featuredMaison & Jardin

Le carbonate de calcium, sain, efficace et non abrasif

Une poudre à avoir sous la main

Pas cher, pas destructeur pour la planète, le carbonate de calcium est un produit naturel et tout ce qu’il y a de plus sain pour votre environnement.

Un produit incontournable

Le carbonate de calcium fait partie des couteaux suisses de vos produits ménagers, dès lors que vous avez choisi d’éliminer les bidons de chimie qui vous encombrent et vous nuisent.

Faites l’inventaire, vous avez déjà le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc, le savon noir, le savon de Marseille. Il ne vous manque plus que le carbonate de calcium.

Carbonate de calcium et calcaire

Vous n’êtes pas chimiste… le carbonate de sodium (Na₂CO₃ ) est ce que l’on appelle couramment les cristaux de soude (à ne pas non plus confondre ces derniers avec la soude caustique) issus du sel par le précédé Solvay.

Le carbonate de calcium est le principal composant des calcaires naturels : la craie, le marbre, mais aussi du calcaire du vivant ! Depuis nos os jusqu’au coquilles d’œuf, en passant par le calcaire des animaux marins (l’exosquelette du corail, la coquille des mollusques univalves ou bivalves).

Squelette de corail
Squelette de corail

Pour les scientifiques, le carbonate de calcium est d’ailleurs, un marqueur important d’une trace de vie passée ou actuelle : pour savoir s’il y avait (eu) de la vie sur Mars, c’est ce qu’ils ont recherché.

D’accord, il est aussi celui qui « encrasse » vos robinets et forme un dépôt dans votre bouilloire.

Maintenant que vous savez (presque) tout sur le carbonate de calcium, comment en faire bon usage ?

Blanc de Meudon et blanc d’Espagne

Votre grand-mère appelait-elle peut-être le carbonate de calcium, du « blanc de Meudon ». Elle avait raison : ce carbonate originaire de Meudon n’est, néanmoins, plus exploité depuis 1925. En France, une bonne partie du carbonate de calcium provient des carrières d’Orgon (à proximité de Cavaillon) et des Pyrénées orientales.



Le blanc de Meudon est à 90% du carbonate de calcium (et à 10% de l’argile). En revanche, le blanc d’Espagne est différent, c’est de l’argile blanche.

Excavation de cette poudre blanche multiusage
Excavation de cette poudre blanche multiusage

Comment utiliser le carbonate de calcium ?

Très peu soluble dans l’eau (d’où le dépôt dans votre bouilloire), le carbonate est un alcalin légèrement abrasif, qui s’utilise sous forme de pâte.

Carbonate de calcium et dentifrice

Vous utilisez du carbonate de calcium au quotidien, en vous brossant les dents : il donne sa consistance de la pâte dentifrice.

Sauf que beaucoup de pâtes dentifrice contiennent trop de bicarbonate de soude, abrasif pour l’émail dentaire.Vous pouvez rétablir les proportions par vous-même.

Notre recette de dentifrice

Faire soi-même sa pâte dentifrice n’est pas bien compliqué.

Mélangez :

  • deux cuillères à soupe d’argile blanche,
  • une cuillère à soupe de carbonate de calcium,
  • une demie cuillère à café de bicarbonate de soude.

Ajoutez :

Pour l’entretien de la maison

Nettoyer les surfaces fragiles sans les rayer

Versez un peu de cette poudre et formez une pâte avec un peu d’eau. Appliquez cette pâte sur la surface à nettoyer. Laissez sécher, puis enlevez la pellicule de pâte séchée à l’aide d’un chiffon.

Vous pouvez ainsi nettoyer et faire briller tout ce qu’il y a fragile : argenterie, inox, mais aussi plaques vitrocéramiques.

Faire briller un miroir

C’est pénible, ces nouvelles traces qui apparaissent sur un miroir, alors que l’on s’est échiné à faire disparaître les précédentes.

La solution :

  • diluez dans de l’eau chaude,
  • 100g de savon de Marseille
  • et un peu de carbonate de calcium.

Trempez-y un chiffon propre et reprenez votre courage. Ouf, ces traces devraient partir.

Blanchir ses joints de carrelage

Ce n’est pas beau, ces joints de carrelage brunis : appliquez un peu de pâte de carbonate de calcium, laissez bien sécher (facilement une heure). Puis rincez.

Enlever des tâches

Lorsqu’une tache est récalcitrante, ajouter un peu de vinaigre blanc à votre pâte : même chose, étalez cette pâte, laissez sécher, puis rincez.

Le carbonate de calcium est-il bon pour la santé ?

En matière de santé, il a des usages multiples, parmi lesquels une supplémentation en calcium (sur avis médical, uniquement).

Il est parfois conseillé pour le traitement des personnes souffrant d’insuffisance rénale. En effet, il permet de réduire l’hyperphosphorémie, celle-ci empêchant une bonne absorption du calcium par l’intestin.

Le carbonate de calcium alimentaire

Le carbonate de calcium est un additif naturel, par exemple à l’alimentation des poules, afin que les coquilles des œufs soient bien dures.

Dans l’alimentation humaine, le carbonate de calcium est un additif (E170) qui sert à réduire l’acidité d’un aliment. En tant que tel, il n’a pas d’incidences néfastes sur la santé.

Pour le vin, il sert à en réduire l’acidité pendant le processus de vinification.

Ses usages surprenants

Saviez-vous que les couches culottes jetables de bébé contiennent du carbonate de calcium ? C’est moins irritant pour peau. Lorsque vous roulez sur une route bien bitumée, il y a fort à parier que ce bitume contient du carbonate.

Et, certains fabricants de gants chirurgicaux recourent désormais à ce carbonate : la plupart de ces fabricants étant en Asie, c’est une façon de recourir à un produit écologique et qui ne pille pas la planète, même si le mobile premier reste économique.

Où trouver du carbonate de calcium ?

Rayons droguerie, magasins bios, le carbonate de calcium se vend volontiers par sachets de 200 gr (environ 2,25 euros), ce qui revient à onze euros le kilos.

En l’adoptant, vous faites des économies, en éliminant beaucoup d’autres produits d’entretien inutiles de votre liste de course.

 

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer