et de votre animal pour ne pas être bousculé lors de l’utilisation et n’allez pas trop profond dans votre conduit auditif pour ne pas abîmer votre peau et tympan.

Comment enlever un bouchon de cérumen naturellement ?

La poire est à utiliser si vous souffrez d’un bouchon de cérumen.

Comment laver ses oreilles avec une poire ? 

Pour l’utiliser sans risque :

  • remplissez votre poire avec un liquide de lavement d’oreille,
  • réchauffez le liquide,
  • introduisez le col effilé de la poire dans votre conduit auditif externe,
  • pressez doucement et progressivement la poire,
  • retirez la poire sans relâcher la pression et penchez votre tête pour que l’excédent de liquide de lavement s’évacue de votre conduit d’oreille.

Nettoyage des oreilles à l’eau oxygénée

L’eau oxygénée est efficace pour éliminer l’accumulation excessive de cérumen.

Pour l’utiliser :

  • Remplissez à moitié un verre d’eau tiède,
  • Puis rajoutez de l’eau oxygénée pour l’autre moitié.
  • Versez votre mélange dans un compte-gouttes, couchez-vous sur le côté,
  • Versez quelques gouttes de votre mélange dans votre oreille et patientez 5 minutes pour laisser agir.
  • Tournez-vous de l’autre côté pour que le liquide puisse s’évacuer de votre oreille.

Enfin, rincez votre oreille avec de l’eau tiède.

Nettoyage des oreilles naturel à l’huile d’olive

Si vous avez un bouchon, voici une autre solution de nettoyage des oreilles.

En premier, faites tiédir de l’huile d’olive en la mettant au dessus d’une casserole d’eau bouillante pendant quelques secondes.



Ensuite, introduisez quelques gouttes d’huile d’olive dans votre oreille, laissez le liquide couler au fond de votre conduit auditif, puis bouchez votre oreille avec un coton.

Répétez ces mêmes étapes 3 à 4 jours de suite. Si vos symptômes persistent, il est important de consulter un médecin.

Comment se nettoyer les oreilles sans coton tige ?

Si vous cherchez des solutions écologiques pour nettoyer vos oreilles sans coton-tige, vous pouvez utiliser :

Cure oreilles

Un cure-oreille : très simple à utiliser, il permet de récolter l’excès de cérumen sans risque de bouchons. Il peut être trouvé en inox ou en métal, et peut donc être lavé facilement.

Oriculi

Un oriculi : ce système se compose de bois, souvent en bambou. Son extrémité présente une spatule qui permet de récupérer le cérumen.

Elle se nettoie à l’eau savonneuse entre chaque usage. Elle doit ensuite être laissée séchée.

Nettoyage de l’oreille à la bougie

La bougie : qui assure le bien-être et l’hygiène des oreilles.

Quel produit pour nettoyer les oreilles en mode zéro déchet ?

Pour remplacer les coton-tiges en plastique, différentes alternatives écologiques ont fait leur apparition sur le marché.

Cotons-tiges en bambou, en bois, compostables et 100% biodégradables, offrent une solution idéale et bonne pour l’environnement.

Nettoyer ses oreilles : les remèdes de grand-mère

Comme vous avez pu le voir, le nettoyage des oreilles peut être réalisé avec de l’huile d’olive. Mais d’autres huiles peuvent être utilisées si vous avez beaucoup de cérumen.

Cette solution n’est pas très pratique et ne peut pas être réalisée tous les jours : deux fois par mois maximum est une bonne fréquence.

Huile d’amande douce ou de jojoba

Pour nettoyer vos oreilles avec de l’huile, vous pouvez donc utiliser de l’huile d’olive, mais également de l’huile d’amande douce ou de jojoba.

Attention ! Choisissez une huile sans parfum, bio et vierge. L’huile doit également être tiède ou à température ambiante, mais pas bouillante. La tiédeur et la nature lipidique de l’huile sauront assouplir et adoucir le cérumen.

Pour un nettoyage des oreilles avec de l’huile, faites un côté à la fois.

Avec un compte-gouttes, versez quelques gouttes d’huile de jojoba ou d’amande douce dans votre oreille, en maintenant votre tête penchée sur le côté.

A l’entrée du trou de votre oreille, placez une boule de coton et massez un peu, toujours en ayant la tête penchée sur le côté.

Allongez-vous 10 minutes sur le côté, puis redressez doucement votre tête avant de retirer la boule de coton. La cire qui aura ramolli « se videra » et il ne vous restera plus qu’à sécher.

Recommencez ces mêmes étapes, mais de l’autre côté cette fois-ci.

Nettoyage des oreilles chez l’orl

Si vous ressentez une gêne ou un inconfort, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre ORL pour qu’il examine vos oreilles.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer