Maison au naturel

La chaux, matériau ancestral et écologique

Un matériau très ancien, issu de la pierre calcaire, à utiliser au jardin comme à la maison

La chaux est un matériau très ancien qui a marqué les étapes fondamentales de l’histoire de la construction et de l’architecture et, en définitive, de l’histoire de l’humanité.

La chaux, matériau ancestral et écologique

On la connaît sous forme hydraulique, éteinte, vive, grasse… Voici comment s’y retrouver et utiliser les propriétés de ce matériau ancestral, provenant de la pierre calcaire, utile à la maison comme au jardin.

Qu’est-ce que c’est la chaux ?

Le terme « chaux » vient du latin calx et du grec kalis et signifie ‘caillou’.

On tire la chaux de la pierre calcaire, une roche sédimentaire riche en carbonate de calcium (CACO3), à structure cristalline, qui est extraite des carrières.

Elle est portée à haute température. Ainsi chauffée, la pierre perd le gaz carbonique qu’elle contient et se transforme en oxyde de calcium.

Comment fait-on de la chaux ?

C’est par la cuisson du calcaire que se produit le cycle de transformation appelé ‘cycle de la chaux’. Ce cycle se compose en général de 4 étapes de base :

  • Sélection du calcaire. Le calcaire, en tant que matière première pour la fabrication de la chaux, doit avoir une structure microcristalline, une forte teneur en carbonate et ne pas contenir plus de 5% d’impuretés, notamment de nature argileuse.
  • Cuisson. Le calcaire, grossièrement broyé, est placé dans des fours spéciaux où il est progressivement chauffé à 800-1000 °C. Cela entraîne la décomposition du carbonate de calcium en oxyde de calcium (ou chaux vive) et en dioxyde de carbone. Après la cuisson, les fragments perdent environ 40 % de leur poids et prennent une consistance poreuse. La réaction du processus est la suivante : CaCO3 → CaO + CO2
  • Extinction. La chaux vive (l’oxyde de calcium), hydraté dans l’eau, réagit avec un fort développement de chaleur. Le volume des pierres brûlées augmente jusqu’à leur désintégration complète et elles se transforment en une poudre (ou une pâte) blanche, appelée chaux éteinte, chimiquement hydroxyde de calcium. La réaction est la suivante : CaO + H2O → Ca(OH)2
  • Carbonatation. Ce processus ne peut se dérouler qu’en présence de dioxyde de carbone (et d’eau) et transforme la chaux éteinte en calcite. En substance, le dioxyde de carbone – le gaz CO2 – agit sur la chaux hydratée ou chaux éteinte – un solide Ca(OH)2 – pour donner le carbonate de chaux.  En réalité la réaction a lieu en phase aqueuse grâce à l’eau contenue dans le mélange de chaux. En effet, l’eau est libérée dans les états les plus externes et la chaux éteinte recristallise en surface, retrouvant ses propriétés calcaires d’origine.
La chaux dans une boite de pétri
A l’état de poudre

Il existe donc différents types de chaux et chacun d’eux a son propre usage.

Chaux vive

Le calcaire, porté à haute température (800°-1000°) se transforme en chaux vive en une dizaine d’heures.

Après la cuisson, son poids est réduit de 40 % en raison de la libération d’atomes d’oxygène et de carbone sous forme de dioxyde de carbone.



Les pierres de chaux sont broyées et placées dans de grands sacs étanches pour éviter tout contact avec l’eau ou l’humidité.

Celle-ci ne peut pas être utilisée dans la construction ; elle doit d’abord être éteinte.

Chaux éteinte

La chaux vive n’est pas très utilisée dans la construction, elle est donc « éteinte » en la mouillant avec de l’eau. La réaction qui se produit est instantanée et très violente. En effet, il y a un fort développement de la chaleur et la transformation chimique de l’oxyde en hydroxyde. Et la pierre tombe en poudre.

L’extinction de la chaux peut se faire :

  • par immersion : plus simple, il s’effectue en jetant la chaux vive dans une cuve d’extinction.
  • par aspersion : réalisée qu’au niveau industriel, car elle nécessite une série d’équipements et de tapis roulants.

Pendant l’extinction l’oxyde de calcium est rapidement hydraté et on obtient de l’hydroxyde de calcium : c’est la chaux éteinte. En fonction de la quantité d’eau qui lui est ajoutée, il peut former une pâte plus ou moins consistante.

Le processus d’extinction de la chaux vive lui confère des caractéristiques spécifiques.

Elle est nommée aérienne car elle réagit avec le dioxyde de carbone contenu dans l’air. Elle est principalement constituée d’hydroxyde de calcium.

La chaux aérienne

Elle est identifiée par les lettres CL pour Calcium Lime. Plus elle est pure, plus le nombre qui accompagne ces lettres est élevé.

On parle parfois de fleur de chaux pour désigner les particules fines de chaux aérienne.

La chaux hydraulique

On trouve aussi la chaux hydraulique, également connue sous son autre nom de chaux maigre. Née du calcaire et de l’argile, elle porte sur son emballage les lettres NHL pour Natural Hydraulic Lime.

Ce matériau peut être plus ou moins hydraulique; ceci est indiqué par les chiffres qui suivent les lettres NHL (2 ou 3,5 ou 5). C’est une matière poudreuse, blanche, tirée du calcaire.

La chaux, est-elle toxique ?

Lorsque de la chaux vive est mouillée, un bouillonnement et un dégagement de chaleur se produisent. Voilà pourquoi son maniement nécessite quelques précautions.

Eau versée sur de la chaux
A manipuler avec beaucoup de précaution

Il faut notamment toujours porter des lunettes et des gants. Si une fois éteinte, elle ne réagit plus avec l’eau, mais elle reste agressive pour la peau.

Chaux : ses utilisations

Elle est utilisée dans la construction depuis l’Antiquité comme liant, mais aussi à des fins diverses. De la préhistoire aux Romains en passant par l’Égypte ancienne, ce matériau est également largement utilisé à des fins décoratives et pour d’autres usages.

La chaux vive est utilisée :

  • comme liant pour les mortiers dans le secteur du bâtiment
  • pour fabriquer des fibres de bois
  • pour la production de papier
  • comme agent de blanchiment
  • pour éliminer les impuretés dans les gaz d’échappement
  • pour réduire l’acidité de l’eau et du terrain
  • en agriculture
  • pour désinfecter

La chaux éteinte trouve son utilité dans le bricolage, pour la réalisation d’enduits et de mortier. Outre l’industrie du bâtiment (surtout lorsqu’il est combiné avec du sable), la chaux éteinte est utilisée :

  • pour le tannage du cuir
  • pour traiter l’eau destinée à l’industrie alimentaire
  • pour fabriquer des revêtements étanches
  • pour fabriquer des sels de magnésium et de calcium dans l’industrie pharmaceutique

Découvrez aussi la composition chimique de l’eau de chaux et son utilisation.

Pourquoi utiliser la chaux ?

Elle peut remplacer les revêtements muraux, les plafonnage, le ciment et les peintures. De plus, elle est utilisée comme stabilisateur dans la construction de routes et pour la construction d’éléments clés de structures solides telles que les barrages et les aéroports.

En plus de ses caractéristiques inégalées, elle est aujourd’hui considérée comme particulièrement adaptée à la construction écologique et pour l’environnement.

Ce matériau est adopté pour le traitement de l’air, de l’eau potable et également des déchets solides. Il est également utilisé comme purifiant dans l’industrie alimentaire.

De même, il est utilisé pour éliminer les impuretés de l’acier dans l’industrie sidérurgique.

Pourquoi utiliser de la chaux agricole ?

En général, ce n’est qu’une matière alcalinisante, considérée comme un excellent neutralisateur de l’acidité du sol et un correcteur de pH.

Mais, ses avantages sont plus nombreux :

  • réduit l’acidité du sol, ce qui permet d’augmenter à nouveau la production des cultures.
  • réduit la toxicité de l’aluminium pour certaines cultures
  • améliore l’utilisation des engrais car ils deviennent plus efficaces
  • donne un supplément de calcium pour le sol
  • améliore l’état physique du sol en étant moins acide
  • améliore la disponibilité des nutriments dans le sol, grâce aux meilleures conditions du sol
  • augmente la décomposition de la matière organique
  • augmente l’absorption d’eau et d’air
  • rende le phosphore plus utilisable dans le sol
  • stimule l’activité des bactéries qui fixent l’azote dans l’air. Il rend également plus utilisable l’azote contenu dans les engrais.
  • réduit les dommages causés par les champignons dans certaines des maladies les plus courantes des cultures.

Pourquoi utiliser de la chaux vive ?

Elle est employée comme un désinfectant pour éliminer les moisissures et les bactéries. Elle peut être donc utilisée :

  • pour le traitement de l’eau
  • pour réduire l’acidité de l’eau
  • dans la production de papier
  • comme élément pour dissoudre les fibres de bois
  • dans l’aviculture pour augmenter la dureté des coquilles d’œufs
  • pour désinfecter les milieux
  • pour l’épuration en général

En jardinage elle est utilisée :

  • pour préparer les bouillons (comme la bouillie bordelaise) pour éliminer les parasites qui affectent les plantes
  • comme herbicide
  • comme engrais, car il apporte du calcium qui, bien qu’étant un micro-nutriment, est essentiel au bon développement et au maintien des plantes.
  • pour éliminer les mauvaises odeurs
  • comme désinfectant pour les fosses sceptiques et les débris organiques.

Il faut être très prudent et ne jamais en mettre sur ou autour des plantes car cela les déshydraterait. Il suffit de la pulvériser sur la surface et, après quelques minutes, d’ajouter une quantité similaire d’eau.

La solution qui se forme a un pH alcalin, c’est pourquoi elle agit comme un fongicide et un bactéricide.

Celle-ci se caractérise par sa polyvalence, car elle peut être utilisée dans presque tous les processus industriels, que ce soit comme neutralisant, désoxydant, lubrifiant, déshydratant, ciment, absorbant, précipitant, désinfectant, imperméabilisant ou comme matière première.

L’utilisation de ce produit est très dangereuse ; il faut le faire en toute sécurité et éviter de toucher la chaux, car cela peut provoquer de graves brûlures.

La chaux au jardin

Pour le jardin, on utilise en général la chaux vive pour rendre les sols très acides plus basiques afin qu’ils puissent être à nouveau cultivés.

Elle est également utilisée pour lutter contre les champignons typiques des sols acides. Le plus souvent, le sol présente des problèmes d’acidité :

  • pour une percolation de la pluie excessive
  • pour une quantité excessive d’engrais acidifiants
  • pour des résidus de culture laissés en décomposition
  • trop des engrais organiques pour les cultures
chaux sur la blessure d'un arbre pour airder à sa cicatrisation
Arbre blessé badigeonné à blanc pour une cicatrice plus rapide et éviter les champignons




Cette matière alcalinisante est considérée comme un excellent neutralisateur de l’acidité du sol et un correcteur de pH.

Mur à chaux

Elle est appréciée pour son esthétique, sa formulation écologique et sa durabilité. Souple, elle laisse respirer les murs.

Où trouver de la chaux ?

Pour ce qui est du choix, une promenade dans les allées d’un magasin de bricolage vous amènera à la conclusion qu’en acheter est loin d’être simple.

Vous en trouverez toutefois en droguerie, en jardinerie ou même sur Internet. N’hésitez pas à demander conseil avant votre achat, compte tenu du danger potentiel qu’elle constitue.

Bâtir écologique
Prix: 8,01 €
Économisez: 13,29 € (62%)
Prix mis à jour le 6-12-2022 à 8:44 PM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page